A Namur, les Photos du « FINN » et le Palmarès des Films d’Amateurs

Photo : « Dans l’Intimité des Chouettes Chevêches » © Géraldine Chardome

« La photographie, cet art de l’instantanéité, nous délivre parfois des images de la nature, tellement merveilleuses qu’elles nous paraissent irréelles ou issues de la rêverie » (Yves M., internaute, publié par « Le Parisien »).

Reprenant cette citation dans son éditorial, pour le livret-programme du « FINN » (« Festival International Nature-Namur »), Jean-Marc Van Espen, Député-Président de la Province de Namur, poursuit en ses termes : « Quand l’art fait corps avec la nature, pour l’immortaliser et la sublimer, cela donne le « FINN », dédié à la faune et à la flore… C’est toute une ynamique ‘solidaire, insolite et respectueuse’ qui s’est mise en place pour cette édition 2020, un peu particulière. »

« La crise que nous connaissons a mis en lumière notre besoin d’émerveillement, notre nécessité de ‘prendre l’air’. Au plus fort du confinement, la nature est apparue comme primordiale à notre bien être et, pour beaucoup, comme l’occasion de découvrir les plaisirs de la photo ou de la vidéo, à deux pas de chez soi et dans notre belle région,… afin de nous offrir une bulle de douceur et de sérénité en ce mois d’octobre. »

« Concours Festiphoto » de Rambouillet © Nicolas Davy
Concours Photo Montier » © Maxime Aliaga

Sur le site de « Terra Nova », à la Citadelle, tout en prenant également l’air, nous pouvons, aussi et avant tout, découvrir 5 expositions en extérieur :

  • près du chapiteau des projections : « Concours international de Photo Nature de Namur » (une sélection des 9.126 clichés reçus par le « FINN », ayant concouru autour de 10 thématiques).
  • longeant le « Village Nature » : 10è « Concours Photo AgriNature » (42 clichés autour du thème : « moins de pesticides, plus d’agronomie », une expo qui devait être présente à la« Foire de Libramont », annulée en 2020).
  • longeant le « Village Nature » : « Concours Festiphoto », de Rambouillet (« Best of ‘Ornitho’ « , une sélection des meilleurs clichés de ces dix dernières années).
  • dans les jardins de la « Parfumerie Delforge » (et à l’intérieur) : « Concours Photo Montier » (Palmarès 2019).
  • dans les jardins de la « Parfumerie Delforge » (et à l’intérieur) : « Rétrospective des Latitudes animales », de Drancy (à la recherche des espèces animales extraodrinaires qui peuplent notre planète).

… Et pour combler cette « nécessité de prendre l’air », une bonne vingtaine de balades nature sont encore organisées par le « FINN », de ce mercredi 14 jusqu’à ce dimanche 18 octobre (pour plus détails, consultons leur site web ou leur livret-programme , disponible gratuitement, à Namur, au « Delta » et sur le site de« Terra Nova », à la Citadelle).

Dix ans à capturer la nature sauvage africaine
« Quintessence Africa » © Philippe Moës
« Saison » © Michel d’Oultremont

 

A l’intérieur, 7 expositions, au sein du « Village Nature », dans trois salles de« Terra Nova » :

  • « Dans l’Intimité des Chouettes Chevêches », de Géraldine Chardome.
  • « Et si on allumait les Etoiles », de Jean-Pierre Frippiat.
  • « Forêts anciennes, Forêts enchantées », de Nathalie Annoye.
  • « Fox Brothers », de Daniel & Martin Steenhaut.
  • « Qintessence Africa », de Philippe Moës.
  • « Saison », de Michel d’Oultremont.
  • « Toundra », d’ Yves Fagniart.
« Grand-Prix » 2018 du « Concours International de Photos du FINN » : « Wolf Attack » © Martin Steenhaut

Au« Delta », à l’intérieur, 3 expositions :

« Toundra », au « Village Nature » © Yves Fagniart

*** au rez de chaussée du « Tambour » :

  • « Belgique sauvage », une expo de 15 photographes belges, qui présente, chacun, leur cliché « coup de coeur ».
Image
« Belgitude Sauvage » © Etienne Lenoir

*** au 1er étage, du « Point Culture » au « Tambour », carte blanche offerte à deux jeunes de moins de 21 ans :

  • « A Fleur de Terre et jusqu’aux Nues », de Noé Dubois.
  • « En noir et blanc, l’autre Visage de la Nature », d’Ugo Di Capua.
Noé
Bourses Jeunes : « A Fleur de Terre et jusqu’aux Nues » © Noé Dubois

Soulignons que l’accès à ces 15 expositions est gratuit. Prix par séance de cinéma : 8€ (4€, pour – de 12 ans / 1€25, pour les « Art. 27 ». Prix du pass de 8 places : 35€. Prix pour le « Gala des Photos et Films professionnels » : 12€. Navette : gratuite entre le « Delta » et la Citadelle, de 13h à 20h, jusqu’à ce vendredi 16, de 10h à 20h, ces samedi 17 & dimanche 18 (en soirées, retour possible vers le « Delta », sur réservation).

