« Expos Photos Aves », dans le Vieux Namur, du 19 au 22 Septembre

« Panthère des Neiges » (« Mineral Animal »/Tibet) (c) Vincent Munier

Au coeur du Vieux Namur, diverses expositions seront à découvrir du jeudi 19 au dimanche 22 septembre, dans la patio du Parlement de Wallonie, la Cathédrale Saint-Aubain, les églises Notre-Dame (ou « Centre Culturel d’Harscamp ») et Saint-Joseph (un nouveau site pour les expositions d’« Aves »), ainsi que dans l’ancienne Bourse du Commerce (ou Palais des Congrès), où des conférences nous seront, également, proposées.

A l’église Notre-Dame, patrimoine majeur de Wallonie, de style Renaissance, édifiée en 1750

Sous le chapiteau de la Place d’Armes, nous pourrons découvrir du matériel photographique et optique, ainsi que tous les accessoires utiles pour tout photographe de la nature. Une librairie spécialisée  et des stands de « voyages nature »  seront aussi présents, un espace étant réservé aux associations régionales de protection de la nature.

En outre, comme chaque année, la« Galerie du Beffroi » accueillera les nominés du 17e concours photos « Aves Emotion’Ailes », les organisateurs précisant que les valeurs de respect et de protection des espèces photographiées soient au centre des préoccupations des photographes, connaître, faire connaître, protéger, aimer… les oiseaux étant les buts d’« Aves », le pôle ornithologique de l’asbl namuroise« Natagora », créée le 21 juin 2003, de la fusion de deux associations, « Aves » et les « Réserves Naturelles et Ornithologiques de Belgique » (« RNOB »).

« Jaseurs boréaux » (c) Olli Lamminsalo

Cette dernière asbl constitue la branche francophone et germanophone de l’organisation mondiale de conservation de la nature« Birdlife Belgium », son objectif étant de préserver les beautés et les richesses naturelles, principalement à Bruxelles et en Wallonie, tout en s’attachant au maintien de la biodiversité dans un souci de développement durable. A noter qu’en pays flamand, son homologue « Natuurpunt » poursuit le même objectif.

« Prix Pur Sauvage » 2018 : Vautour Fauve (Canon 5d III + 400 f/2.8) (c) Fabien Dubessy

Pour en revenir au concours photos « Aves Emotion’Ailes », soulignons que tout visiteur pourra participer au« Prix du Public », les autres Prix étant décernés par un Jury international, constitué de son Président, Emmanuel Boitier, photographe naturaliste français, et de ses membres, deux autres photographes naturalistes français  Florence Dabenoc et Fabien Dal Vecchio, de l’Allemand Karen Korte, « Managing Director » de la« Gesellschaft für Naturfotografie » (« GDT » {« Société pour la Photographie de la Nature », en français}) et de notre compatriote Benoît Huc, cadreur pour la « RTBF », producteur et réalisateur de films documentaires sur la nature. Tous seront séduit par des images qui aborderont la nature sous un angle nouveau et faisant preuve d’originalité.

Résultat de recherche d'images pour ""Panthère des Neiges" ("Mineral Animal"/Tibet) (c) Vincent Munier photos"

« Panthère des Neiges » (« Mineral Animal »/Tibet) (c) Vincent Munier

Au sein des autres sites d’expositions, nous découvrirons des photographies nous venant des cinq continents, grâce, notamment à celles des lauréats d’un concours allemand, de renommée mondiale, l’« European Wildlife Photographer of the Year », organisé par la« GDT », qui nous présente, ici, une quarantaine de photos, oeuvres des meilleurs photographes, issus de nombreux pays.

Plusieurs Prix internationaux pour « Au-dessus de l’Ours polaire » (c) Florian Ledoux

                                                                            Florian Ledoux

Parmi les photographes présentant leurs propres expositions, citons :

  • le Français Florian Ledoux et ses photos de l’Arctique, publiées par« National Geographic », « Photographe Drone de l’Année », en 2018, pour « Au-dessus de l’Ours polaire », au « Festival International d’Award Photography », à Sienne.
  • le Hongrois Csaba Dar Óczi, dont les photographies ont été réalisées avec le concours d’un drone.
  • le Français Vincent Munier, avec ses photos réalisées au Tibet, pour son expo « Mineral Animal ».
  • l’Italien Marco Urso, récompensé plusieurs fois par les plus grands concours de photos nature.
  • la Flandrienne Ingrid Vekemans, avec ses photos sur la vie sauvage africaine.
  • Guillaume Bily, Eduardo Da Forno, Sébastien De Danieli, Claude Gouron, Marc Pihet,…
Résultat de recherche d'images pour "michel d'oultremont photos"
« Face to Face IV » (c) Michel d’Oultremont
Michel d’Oultremont, Prix « Rising Star”, au « Wild Life Photographer of the Year », en 2018
Citons, aussi, nos artistes belges (essentiellement photographes, mais pas seulement), comme André Buzin (réputé pour sa série de timbres-poste animaliers, peints en toute finesse), Jonathan Lhoir, Philippe Moes, Franck Renard, Jean-Marie Winants, sans oublier Michel d’Oultremont, de Genappe, ayant reçu, en 2018, le Prix « Rising Star”, à l’occasion du réputé concours londonien « Wild Life Photographer of the Year ».
Résultat de recherche d'images pour "André buzin timbres poste photos"

