9è Festival musical « FrancoFaune », du 23 Septembre jusqu’au 16 0ctobre, dans l’agglomération bruxelloise, à Liège et à L.L.N.

© « FrancoFaune »

Le Festival « FrancoFaune », – quand la musique francophone se réinvente. Quand elle s’offre une nouvelle jeunesse dans une programmation actuelle et surprenante -, c’est plus de trois semaines de chanson française et de musique, avec une cinquantaine de concerts programmés, dans une vingtaine de lieux, dans l’agglomération bruxelloise, à Liège, et à Louvain-la-Neuve, du vendredi 23 septembre jusqu’au dimanche 16 octobre.

Lors de la présentation à la presse, dans la salle d’un lieu qui accueillera des concerts, la « Maison Poème » (ancien « Théâtre Poème »), à Saint-Gilles, le mardi 06 septembre, les organisateurs, Céline Magain & Florent Le Duc, déclarèrent : « Si nous dédions cette 9è édition à  Arno, Martin Arseneau, Catherine Grenier et Pierre Van Braekel, parti·e·s trop tôt, soulignons que l’affiche de ce festival prouve, une fois encore, que le français peut rimer avec diversité, sonner et claquer, sans oublier qu’en plus de promouvoir la biodiversité musicale, ‘FrancoFaune’ s’engage et met en lumière des initiatives pleines de sens, à tous les niveaux. »

« Hoshi », au « Cirque royal », le vendredi 23 septembre, à 21h

A souligner l’importante présence féminine, ce qui est plutôt rare dans le paysage festivalier belge. Ainsi, c’est la chanteuse française « Hoshi » (Mathilde GernerVersailles/1996) qui ouvrira le Festival « FrancoFaune », dans la grande salle du« Cirque royal », le vendredi 23 septembre, à 21h.

Le rappeur Five prévoit un nouvel EP pour novembre 2021 (Crédit photo : Axel Van Hessche)
« Five », au « Cirque royal », le vendredi 23 septembre, à 20h © Photo : Axel Van Hessche

En avant-programme à 20h, le rappeur français « Five » (Frédéric GuérinL’Aigle/1992), dont la carrière musicale prit son envol des suites d’un accident, en compétition, en 2012, aux Pays-Bas, alors qu’il avait été champion du monde junior, en motocross, son premier EP, intitulé « Ego », ayant été gravé en 2019.

AN-Pierlé
Ann Pierlé, à Chênée-Liège, Schaerbeek & Louvain-la-Neuve © Photo : Winter Van Rafelghem

Mais revenons à la gent féminine, avec la chanteuse néerlandophone Ann Pierlé (An Miel Mia PierléDeurne/1974), qui nous offrira une prestation inédite, interprétée exclusivement en français, qui, en 2016, remporta, à Bruxelles, le « Magritte de la meilleure Musique originale », pour avoir réalisé la bande originale du film « Le tout nouveau Testament » (Jaco van Dormael/Bel.-Fra.-Lux./2015/113’/film lauréat de 3 autres « Magritte du Cinéma »).

Nous pourrons écouter Ann Pierlé « in het frans », à 21h, le dimanche 09 octobre, au « Centre culturel de Chênée » (Ville de Liège), le mardi 11 octobre, au « 140 », à Schaerbeek, et le vendredi 14 octobre, dans « La Ferme » (ou « Ferme du Biereau »), à Louvain-la-Neuve.

Klô Pelgag : « Je ne crois pas que quelqu’un qui est descriptif dans son écriture est plus honnête, ou plus vrai. Je trouve que c’est une très fausse définition de l’authenticité. »
« Klô Pelgag », au « Botanique », le 06 octobre, à 21h © Photo : Annik MH de Carufel/ »Le Devoir »

Nous venant du Québec, « Klô Pelgag » (Chloé Pelletier-GagnonSainte-Anne-des-Monts/1990) – qui nous fut présentée par le quotidien « Le Soir », à l’occasion de la sortie de son dernier album « Notre-Dame-des-Sept-Douleurs » comme étant « l’une des interprètes québécoises les plus passionnantes » – sera à l’affiche, en première belge, du Festival « Franco-Faune », le jeudi 06 octobre, à 21h, au « Botanique », à Saint-Josse-ten-Noode.

A notre collègue Philippe Papineau, pour « Le Devoir », un média canadien, elle confiait, en 2013 : « Mon but, c’est pas que je marche dans la rue et que les gens s’évanouissent et me lance des fleurs au passage, je veux juste faire de la musique, et sublimer ce que je suis, ce que je peux faire, devenir une meilleure personne. Et j’aimerais aussi me ramasser avec le plus beau public, des gens qui ont une étincelle dans les yeux, des gens qui veulent des surprises, des gens le fun. » Nul doute que« Klô Pelgag » rencontrera un tel public, lors ce son tour de chants, au « Botanique », dans la cadre du Festival « FrancoFaune ».

