BEI: La nouvelle place de Heer-sur-Meuse, un projet financé par la BEI et Belfius

 

Exit le carrefour dangereux, priorité à la convivialité, aux piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite, et à un système d’éclairage plus performant,  économique et beaucoup moins énergivore. Une toute nouvelle place de village a été  inaugurée à Heer-sur-Meuse. C’est un projet smart et durable, pensé et porté par les habitants et financé par des fonds de la BEI et de Belfius.

Le projet était de taille : déplacer l’axe de la grand-route au centre du village pour transformer un carrefour dangereux en une place communale conviviale, agrémentée de plantations et dotée de mobilier urbain moderne et d’un éclairage LED performant, économique et durable. Ce chantier ambitieux et porté par les habitants est devenu  réalité grâce au programme ‘Smart Cities & Sustainable Development’ géré par Belfius et issu de son partenariat avec la Banque européenne d’investissement (BEI).

Une toute nouvelle place communale a été inaugurée ce 18 novembre à Heer-sur-Meuse dans l’entité  wallonne de Hastière. Pensé et conçu par les habitants eux-mêmes dans le cadre du Plan Communal de Développement Rural (PCDR), ce réaménagement complet du centre du village est le second projet initié par la commune à avoir vu le jour grâce au programme de financement ‘Smart Cities & Sustainable Development’.

Ce projet consistait, entre autres, à déplacer l’axe de la voirie principale d’un carrefour réputé dangereux au centre du village de manière à améliorer la visibilité et la sécurité pour les usagers. Il comprenait le rétrécissement de la rue Prince Albert afin de réduire la vitesse des véhicules motorisés et visait à réaménager le carrefour actuel en une véritable place communale, intégrant les différentes voiries et bordée de trottoirs, de plantations et d’emplacements de stationnement, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

 

Au niveau technique, l’utilisation de matériaux différentiés contribue à mettre clairement en évidence les diverses zones, tandis qu’un système d’éclairage public LED dernier cri permettra de réaliser de sérieuses économies d’énergie tout en réduisant les émissions de CO2. Les poteaux électriques ont été supprimés et le câblage enfoui dans le sol. Le réseau d’eau a également été rénové et modifié en fonction de la nouvelle configuration des lieux. Les travaux ont débuté en mars de cette année et se sont clôturés en novembre 2017.

 

Réduire les émissions de CO2

Depuis plusieurs années déjà, la commune d’Hastière, au sud de la province de Namur, s’attache à améliorer la performance énergétique de ses bâtiments et à repenser son espace public de manière à favoriser la convivialité, l’utilisation de modes de déplacement respectueux de l’environnement et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Après la rénovation complète de son Office du tourisme avec une attention particulière pour l’efficacité énergétique, la commune d’Hastière apporte aujourd’hui de nouveau, avec le réaménagement du coeur du village de Heer-sur-Meuse, la preuve que la dynamique «Smart Cities» n’est pas réservé aux seules métropoles et que les petites communes rurales peuvent elles aussi pleinement s’inscrire dans cette démarche.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s