Faisan (c) André Buzin/ »B Post »

Alliée au superbe patrimoine architectural et historique de Namur, la subtile harmonie de superbes photos de la nature etautres oeuvres d’art animalier, mises en valeur par un éclairage adapté, confère aux « Expos Photos Aves » un caractère particulier, une nouveau site s’ouvrant à nous, cette année, après rénovation, l’église Saint-Joseph, édifiée entre 1627 et 1655, classée au « Patrimoine de Wallonie », depuis 1936.

Notons encore que des espaces de rencontres offrent, aux peintres, photographes, sculpteurs et visiteurs, la possibilité de se retrouver et d’échanger leurs expériences d’amateurs ou de professionnels, dans une ambiance conviviale, éventuellement, avec modération, autour d’une bonne bière d’abbaye, servie dans le cadre prestigieux de l’église Notre-Dame (ou« Centre Culturel d’Harscamp »).

Conférences, présentées à la Bourse (ou Palais des Congrès) :

*** Samedi 21 :

10h30 : « D’Eau et de Brume. A la Recherche de l’Ephémère… », par (c) Etienne Hubin, sur la vie quotidienne des oiseaux sur l’étang durant une année, au fil des saisons…

– 13h : « Le Lagopède des Pyrénées », par (c) Grégory Odemer, sur l’un des oiseaux les plus fascinants et singuliers de l’avifaune française.

14h : « Rencontre avec l’Ours Esprit », par (c) Emmanuel Juppeaux, une immersion en forêt pluviale de la Colombie Britannique, dans l’archipel des Iles Princesse Royale, sur la côte Ouest du Canada, à la rencontre des Ours Esprits, espèce endémique à l’étonnante robe blanche.

– 15h : « Loup, sur les traces d’une ombre », par (c) Sébastien De Danieli, dans l’intimité d’espèces alpines aussi farouches que discrètes, le prédateur étant partout et nulle part à la fois, comme une ombre.

16h : « Les Paysages du Nord de l’ Europe », par (c) Jean-Michel Lenoir, une recherche personnelle sur les ambiances minimalistes et les paysages épurés, jusqu’aux contrées du nord de l’Europe.

– 17h : « Beautés Fragiles », par (c) Eduardo Da Forno, afin de mettre en exergue la beauté infinie d’une trentaine d’espèces de méduses à l’aide de clichés artistiques, réalisés en macro photographies, à l’ « Aquarium » de Paris.

Dimanche 22 :

– 11h : « La Gélinotte des Bois », par (c) Jean Guillet, une relique de l’aire glaciaire, vivant de nos jours dans des forêts montagnardes de l’est de la France, où elle trouve encore les conditions nécessaires à ses besoins.

– 13h : « Twiga » (girafe, en swahili), par (c) Florence Dabenoc, qui nous adresse son cri du coeur, pour ces majesteuses icônes africaines menacées, les girafesayant rejoint, fin 2016, la longue liste des espèces menacées

15h : « Pourquoi faites vous de la photo animalière ? », parThomas Meunier. Par passion, mais encore…

 16h : « La Photographie de Montagne en Noir et Blanc », par (c) Jérôme Obiols. Dans un équilibre subtil entre élégance et austérité, en haute montagne, vers les sommets emblématiques du Mont-Blanc et des Ecrins.

– 18h : Remise des Prix du « Concours Emotion’Ailes ».

Photo non contractuelle

Ouverture des Expositions : du jeudi 19 au dimanche 22, le jeudi, de 19h à 22h (exclusivement dans l’église Notre-Dame {ou « Centre Culturel d’Harschamp »}), de vendredi à dimanche, de 10h à 18h. Prix du pass : 10€ (15€, par couple ou par adulte avec un enfant / 8€, pour un membre de « Natagora » / 12€, pour 2 personnes, sur présentation de la carte de membre de « Natagora »), chacun recevant, pour ce prix, un bracelet donnant  accès à tous les sites d’exposition et conférences, pour les quatre jours, ainsi qu’à la remise des prix du « Concours Aves Emotion’Ailes », le samedi 21, à 18h, à la Bourse. (ou Palais des Congrès). Accès gratuit : à la « Galerie du Beffroi » et sous le chapiteau, sur la Place d’Armes. Site web : http://www.expoaves.be.

Avec « Aves » et « Natagora », (re)découvrons, à Namur, dans son cadre historique, une nature resplendissante, dans toute splendeur !

Yves Calbert.

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s