© Alice Khol
« Alek et les Japonaises »

Curiosité au sein du monde musical, notons, aussi, la présence du duo mixte belgo-japonais électropical-pop, « Alek et les Japonaises » (Alek et Maï Ogawa), le mercredi 05 octobre, à 21h, au « Cultureghem », à Anderlecht, qui nous emmènera dans une autodérision musicale, chantée en espagnol, français, japonais, …, voire néerlandais.

« KT Gorique »

La rappeuse suissesse« KT Gorique » (Caterina Akissi Amenan MafriciAbidjan/1991) – née de parents ivoirien et italien, qui, dès ses 4 ans, dansait aux sons de la musique afro, ainsi que du reggae – sera sur scène le mercredi 28 septembre, à 22h30, au « VK », à Molenbeek-Saint-Jean, ainsi que le jeudi 29 septembre, à 22h.

En 2012, elle était la première femme, et la plus jeune lauréate à remporter, à New York, le concours international de rap freestyle « End of the Weak ». Deux ans plus tard, en 2014, elle était l’actrice principaleparfaite autodidacte, dans le film français « Brooklyn » (83′), de Pascal Tessaud, rendant hommage à la culture métissée « hip hop ».

Ce sera, aussi, à une autrice-compositrice-interprète bruxelloise « ML » (Maria-Laetitia Mattern) que reviendra l’honneur de clôturer cette 9è édition de « FrancoFaune », dans la salle « Club » du « Cirque Royal », à Bruxelles, le dimanche 16 octobre, à 21h.

Ainsi appelée « ML » depuis son adolescence, Maria-Laetitia Mattern fut l’un des piliers de « Sonnfjord », un trio de pop rythmée, qu’elle monta avec son frère Aurelio Mattern, et un de leurs amis, Francois de Moffarts, elle qui confia, en mai dernier, à Joëlle Lehrer, pour « L’Echo » : « Je compose à l’ancienne comme Francis Cabrel« .

A l’occasion des dernières « Nuits Botanique », elle précisait sa pensée : « Quand j’ai commencé à écrire en français j’alignais les métaphores. Puis jai précisé mon propos. Maintenant j’essaye d’écrire ce que je pense, pas de la manière la plus directe possible mais de façon assez simple. »

N’hésitons donc pas à venir l’écouter, comme bien d’autres artistes, le programme complet se trouvant sur le site web : https://www.francofaune.be/.

Outre dans les salles déjà citées, des concerts sont programmés à l’ « Atelier 210 » (Etterbeek), au « Bamp » (Schaerbeek), au « Brass » (Forest), aux « Ecuries de la Caserne Fonck » (Liège), au « Jardin de ma Soeur » (Bruxelles), au « Kultura » (Liège), à l’ « Armande » (Liège), à « La Vallée » (Molenbeek-Saint-Jean), à la « Maison des Musiques » (Bruxelles), au « Mima » (Molenbeek-Saint-Jean), à la « Pianofabriek » (Saint-Gilles), ainsi qu’à « Unpeu » (Bruxelles).

© Lara Herbinia
La sérigraphie, également présente © Photo : Lara Herbinia/ »FrancoFaune »

Au-delà de ce copieux programme musical, notons que « FrancoFaune » dispose d’une équipe de sérigraphie, toujours prête à décorer, selon nos souhaits, tout vêtement que nous leur confierions, sous-vêtements inclus.

Une imposante présence de professionnels © Photo : Minh Phan/ »FrancoFaune »

Notons encore l’organisation de journées professionnelles, du mercredi 05 jusqu’au dimanche 09 octobre. Pour tout renseignement, consultez le site web : https://www.francofaune.be/espace-pro/.

A souligner que pour l’accueil de ces professionnels et de ses équipes, « FrancoFaune » collabore avec l’association « Gastrosophes », qui récupère les invendus des marchés bios, pour en faire des plats bistronomiques.

En outre ce Festival citoyen adhère à un plan de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, spécialement conçu pour les milieux festifs.

© Marie Paluszkiewicz
© Photo : Marie Paluszkiewicz/ »FrancoFaune »

Souhaitant que la Culture soit accessible à tous, « FrancoFaune » est partenaire du programme « Article 27 ». Plus d’informations sur le site webbruxelles.article27.be.

Pour les personnes porteuses d’un handicap ou pour tous, pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter : info@francofaune.be.

Accès gratuit pour les enfants de moins de 10 ans, accompagnés d’un adulte, en certains lieux (« Cultureghem », « La Vallée », « Mima », « Pianofabriek » & « VK »).

Adesse de contacts pour connaître les prix d’entrées et pour réserver : billeterie@francofaune.beSite web : https://www.francofaune.be/billetterie/.

Yves Calbert.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s