38ème « Eurantica », à « Brussels-Expo », jusqu’au 31 Mars

Image associée

La 38ème édition d’ « Eurantica Brussels Fine Art Fair » – organisée sous la conduite de l’ « ExhibitionManager, Diane Kervyn de Volkaersbeke, et du« Managing  Director », Luc Darte – nous attend, jusqu’au dimanche 31 mars, au Heysel, dans le « Palais 1 » de « Brussels-Expo ».Résultat de recherche d'images pour "Eurantica photos"

Diane Kervyn de Volkaersbeke & Luc Darte (c) « Trends Tendance

La surface d’exposition ayant été élargie de 15%, quelques 97 exposants sont présents, nous venant d’Allemagne, d’Espagne, de France, d’Italie, du Luxembourg, des Pays-Bas, de Suisse et de Belgique.

A l’occasion de son 100ème anniversaire de la construction de la « Maison de Victor Horta » et du « 50ème anniversaire, de l’ouverture, en ce mêm lieu, du « Musée Horta » (Stand N° D-19), sis à Saint-Gilles, sera l’invité de prestige d’ « Eurantica« , des membres de l’association « Les Amis du Musée Horta » nous présentant, outre une douzaine de pièces de mobilier, provenant des « Magasins Wolfers », un cristal, du « Val Saint-Lambert », intégré dans une monture en bronze doré, dessinée par Victor Horta (1861-1947), qui est la seule pièce d’ « Arts décoratifs », réalisée par ce prestigieux architecte, qui soit arrivée jusqu’à nous, l’ensemble de ses archives et dessins ayant été détruits.

Excaliers du (c) « Musée Horta » (c) Paul Louis

Parmi les Galeriesprésentes pour la première fois à « Eurantica », citons « Rosat Antiques Fine Silver » (A-18), qui, nous venant de Suisse, est spécialisée dans l’argenterie.

Au rang des pièces exceptionnelles, notons un carnet de croquis du peintre symboliste belge Fernand Khnopff (1858-1921), que nous présente Arnaud et Sylvie de Spa, de la Galerie « Spa Antiquités » (C-01). A remarquer, également, un impressionant parement de momie ptolémaïque, du IIIème siècle avant notre ère, exposé à côté d’une … ceinture de chasteté, … autres temps, autres moeurs…

Magnifique parement de momie Ptolémaïque, IIIe siècle avant J-C, à Eurantica Brussels, stand C01 . . #eurantica2019 #art #antiquites #ancientart #egyptianart

Parement de momie ptolémaïque (c) Galerie « Spa Antiquités »

Sur le plan de la photographie contemporaine, soulignons la présence d’un exposant régulièrement présent, tant à « Eurantica » qu’à « Antica Namur », Bart Van Elzen, de la « Leonhard’s Gallery » (C-08), d’Antwerpen, qui nous présente les oeuvres, de grands formats, essentiellement en noir-et-blanc d’un Ecossais « globe »trotter », David Yarrow.

Ce dernier, spécialiste de la photo animalière, nous emmène en Afrique du Sud, sur l’île de Bornéo, au Kénya et aux Etats-Unis, de l’Alaska à l’Utha, en passant par le Montana, où il nous convie dans un « Saloon » – à Ingomar, un village isolé, peuplé de … 12 personnes, sis à 45 minutes de route de tout magasin ou pompe à essence.

En ce lieu perdu, David Yarrow, nous présente une scène insolite de l’Ouest sauvage, la barmaid , Roxana Redfoot, de Dallas, échangeant son regard perçant avec celui d ‘Adam, un authentique ours brun, de plus de 450 kilos :  » One ‘last orders’ «  (une « dernière commande » )…

« Last Orders »/2018 (David Yarrow) © « Leonhard’s Gallery »

Autres photographies, des portraits de champions de la boxe thaï, présentés par la « Axel Pairon Gallery » (C-18), de Knokke, qui nous propose, aussi, d’étonnants tableaux de Patrick Hughes (1939-1997), l’inventeur de la reverspective, une technique de représentation tridimensionnelle créant des illusions d’optique.Résultat de recherche d'images pour "Patrick Hughes artiste"

Patrick Hughes réalisant ses étonnants tableaux en reverspective (c) « Axel Pairon Gallery »

Preuve d’éclectisme, à « Eurantica », nous pouvons même acquérir un maillot N° 10, et la signature, du célèbre sportif brésilien « Pelé » (né Edson Arantes do Nascimento), que nous propose Christophe de Fierlant – le seul antiquaire marchand d’autographes de notre pays -, qui, sur le stand de sa galerie, « Woodfox Autographs »(A-01), nous présente, également, de nombreuses oeuvres d’auteurs de bandes dessinées, dédicacées par Jean Graton, Edgar Pierre Jacobs (1904-1987), « Hergé » (Georges Remy/1907-1983), …, manuscrits et photographies d’autres célébrités, telle celle du dernier Empereur de Russie, Nicolas II (1868-1918), signée de sa main, ou encore, celle dédicacée par Neil Amstrong (1930-2012), qui fut, il y a 50 ans, déjà, le premier homme à poser ses pieds sur la lune, le 21 juillet 1969, le même jour où Eddy Merckx remporta son premier « Tour de France », l’astronaute américain prononçant cette phrase : « C’est un petit pas pour l’ homme, mais un bond de géant pour l’humanité ».

