Hautes écoles: nos étudiants pénalisés par le décret « Marcourt » #bruxelles #brabantwallon #enseignement #lln

BRUXELLES / LOUVAIN-LA-NEUVE

étudiants

Jean-Claude MARCOURT (PS), ministre communautaire de l’enseignement supérieur est à l’intiative d’un nouveau décret « paysages » pour l’enseignement supérieur.

Ce décret a posé et pose problèmes. En effet, ce décret organise les unités d’ enseignement dans le supérieur .

Jean-Claude MARCOURT précise: « Il est indiqué dans le décret qu’il y a une seule note pour une unité d’enseignement. Ce qu’on constate aujourd’hui, c’est que certaines hautes écoles estiment que, faute d’un 10/20 obtenu pour l’unité en juin, il faut représenter tous les cours qui sont dans l’unité, même ceux qui ont été réussis ! C’est totalement contraire à l’esprit du décret et à tous les textes qui existent. Il a toujours été indiqué que ce qui a été acquis doit rester acquis ».

Aujourd’hui, certaines secondes sessions sont anormalement alourdies des écoles de notre région  et des étudiants méritants se retrouvent avec des secondes sessions énormes suite à une mauvaise interprétation de ce décret par les hautes écoles elles-mêmes.

Jean-Claude MARCOURT s’exonère de toute responsabilité en n’excluant pas un décret interprétatif mais le problème se pose aujourd’hui et aurait pu être réglé en amont comme vient de le repréciser Françoise Bertieaux, chef de l’opposition au parlement Wallonie-Bruxelles et spécialiste de l’enseignement pour le MR.

Dans la région de Bruxelles et en Brabant Wallon, comme dans d’autres, le décret est interprété diffféremment par les écoles. C’est la qu’est le problème. Il n’y a pas de règle uniforme et chaque école fait comme elle l’entend pour cette année 2014-2015. Des étudiants nous ont alarmés en nous signalant que par exemple, la haute école EPHEC à Louvain-la-Neuve refait passer aux étudiants le maximum des cours, même des cours réussis alors que le ministre Marcourt prétend que c’est une mauvaise interprétation de son décret.

Il est regrettable qu’une nouvelle fois le monde politique rend plus compliquée la vie des citoyens, des étudiants en l’occurence.

 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s