EUROPE, INTERNATIONAL, POLITICS

États membres doivent partager l’accueil d’immigration

Migrants Africa boat

Tous les États membres doivent partager les responsabilités en ce qui concerne l’accueil des demandeurs d’asile en Europe, et ceux qui refusent ne devraient pas bénéficier des fonds de solidarité des autres États membres, a déclaré jeudi Cecilia Wikström (ADLE, SE), la députée en charge du dossier de la réforme du régime d’asile de Dublin, devant la commission des libertés civiles.

Cecilia Wikström a présenté jeudi son projet de rapport relatif à la réforme du règlement de Dublin III, qui détermine quel État membre est responsable du traitement d’une demande d’asile. Elle suggère plusieurs amendements à la proposition de la Commission: il ne serait plus possible pour un État membre de payer une ‘‘contribution de solidarité’’ de 250 000 euros pour chaque demandeur d’asile qui lui a été attribué et qu’il refuserait d’accueillir sur son territoire. Si un État membre refuse de participer au système de relocalisation, il ne devrait pas être éligible aux paiements de solidarité des autres États membres, via les Fonds structurels et d’investissement européens; les transferts de demandeurs d’asile d’un pays de l’UE à l’autre devraient être déclenchés automatiquement quand le premier pays a atteint 100% du quota qui lui a été alloué (et pas 150% comme proposé par la Commission européenne); pas de ‘‘contrôles de recevabilité’’ en amont de la relocalisation; un regroupement familial plus rapide, avec une attention particulière portée aux enfants; et, les demandeurs d’une protection internationale devraient avoir la possibilité de s’enregistrer en tant que groupe (30 personnes maximum) à leur arrivée en Europe. Ils seraient alors transférés ensemble.

De nombreux députés de la commission des libertés civiles ont exprimé leur soutien aux propositions de Cecilia Wikström. Une majorité des intervenants lors du débat étaient d’accord pour dire que les règles du régime actuel d’asile de l’UE nécessitaient un profond remaniement, et ils ont souligné qu’une plus grande solidarité entre les États membres était indispensable. Ils ont également exprimé leur préoccupation quant au fait que les États membres n’étaient pas encore prêts à accepter un système de relocalisation obligatoire.

Publicités

À propos de Europe correspondent

journalist

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :