Jacques Leurquin et Pierre Decoeur à la Citadelle de Namur

 « Les Fantasmatiques » (c) Jacques Leurquin

A peine arrivés en gare de Namur, nous découvrons son renommé « cube » présentant l’essentiel des activités  artistiques et culturelles de la Province de Namur, rayonnant, actuellement, de la lumière de nombreux lustres suspendus au sein d’un accueillant salon, scénographié avec, sur une table basse, une bouteille de champagne, jouxtant des catalogues de « Chambres avec Vues », … un parcours d’artistes qui rayonnera de ses 200 expositions, présentées par plus de 500 artistes amateurs, étudiants en arts et professionnels ! …

En page 122 de ce catalogue de 184 pages – mis gracieusement à notre disposition, à 100 m de la gare ferroviaire, à la « Maison du Tourisme » -, nous découvrons l’annonce d’une attirante exposition de deux artistesphotographes professionnelsPierre Decoeur et Jacques Leurquin  présents pour la troisième fois à « Chambres avec Vues » et pour la seconde fois à la « Tour Joyeuse » -, qui nous proposent de découvrir les « Fantasmatiques » du second nommé et les « Regards masqués »du premier nommé, … « un enchaînement de rêves, de pensées ouvrant les portes de l’onirisme », écrivent-ils…
Prenons de l’altitude, à l’arrière du « Casino », en gagnant la Citadelle, jusqu’au N° 32 de la Route Merveilleuse, afin de découvrir leurs « merveilleuses » photographies accrochées aux murs historiques des deux étages, de la « Tour  Joyeuse », une tour de guet, récemment restaurée, dont l’intérieur est actuellement mis en valeur par une  scénographie particulièrement bien pensée, et réalisée, par nos deux artistes-photographes namurois, qui n’ont pas hésité à exploiter la présence de … meurtrières, … la Citadelle étant une ancienne place forte que les militaires ne quittèrent qu’en 1977, alors que le Marquis de Vauban (1633-1707) en avait achevé son édification en 1692,  quelques bâtiments ayant été ajoutés, sous l’occupation néerlandaise, entre 1815 et 1830 ! …

« Les Fantasmatiques » (c) Jacques Leurquin

De retour en 2018, les samedi 24 et dimanche 25 mars, insistons sur le fait qu’en la « Tour Joyeuse », nous nous sentirons regardés par ces mannequins nous entourant, les oeuvres de ces deux talentueux artistes étant présentées ensemble, en parfaite complémentarité, selon les thèmes qu’ils ont choisis, que ce soit au niveau de positions de corps, des vêtements ou accessoires portés, de réalisations en noir et blanc ou en couleurs, …
Ainsi, nous voyons des bottes en cuir, tantôt rouges, tantôt noires, l’unebien réelle, d’autres photographiées, porteuses d’un serpent ou marchant sur des pièces automobiles, à moins que l’on ne découvre des ailes blanches portées par un mannequin « live » faisant face à un mannequin d’étalage aux ailes noires moins sages…

Un clin d’oeil, aussi, à Félicien Rops (1833-1898), dont l’une de ses« Pornocratès » apparaît derrière une des « Fantasmatiques », … que nous pouvons, ainsi, découvrir au lendemain du vernissage de la nouvelle exposition temporaire du « Musée  Félicien Rops », intitulée« Pornocratès sous tous ses Etats », à visiter jusqu’au 13 mai…, nous disant que le travail de Jacques Leurquin, aurait assurément été apprécié par Félicien Rops, … à une époque où la photographie en était à ses balbutiements, … bien lointains de notre actuelle aire numérique

Quant aux masques de Pierre Decoeur, ils n’évoquent absolument pas ceux de Venise, mais relèvent de l’intérêt que l’artiste leur porte, lui qui acheta nombre de masques à l’état brutensuite peints, décorés et habillés, avec goût, par l’intéresséqui les fit porter par de ravissants mannequins, dont on ne peut apercevoir du visage que leur  « Regards masqués »Pierre Decoeur nous confiant que l’un de ses grands pères, ainsi que sa propre mère  étaient  photographes, alors qu’étant encore enfant, il aimait également la peinture… Ainsi naquit sa vocation et son goût de composer des photographies scénographiées aux accents d’authentiques peintures