Résultat de recherche d'images pour "Roi Philippe au Festival Nature-Namur photos"
Rencontre de 3 Philippe, les 2 fondateurs, Blérot et Taminiaux, ainsi que notre Roi (c) « L’Avenir »/2019

Venant d’évoquer les films, il nous reste une possiblité de voir les 15 courts-métrages d’amateurs, ainsi que les 11 ultras-courts d’une minute, le mercredi 14, à 14h, dans la « Salle Tambour » du « Delta », en connaissant déjà le palmarès, proclamé ce dernier samedi 10, Philippe Taminiaux, co-fondateur (avec Philippe Blerot) et premier président du « Festival Vidéo du Film Amateur », devenu le « FINN », ayant rappelé que ce Festival avait été créé pour accueillir ces films de maximum 5′ , soulignant les « petites perles » (sic) qui sont présentées chaque année, depuis 26 ans, lors du « Gala des Films Amateurs », un DVD annuel (10€) nous permettant de revoir ces films en famille.

Grand Prix des Films Amateurs : « Confidences de Salamandre » © François Guibert
Prix du Public et Prix Francis Staffe des Films Amateurs  : « Déjà, il y avait les Vagues »  © Julien Deper
Prix du Public et Prix Francis Staffe des Films Amateurs : « Déjà, il y avait les Vagues » © Julien Deper

Palmarès 2020 de la « Compétition des Films amateurs » :

  • Grand Prix : « Confidences de Salamandre », de François Guibert (Fra./2020/5’).
  • Prix du Public : « Déjà, il y avait les Vagues », de Julien Deper (Bel./2020/5’).
  • Prix du Scénario : « Planète Covid », de Fabian Demily (Bel./2020/5’).
  • Prix de l’Image : « Méditerranée–Raconte-nous », d’Isabelle Bruyère (Fra./2020/5′).
  • Prix du Montage Son : « Wind of Avalon », de Florian Desmarchelier & Steeve Voccia (Fra./2020/5′).
  • Prix Francis Staffe : « Déjà, il y avait les Vagues », de Julien Deper (Bel./2020/5’).
  • Mention spéciale du Jury : « Loop », de Hakan Ergin & Merve Cimen (Turquie/2020/2’13).
Meilleur Film des Ultra-Courts : « Tarif 2020 » © Laurence Delwiche

Meilleur Film de la « Compétition Ultra-Courts » :

  • « Tarif 2020 », de Laurence Delwiche (Bel./2020/1’).

Pour ce qui concerne les films professionnels, évoqués dans un article précédent, nous tenons à recommender « Planète Méditerranée » (Gil Kébaili/fra./2020/96′), qui relate une expérience inédite, vécue par quatre aquanautes français, ayant vécu, en juillet 1999, 28 jours dans une « tourelle » (caisson pressurisé de… 5 m2), afin d’évaluer la biodiversité des récifs coralliens de la Méditerranée, leurs sorties dans les grands fonds leur ayant permis de photographier et filmer de poissons dont nul ne possédait aucune image… Nous pourrons encore apprécier la qualité de ce long-métrage, au « Delta », le jeudi 15, à 20h, dans la Grande Salle, à l’occasion de la Soirée « Expéditions de l’Extrême », ou ce dimanche 18, à 14h, dans la « Salle Tambour ».

Planète Méditerranée - Tourelle et plongeurs
« Planète Méditerranée » : la « tourelle » et trois aquanautes © Laurent Ballesta, le 4è plongeur
 L’objectif de la mission de Laurent Ballesta était d’obtenir une première évaluation de la biodiversité des récifs coralliens de Méditerranée.
« Planète Méditerranée » : un curieux animal des grands fonds © Laurent Ballesta
Avec trois autres équipiers, Laurent Ballesta a pris place pendant un mois, en juillet 2019, dans une «une station bathyale» pressurisée./Laurent Ballesta
« Planète Méditerranée » : les quatre aquanautes dans leur « tourelle » © Laurent Ballesta

Ce même dimanche 18, sous le Chapiteau de la Citadelle, à 11h, 14h et 17h, différents films professionnels primés seront projetés, nous garantissant trois programmes de haute qualité. Quant au « Grand Prix », nous aurons pu le découvrir la veille, le samedi 17, à 20h, en ce même lieu, après la remise des Prix aux réalisateurs lauréats, de longs extraits de chaque film primé étant projetés à cette occasion.

