« Paris n’est plus Paris »

pairs-violnce

« Paris n’est plus Paris »: le président américain Donald Trump a cité vendredi «un ami» qui ne met plus les pieds dans la capitale française, pour défendre sa politique migratoire en prenant la France, la Suède et l’Europe en général comme contre-exemples. « La sécurité nationale commence par la sécurité aux frontières. Les terroristes étrangers ne pourront pas frapper l’Amérique s’ils ne peuvent entrer dans notre pays », a-t-il lancé lors de la grande conférence annuelle des conservateurs CPAC.

« Regardez ce qui se passe en Europe! Regardez ce qui passe en Europe! », a-t-il dit.

VIDEO: « Pairs n’est plus Paris ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s