Maillot signé par « Pelé »
(c) « Woodfox Autographs »

Photo signée par Nicolas II
(c) « Woodfox Autographs »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Curiosités, aussi, que ces boîtes de cigares cubains acquises par la « Galerie Yannick David »  (B-27), ce dernier, antiquaire depuis 1981, ayant rencontréen 1996, un guide local amateur d’art durant un voyage à Cuba établit un contact suivi avec ce dernier, lui permettant d’acheter de nombreuses nouvelles pièces, dont deux, exposées et proposées à la vente, sont particulièrement intéressantes, l’une d’elles ayant appartenu au Président Mario Garcia Geocal et la seconde, datant de 1870, à l’époque de la colonisation espagnole, fut confectionnée par la firme « Hupman », à l’occasion de son 40ème anniversaire, cette dernière étant réalisée en argent et en bois précieux, avec, sur le couvercle, la mention incrustée « Havana 1854-1894 », des cabochons en argent et têtes d’angelots la décorant.

Boîte à cigares cubains                                                           (c) « Galerie Yannick David »

Boîte à cigares cubains                                                           (c) « Galerie Yannick David »

Autre originalité, nous venant des Pays-Bas, la Galerie « Antiques Canes Amsterdam » (A-03) nous présente de nombreuses canes, rassemblée par Eduard Tovar, avec de superbes pommeaux, en ivoire ou en argent.Résultat de recherche d'images pour "Antiques Cannes Amsterdam photos"

Quelques cannes aux pommeaux en argent et en ivoire(c) « Antiques Canes Amsterdam »

En provenance de la ville française des réputées 24 heures automobiles, Le Mans, une jolie série d’assiettes en céramique, réalisées par l’atelier de Pablo Picasso (1881-1973), proposées par l’ « Arnaud Faucheux SARL » (A-21).

Lettre illustrée à l’encre de Chine (Félicien Rops)  (c) « Dus’Art Gallery-AC Simon »

La « Dus’Art Gallery-AC Simon » (A-02), d’Andenne, nous présente, essentiellement, des oeuvres du Liégeois Armand Rasenfosse (1862-1934) et du Namurois Félicien Rops (1833-1898), ce dernier n’hésitant pas à décorer ses lettres de dessins finement exécutés à l’encre de chine, … ce qu’un artiste contemporain ne peut plus réaliser,via son courrier électronique

Quant à la« NF Art Gallery » (C-17), de Knokke, elle nous propose, notamment,« Nu assoupi », une superbe aquarelle et encre sur papier, de Paul Delvaux (1897-1994).

« Nu assoupi » (Paul Delvaux) (c) « NF Art Gallery »

Côté peintures, abstraction et cubisme sont également bien présents à « Eurantica », de même que la bijouterie et le mobilier, notamment proposé sur le vaste stand de la « Galerie de Potter d’Indoye », dédié à la époque « Empire » (1804-1821), sis à l’entrée de la présente « Fine Art Fair », qui n’oublie pas, non plus, de nous offrir des créations « design ».

Candélabre de l’époque « Empire » (c) « Galerie de Potter d’Indoye »

Notons encore, au niveau des antiquités, la Galerie « Ming-K’i », avec ses pièces précolombiennes de Colombie et du Pérou. Provenant de la Chine, soulignons la présence d’un somptueux masque mortuaire doré de la dynastie « Liao » (1125-907 avant notre ère). Par ailleurs, n’oublions pas la « Blue Elephant Gallery », une référence en matière de sculptures du Sud-Ouest de l’Asie.

Masque mortuaire doré, de la dynastie « Liao » (c) Galerie « Ming-K’i »

Evoquant ce dernier continent, citons encore la Galerie « Nohara Japonese Art » et ses remarquables « Netsuke » (petites sculptures en ivoire, qui servaient à maintenir les vêtements traditionnels japonais « sagemono »), datant de l’époque « Edo » (1603-1868).

« Netsuke » en ivoire, de la période « Edo » (c) « Nohara Japonese Art »

A souligner qu’une vingtaine d’experts français et belges, contrôlant les pièces exposées, sont à notre disposition, gracieusement, pour nous donner toutes les informations utiles concernant tout article soulevant notre intérêt, pouvant, sur demande, rédiger des certificats d’authenticité, leur bureau jouxtant le restaurant, bien intégré en« open space ».Résultat de recherche d'images pour "Eurantica photos"

Une surface d’exposition élargie de 15 % (c) « DH »

Ouverture: de 11h à 18h, jusqu’au dimanche 31 mars. Prix d’entrée : 21€50 (16€50 en ligne/00€ jusqu’à 17 ans inclus). Carnet-Guide, avec plan et adresses des exposants, offert à l’accueil. Site web : http://www.eurantica.be.

Yves Calbert.

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s