« Regards masqués » (c) Pierre Decoeur

Jacques Leurquin a suivit, de 1974 à 1977, des cours du soir en photographie, à l’ « IATA », qui l’amènent à rechercher des mannequins, ce qui lui sera bien utile plus tard. Il réalisera également, dans sa profession, beaucoup de reportages en photographie argentique, une  spécialité exigeante, vu qu’il n’est pas question de râter la moindre  photo, l’argentique ne permettant pas les actuels mitraillages numériques, … les films étant alors limités à 36 prises de vues… Une autre époque ! …
A noter que ces deux talentueux photographes se sont connus, à Namur, en 1993, alors qu’ils photographiaient des actrices et acteurs de Cinéma, à l’occasion de l’une des premières éditions du « FIFF », un « Festival International du Film Francophone » qui leur permit, en compagnie de Denis Tombal, de présenter, en 2005-2006, une brillante  exposition dont le « Cinéma en Wallonie » était le thème. Montée à l’occasion des 25 ans de la Région Wallonne, cette expo sera proposée au « Casino de Namur », avant d’entamer une tournée des différents « Espaces Wallonie », de Bruxelles à Eupen, en passant par Charleroi et Liège.
A défaut de retrouver ces « stars » du Cinéma, réjouissons-nous donc de croiser ces « Regards masqués » et de rencontrer ces « Fantasmatiques » à la « Tour Joyeuse », dans le cadre de la 5ème édition de « Chambres avec Vues », en méditant sur ces citations relevées par Pierre Decoeur et Jacques Leurquin :
 
 « Lorsque le masque se fait jeu, il permet au porteur de s’exprimer dans un rôle différent de sa personnalité et de devenir l’interprète de l’imaginaire » (Pierre Decoeur).
 
– « Un univers où les lueurs se confondent, un cru de mélanges délicatement posés sur papier glacé, une harmonie de matières, tel un peu le spleen de Charles Baudelaire, délectant ‘Les Fleurs du Mal’ » (Jacques Leurquin).
 
… A découvrir, assurément ! …
Et pour toute personne qui souhaiterait repartir chez elle avec un ouvrage de haute valeur, édité sur papier de luxe glacé, signalons que Jacques Leurquin nous propose un superbe porto-folio – grand format, de 64 pages nous proposant  32 photographies, ainsi que des poésies signées Eric Brogniet -, intitulé « Géométries de la Fièvre », vendu au prix de 50€, sur place, ou de 60€, pour un envoi à domicile, plusieurs photos, présentement exposées, s’y retrouvant. L’adresse électronique pour toute commande postale : fantasmatiquesjleurquin@hotmail.com.
A l’époque de sa publication le regretté journaliste de « L’Avenir »Cédric Flament, écrivait : « … Il y eut un matin, il y eut un soir, ce fut un des jours de l’art. Celui où Jacques Leurquin déclencha. Chercheur d’images, inlassable traqueur de Lumière. Père créateur des « Fantasmatiques’ , cette marque déposée du corps fétiche, de la matière vinyle ou latex, des ombres charmeuses se frottant à l’éclat d’un flash inquisiteur… Les photos de Jacques Leurquin sont chacune comme un mandala, une image destinée à faire décoller l’esprit, un support de méditation. Ici, il s’agit de photos qui fixent la dimension charnelle d’une figure charnelle… »
Soulignons, enfin, que, comme pour toutes les expositions de « Chambres avec Vues », l’entréeest gratuite pour tous, d’autres expos étant proposées sur le site de la Citadelle, le centre névralgique de l’événement se trouvant face au Beffroi de Namur (qui, édifié vers 1388, figure sur la liste du « Patrimoine mondial de l’ « UNESCO »), à la  « Galerie du Beffroi », où 14 étudiants en arts exposentgrâce à la « Fondation Ode Pirson »dont l’objectif est de soutenir dans leurs démarches artistiques, les  étudiants issus de l’ « Académie des Beaux-Arts » de Namur et de l’ « EMAP » (« Ecole des Métiers et des Arts de la Province » de Namur), cette dernière exposition, aux oeuvres d’une grande variété, étant accessible, gratuitementdu mardi au dimanche, de 11h à 18h, jusqu’au mercredi 28 mars, l’expo à la « Tour Joyeuse » étant limitée, pour rappel, aux samedi 24 et dimanche 25
 
Yves Calbert
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s