Echos de la vie politique namuroise.

Alors que nombre de Namurois profiteront des accueillantes terrasses de « Namur les Bains », jusqu’au 23 août, les élus locaux, quant à eux, ont du travail, se voyant attribuer de nouvelles responsabilités, des suites du changement ministériel régional.
MaxPrevot
De fait, Maxime Prévot (cdH), élu comme Bourgmestre de Namur, vient d’être nommé Vice-Président du Gouvernement Wallon, ainsi que Ministre wallon en charge des travaux publics, de la sécurité routière, de la santé, de l’action sociale, des allocations familiales, de l’égalité des chances, des zones d’activités économique et du patrimoine, … pardonnez du peu!
S’il a souhaité garder l’oeïl sur sa bonne Ville de Namur, en demeurant Bourgmestre en titre, à l’image d’Elio Di Rupo, à Mons, ou de Rudy Demotte, à Tournai, étant « empêché », il a bien du se décharger de ses attributions communales, notamment de la culture pour laquelle il s’était tant investi!
Celle-ci est attribuée à Stéphanie Scailquin (cdH), nommée échevine en avril 2013, déjà active dans le milieu culturel namurois, elle qui fut Présidence de l’asbl « Les 400 Coups » (qui géra le « Caméo 2 » jusqu’à sa fermeture, avant de redonner naissance au « Forum »). devrait donc se révéler  être « the right woman at the right place ». Au delà de la culture, elle s’occupera, aussi, de l’urbanisme.
Tanguy Auspert (cdH), reçoit, quant à lui, la gestion des services de secours, accédant au poste de 1er échevin.
Baudouin Sohier (cdH), qui avait déjà repris les sports, suite au départ précipité de Benoît Malisoux,  hérite maintenant des finances, de l’information et de la communication.
Anne-Barzin
Enfin, la 1ère échevine, Anne Barzin (MR), qui remplaçait déjà le Bourgmestre lorsqu’il se trouvait à l’étranger ou empêché, reprend les responsabilités mayorales, auxquelles elle s’est donc déjà préparée, devenant, ainsi, la patronne administrative de la police, sans porter, pour autant, le titre de Bourgmestre faisant fonction, selon la décision du Bourgmestre empêché, Maxime Prévot qui, lui, continuera à présider les séances du Conseil communal. Elle vient aussi d’entrer dans le nouveau Sénat comme sénatrice cooptée par son parti, le Mouvement Réformateur.
Ainsi donc se poursuivra la gestion de la Ville de Namur, tout au long de l’actuelle législature, sachant qu’au Gouvernement Wallon, les Namurois auront – et cela constitue un indéniable avantage – deux des leurs parmi les Ministres régionaux, Eliane Tillieux (PS) ayant été confirmée dans ses fonctions ministérielles, gérant, désormais, l’emploi et de la formation…
Yves Calbert.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s