Palmarès du 18ème « Festival du Cinéma Méditerranéen »

Résultat de recherche d'images pour "festival du cinéma méditerranéen Bruxelles photos"

« Sibel » (Çağla Zencirci  et Guillaume Giovanetti )

Au « Botanique », ce vendredi 07 décembre, dans une ambiance des plus conviviales, devant une salle comble, le 18ème « Festival du Cinéma Méditerranéen » (« Med ») connaissait son épilogue, avec la proclamation du Palmarès, « Sibel » (Çağla Zencirci et Guillaume Giovanetti /Tur.-All.-Fra.-Lux./2018/ 95′), recevant trois Prix, ceux du « Jury Jeunes », « Cineuropa »  et, avant tout, le plus important, le « Grand Prix du Jury » , ce Jury officiel soulignant qu’il a primé ce long-métrage« pour sa vraie force cinématographique, et la façon de raconter de manière irrésistible  ce qui est souvent pénible à entendre avec des mots, mais aussi pour l’interprétation exceptionnelle de la comédienne principale, Damla Sönmez« .Résultat de recherche d'images pour "Sybel film photos"

« Sibel » (Çağla Zencirci  et Guillaume Giovanetti )

Synopsis :  » Sibel (Damla Sönmez), jeune fille qui vit avec son père et sa sœur dans un village isolé des montagnes de la mer noire en Turquie. Muette, elle communique grâce à la langue sifflée ancestrale de la région. Rejetée par les autres habitants, elle traque sans relâche un loup qui rôderait dans les hauteurs de la forêt.  C’est alors que sa route croise celle d’un fugitif… »

Résultat de recherche d'images pour "Sybel film photos"

« Sibel » (Çağla Zencirci  et Guillaume Giovanetti

Résultat de recherche d'images pour "Sofia filmmarocain photos"

« Sofia » (Meryem Ben M’Barek )

Ce même Jury officiel, présidé par le réalisateur belge Sam Garbarski et composé des comédiennes belge et marocaine Lucie Debay et Nadia Kounda, ainsi que des comédiens italien et franco-algérien Laurent Capelluto  et Farid Bentoumi, attribua deux « Prix Spéciaux », à « Sofia » (Meryem Ben M’Barek/Maroc-Fra.-Quatar/2018/ 80’/lauréat, en 2018, du « Prix du meilleur Scénario », dans la section « Un certain Regard » du « Festival de Cannes »  et du « Valois du Scénario » du « Festival  du Film Francophone d’Angoulème » ) et à « Her Job » (Nikos Charalampopoulos/Grê.-Fra.-Ser./2018/90′).

Résultat de recherche d'images pour ""Her Job" film photos"

« Her Job » (Nikos Charalampopoulos)

Ce dernier film – évoquant les conséquences de la crise financière grecque et le besoin d’émancipation des femmes -, remportant, aussi, le « Prix de la Critique »  de la présente édition du« Med », ce Jury de  l’ « Union   lui attribuant une « Mention spéciale », au film qui fit l’ouverture de ce 18ème « Festival du Cinéma Méditerranéen », « Carmen & Lola » (Arantxa Etchevarria/Esp./2018/103′), et qui reçut, au préalable,  le  « Prix du Jury » du « Festival international du Film de Femmes », à Salé, au Maroc, ainsi que la « Violette d’Or du meilleur Film », le « Prix du Public » et le « Prix de la meilleure Interprétation masculine », pour  Moreno Borja, au « Festival du Film espagnol Cinespana », à Toulouse. Un film nécessaire et beau, animé par deux  héroïnes , Zaira Morales (« Lola »)  et Rosy Rodriguez (« Carmen » ) qui dégagent une rare intensité.

« Carmen & Lola »  (Arantxa Etchevarria)

Pour revenir à la fiction « Sofia », dans une année où l’on évoque particulièrement les violences faites aux femmes, elle évoque une bien triste réalité marocaine, à savoir qu’une femme risque d’un mois à un an de prison si elle donne la vie en dehors des liens du mariage, notre collègue Pierre Murat écrivant, pour « Télérama » qu’il s’agit là d’une « dénonciation féroce d’un monde où les femmes ne peuvent qu’être vaincues… le dénouement du film étant terrifiant : une société tota­lement exsangue émergeant de ce conte amoral et cinglant. »

Résultat de recherche d'images pour "M film Yolande Zauberman Photos"
« M » (Yolande Zauberman)

Venons en au « Jury de la Francophonie », qui a remis son Prix à « M » (Yolande Zauberman/Fra./2018/106′), un documentaire, en Yiddish, avec sous-titrages, nous révélant des actes de pédophilie dans la communauté ultraorthodoxe de Tel-Aviv , qui reçut, cette année, le « Bayard d’Or du meilleur Film », au « FIFF », à Namur, et le « Prix du Jury »  du « Festival international du Film », à Locarno. Trois bien belles récompenses, entre août et décembre 2018, pour cette réalisatriste française qui était restée sept ans sans tourner le moindre film.
Résultat de recherche d'images pour "Pour vivre heureux film photos"

« Pour Vivre Heureux » (Salima Sarah Glamine & Dimitri Linder)

Enfin, « last but not least », le toujours apprécié « Prix du Public » revient à « Pour Vivre Heureux » (Glamine & Dimitri Linder/Bel.-Lux./2018/88’), lui aussi primé , en 2018, au « FIFF », à Namur, où cet étonant long-métrage fut, également, plébicité, par le Public, recevant le« Prix du  Public des longs Métrages de Fiction », ainsi que deux autres Prix, ceux « de la Critique » et de « Cinevox ».

Yves Calbert.

Résultat de recherche d'images pour "Jury officiel du Med BRUXELLES 2018 Photos"

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s