A l’occasion de sa Soirée du « Jardin extraordinaire », Tanguy Dumortier – qui venait de nous entraîner à sa suite au Sénégal (où, parmi ses assistants pour la prise de vues, nous trouvons Philippe Taminiaux, le bien connu co-fondateur du « FINN » ) et en Ethiopie – nous recommanda de découvrir un autre film tourné en Afrique : « Le Mont Suswa-La Vie d’un Volcan » (Olivier Goetzl/) : Synopsis : « Au Kénya, habituellement capricieux, dangereux et mortel, le Mont Suswa est un volcan différent des autres, abritant une multitude e vies, à la fois au-dessus et en-dessous de sa surface, l’une de ses cavernes étant le ‘Parlement des Babouins’, comme l’appelaient les Masaï locaux… » Programmation, avec un second film, « Lions et Hyènes » (Nacho Ruiz Rizaldos/Esp./2019/53′) : lors de la « Soirée Afrique », le vendredi 16, à 20h, dans la Grande Salle du « Delta », ainsi que le mercredi 14, à 17h30, à la Citadelle.

Le mont Suswa - La vie dans un volcan
« Le Mont Suswa-La Vie d’un Volcan » © Olivier Goetzl

De l’Afrique, passons à l’Asie, durant la Soirée qui lui est dédiée, le jeudi 15, à 20h, dans la Grande Salle du « Delta », avec 3 films : « Les Mondes secrets de Wanglang » (Dong Lei/Chine/2020/16′), « L’Inde des Félins sauvages-Le Royaume des grands Félins » (Sandesh Kadur/Inde/) et « Une Chanson d’Amour-Un Singe avec une app. » (Mark Fletcher/Aut.-UK-Chine/2019/52′), des pandas de la « Réserve naturelle de Wanglang » (Chine) aux gibbons skylwalker des Monts Gaoligong (Chine), en passant par les félins des montagnes de l’Himalaya aux jungles des Ghats ocidentaux (Inde). Nous pourrons, également, assister à cette projection, le samedi 17, à 17h, à la Citadelle.

L’Inde des félins sauvages - Ep.1 Le royaume des grands félins
« L’Inde des Félins sauvages-Le Royaume des grands Félins » © Sandesh Kadur

Deux films hors compétition, au programme de la « Soirée de Clôture », le dimanche 18, à 20h, à la Citadelle :

Le temps d’une vie
« Le Temps d’une Vie » © Anne & Erik Lapied
  • « Le Temps d’une Vie » (Anne & Erik Lapied/Fra./2020/62′) : Synopsis : « Bienvenue dans l’unvers du bouquetin. Convoité, dès le premier jour de sa vie par l’aigle et le renard, il apprendra à vivre avec ses préateurs. Avant de devenir le dominant de sa harde, il surmontera bien des tempêtes et partagera, aussi, son territoire avec les chamois, marmottes, loups, lièvres… »
  • « Le Royaume glacé de la Panthère des Neiges » (Frédéric Larrey/Fra.-Chine-All./2020-50′) : Synopsis : « Aux confins de la Chine et de sa Région autonome du Tibet, une panthère des neige et ses deux jeunes de moins d’un an vivent dans une vallée d’une beauté saisissante et peuplée d’une incroyable diversité animale… »
« Le Royaume glacé de la Panthère des Neiges » © Frédéric Larrey
Pura Vida - Au pays de l'or vert
« Pura Vida-Au Pays de l’Or vert » © Célia Lepami & 11 étudiants de l’ « IFFCAM »

Ce mardi 13, à la Citadelle, nous avons vécu un fort intéréressant « Focus Environnement », avec, en 3 séances, pas moins de 6 films, dont le superbe « Pura Vida-Au Pays de l’Or vert » (Célia Lepami & 11 étudiants de l’ « IFFCAM » {« Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute »}/Fra./2019/55′), ainsi que « Coup de Chaud pour les Rennes de Sibérie » (Henry M. Mix & Boas Schwarz/All./2020/51′) – nous glaçant le sang à la vue d’ours polaires et de leurs congénères condamnés par la fonte de la banquise – et « Génération Greta » (Simon Klesser & Johan Boulanger/Fra./2020/53′), nous présentant Elizabeth, Helena, Jamie, Lilly, Marinel, Melati, Nicole, Ridhima & Sixtine, 9 jeunes filles, de 12 à 24 ans, originaires de différents continents, actives dans la lutte des jeunes contre le réchauffement de la planète, la soirée se terminant par un débat intergénérationnel, fort bien animé par Christophe Boux, coordinateur général du « FINN ».

