Ue, réduire les substances cancérogènes dans les aliments

«Nous avons franchi un pas important dans la protection de la santé et du bien-être des citoyens. Le nouveau règlement permettra non seulement de réduire la présence de cette substance cancérogène, mais contribuera à sensibiliser l’opinion publique à la manière d’éviter l’exposition à ladite substance, qui est souvent liée à la cuisine domestique.» A déclare’ Le commissaire pour la santé et la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis.

Les représentants des États membres ont voté hier en faveur de la proposition de la Commission européenne visant à réduire la présence d’acrylamide – une substance cancérogène – dans les denrées alimentaires. Une fois mis en œuvre, le nouveau règlement exigera des exploitants du secteur alimentaire (ESA) qu’ils appliquent des mesures obligatoires, proportionnées à la taille et à la nature de leur établissement, afin de réduire la présence d’acrylamide.  La Commission a également l’intention d’entamer des discussions sur des mesures supplémentaires, telles que la fixation de teneurs maximales en acrylamide dans certaines denrées alimentaires. Le texte approuvé va maintenant être transmis au Conseil et au Parlement européen avec un délai d’examen de trois mois avant son adoption finale par la Commission.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s