A la Rencontre d’Artistes, à Namur (19-20/03)

 

Expo JL-PID-2016

Ce prochain week-end des 19 & 20 mars, une journée à Namur s’impose, dans le cadre de la biennale « Chambres avec Vues », afin de pouvoir confronter les disciplines, les styles, les regards de 400 créateurs occupant 200 lieux situés dans le centre-ville et au sein des anciennes communes ayant intégré la Ville de Namur, en 1977.
Ainsi, dirigeons-nous vers la Citadelle et arrêtons-nous au N° 32 de la Route Merveilleuse, où Jacques Leurquin et Pierre Decoeur nous attendent dans la « Tour Joyeuse », qu’ils égaient de leurs superbes photos, confrontation entre les « Regards masqués », vus par Pierre, et les « Fantasmatiques », en tenues plus légères, captées par Jacques.
Pierre, qui, autrefois, fut accrédité pour photographier, sur cette même Citadelle, le passage du « Tour de France » à Namur, ainsi que le « Grand-Prix de Belgique » de motocross, écrit: « Lorsque le masque se fait jeu, il permet au modèle de s’exprimer dans un rôle différent de sa personnalité et de devenir l’interprète de l’imaginaire. Enchaînement de rêves, de pensées ouvrant les portes de l’onirisme », ajoutant: « Après ma séance de photos, j’ai pris l’habitude de casser les masques, destruction symbolique, afin que la photo reprenne le dessus ».
De son côté, Jacques, qui exposait déjà le mois dernier à la « Galerie du Beffroi », au sein de l’annuelle « Rétrospective des Photographes de Presse namurois », nous décrit son travail: « Un univers où les lueurs se confondent , une harmonie de matières, tels le spleen de Charles Baudelaire délectant ses « Fleurs du Mal »… Ce n’est que de l’érotisme… Cela plait ou pas, mais dans une ville comme Namur, le berceau de Rops, autant se laisser aller à cet aspect vénéneux ».
Depuis de nombreuses années, l’un comme l’autre photographient nombre d’acteurs et réalisateurs, de passage dans la capitale de la Wallonie, à l’occasion du « FIFF » (« Festival international du Film Francophone »), ce qui fut le sujet d’une importante exposition qu’ils présentèrent, notamment, au « Casino » de Namur, et à l’ « Espace Wallonie » de Bruxelles.
Ce week-end, c’est à la « Tour Joyeuse », entre 11h. et 19h., que vous pourrez admirer leurs photos mettant à l’honneur, le masque, chez Pierre, et le cuir, chez Jacques, avec, pour tous deux, un dénominateur commun; la femme!
De retour dans le centre-ville, Michel Vranckx (°1956), membre du collectif « Comme un Week-End à la Mer »; nous attend à la « Galerie du Beffroi », avec ses sculptures et caricatures, lui qui obtint, en 1992, les « Crayons de Porcelaine », au « Festival du Dessin de Presse et de la Caricature » de St.-Just-le-Martel, ainsi qu’en 1995, le 1er Prix à la « Cartoonale Brugge ».
Ancien caricaturiste, entre autres, pour « Drapeau Rouge » et « Père Ubu », il s’adonne, depuis 1991, à la sculpture, nous confiant: « Je sculpte comme je dessine. Je m’inspire du monde qui m’entoure et le transforme en un univers tridimensionnel. Mes personnages naissent de la terre, se matérialisent sous mes doigts et durcissent par le feu. C’est la magie de la céramique au raku« ! 
Ici, dans la « Chambre à Part » N° 1 de la « Galerie du Beffroi », en face de caricatures d’anciennes personnalités exilées, que furent Napoléon 1er Bonaparte ou Charles de Gaulle, nous découvrons ces  ravissantes petites sculptures réalisées en rapport avec notre brûlante actualité, celle des migrants. Ainsi, l’une d’elle nous fait penser au personnage de « Monsieur Hulot », cher à Jacques Tati, que l’artiste a nommée « Check Point » (175€). Tel autre personnage, assis sur sa valise, évoque la problématique vécue à Lampedusa, alors que, si nous soulevons nos têtes, des trapézistes (250€ pièce ou 2 pour 400€) égaient l’atmosphère.
(c) "Galerie Guillourne"
(c) « Galerie Guillourne »
Ainsi, le penchant naturel de Michel Vranckx pour la caricature s’inscrit dans une démarche esthétique qui marie à la fois l’expression du mouvement et l’humour, ses personnages plaçant l’artiste dans un univers figuratif où l’expressionnisme à toujours le dernier mot…
… A vous de découvrir ces 3 artistes, sachant que vous pouvez allez à la rencontre de 397 autres, 119 expositions vous attendant dans le centre-ville, 50 à St.-Servais, 26 à Wépion, 16 à Jambes, 11 à Bouge, 10 à Gelbressée et à Naninne, …, sachant que certaines seront ouvertes en soirées, ce samedi 19 mars! … Pour plus de renseignements, rendez-vous sur:  www.chambresavecvues@gmail.com, et, pour les ateliers, animations et concerts, sur: www.ville.namur.be/page.asp?id=6161&langue=FR, sans oublier qu’un catalogue de 160 pages vous est gracieusement offert, notamment à la « Galerie du Beffroi ».
Yves Calbert.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s