Génération Greta

Greta Thunberg, dans « Génération Greta » © Simon Klesser & Johan Boulanger

Présente devant l’écran avec 3 autres jeunesune membre de « Youth for Climate » et 2 étudiants de l’ « Université de Namur » -, la namuroise Adélaïde Charlier, médaillée, en 2019, du « Mérite wallon », les yeux brillant de détermination, concluant : « Actuellement, ne pouvant être dans la rue, nous mettons tout en oeuvre pour rencontrer des chefs d’Etats, comme nous venons de le faire avec Angela Merkel, mais insistons que si nous sommes jeunes, notre lutte concerne tout le monde, tous ensemble nous pouvons faire bouger les choses. »

3 questions à Adélaïde Charlier sur les conflits idéologiques en famille
Adélaïde Charlier (« Youth for Climate »)

Le « FINN » n’oubliant pas les enfants, soulignons l’organisation, ce mercredi 14, à 14h, à la Citadelle, de la traditionnelle séance familiale, animée par Benoît Marenne

« Village Nature », sur le site de « Terra Nova » © Michel Somville

A noter que deux animations photos nous sont encore proposées par le « FINN » (12€ par personne/complet) :

  • Approche de la Photographie », par Etienne Lenoir, ce samedi 17, de 13h à 16h.
  • « Photo de Nuit », par Jean-Pierre Frippiat, ce vendredi 16 (ou ce samedi 17, en cas de pluie), de 18h à minuit.

En ce début du 21e siècle, époque de la rapidité et des « selfies », pour toute personne aimant la prise de vues et la nature, il est bon d’étudier comment pouvoir prendre le temps dans des affûts, choisir le bon matériel et bien l’utiliser, maîtriser les techniques de prise de son et de bruitages, …, en 2021, la 17e « Vidéo Nature Academy », sera organisée en 9 jours, dont les 3 derniers en option.

Formation pratique, avec la © « Vidéo Nature Academy »

Cette formation – donnée par des professionnels, organisée par « Point Culture », avec le soutien du Ministre wallon ayant la « conservation de la nature » dans ses attributions, en collaboration avec le « FINN » et le réseau des« Centres Régionaux d’Initiation à l’Environnement de La Wallonie »  se déroulera selon le programme suivant (dates à déterminer) : 

  • Jour 1, à Villers-la-Ville : Introduction & focus sur le volet scénario.
  • Jours 2 & 3, à Spa : Composition de l’image, prise en main de la caméra, techniques de prise de son & bruitages.
  • Jour 4, à Nassogne : Trucs et astuces de terrain.
  • Jour 5 & 6, à Jalna/Marche-en-Famenne : Montage & mise en pratique des apprentissages.
  • Jours 7, 8 & 9 (en option), durant l’été 2021, à Vierves-sur-Viroin (organisé par les « Centres de Naturalistes de Belgique » {« CNB »}, avec la présence probable de Tanguy Dumortier : sur le terrain, exercices d’affût & de prise d’images de la faune sauvage.
Résultat de recherche d'images pour ""Vidéo Nature Academy" photos"
Formation pratique, avec la © « Vidéo Nature Academy »

Renseignements et inscriptions (clôturées le 1er février 2021, le nombre de participants étant limité à 15), au sein du « Village Nature » et auprès du coordinateur de la formation : bruno.hilgers@point culture.be ou 02/737.19.30, une « Vidéo Nature Academy Junior », ouverte aux jeunes, âgés de 12 à 15 ans, étant organisée durant l’été 2021.

Tanguy Dumortier: "Ça me fait du bien de rester un peu à la maison"
Tanguy Dumortier, Président du « FINN » © D.R./ »Dernière Heure »/2020

… Ecoutons Tanguy Dumortier : «  ‘Nature-Namur’ au sein d’un lieu aussi symbolique que la Citadelle est cohérent, la nature y étant bien pésente, ce qui n’est pas le cas d’un complexe cinématographique (référence à l’ ‘Acinapolis‘, site essentiel du ‘FINN’ pendant plusieurs années/ndlr), ce changement de lieu nous arrangeant donc assez bien. Egalement, avec notre première présence au ‘Delta’, le ‘Festival’ s’implante dans le Centre-Ville, ayant la perspective de disposer du nouveau téléphérique, dès 2021, reliant directement nos deux lieux d’activités, la Ville et sa Citadelle,… cette dernière devenant notre emblême… », paroles  qui ravirent, évidemment, Anne Barzin, l’échevine de la Citadelle, présente, avec ses enfants, ce samedi 10, au « Delta », à l’occasion du « Gala des Films Amateurs », à l’issue duquel, elle remit un Prix, au nom de la Ville de Namur.

Et ce dynamique et populaire réalisateur-animateur du « Jardin Extraordinaire » de la « RTBF », président du « FINN », d’ajouter : « Nous avons toujours le même objectif : partager l’émerveillement de la découverte de la nature, vous inviter sans cesse à mieux la connaître pour mieux la préserver. Oui, la nature est un spectacle, un spectacle subtil, un spectacle à connaître, un spectacle à partager, un spectacle à protéger ! »

Yves Calbert.

 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s