Bruxelles

Echos du 12ème « Be Film Festival »

aa-noel-affiche

Après le grand succès de la ré-ouverture du 12ème « Be Film Festival », ce 26 décembre, il est important de préciser le choix du public pour ce mardi 27, à 21h.30, à « Bozar ». Votre choix s’est porté sur: « The Broken Circle Breakdown » (Felix Van Groeningen/Bel.-P.B./2012/110′), une adaptation d’une pièce de théâtre intitulée « The Broken Circle Breakdown Featuring the Cover-Ups of Alabama », écrite par Johan Heldenberh et Mieke Dobbels.
be-film-broken

Synopsis: « Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle. Didier, à l’annonce de cette nouvelle paternité, décide de finir les travaux dans sa ferme alors qu’il vivait dans une caravane. Élise intègre son groupe en tant que chanteuse pour vivre une vie de bohème centrée sur la musique. Mais leur fille, à ses sept ans, développe un cancer auquel elle ne survivra pas malgré plusieurs chimiothérapies. Chacun tente de surmonter ce décès différemment »… 

be-film-chanteuse

Assurément, un excellent choix du public, pour un film qui obtint un nombre impressionnant de prix, dont le « César du meilleur Film étranger », en 2014, après avoir été également sacré « meilleur film étranger » par l’ « Association des Critiques de Films », à Washington D.C., en 2013, ainsi qu’aux 18èmes « Satellite Awards » de l’ « International Press Academy », à Los Angeles, en 2014.

be-film-au-chant

En 2013, il remporta 3 « Prix du Public », au « Festival de Cinéma de la Ville de Québec »,  au « Festival de Cine Europeo de Sevilla » et au « Festival International du Film de Berlin », étant également le film le plus primé des « Ensor » (l’équivalent néerlandais des « Magritte » et des « César »), reconnu comme le « meilleur » au niveau, pardonnez du peu, du Film, du Réalisateur, de la Photographie, du Montage, des Costumes, des Décors et de la Musique, une superbe musique qui sera tout autant appréciée à Bruxelles, ce mardi, qu’elle le fut un peu partout en Amérique et en Europe, entre 2012 et 2014.

be-film-couple

Quant à Veerle Baetens, elle fut désignée « meilleure Actrice », tant au « Festival du Film de Tribeca », à New York, qu’aux « Ensor », le film obtenant encore, en 2014, le « Prix International de la Presse », au « Festival International du Film de Palm Springs »… Quel parcours exceptionnel pour un film belge! … Bravo donc au public du « Be Film Festival » de l’avoir plébiscité, aussi bien qu’il le fut par les publics berlinois, sévillan et québécois.

be-film-everybody-happy-f-20161017160813

Outre la programmation des autres longs-métrages que nous avons déjà révélée lors d’un précédent article, notons une rencontre, à « Bozar », le jeudi 29, à 19h.30, avec Samuel Tilman, auteur et metteur en scène, côté théâtre, ainsi que scénariste, réalisateur et producteur, côté cinéma, et d’une part, et Nic Balthazar, exerçant les 3 mêmes fonctions cinématographiques, mais étant également critique de cinéma, présentateur et animateur radio, d’autre part.

Ces multiples casquettes sont-elles un frein ou un moteur dans le processus créatif? Ces deux auteurs-réalisateurs-producteurs nous parleront de leur parcours respectif, de l’écriture à la production et de la scène à l’écran. L’entrée étant gratuite, il est demandé de s’inscrire à l’adresse: rencontre@befilmfestival.be.

A noter que Nic Balthazar a l’un de ses films à l’affiche, « Everybody Happy » (Bel./2016/95′), qui sera projeté le jeudi 29, à 21h., à la « Cinematek ».

Quant aux 16 courts-métrages, de 05’46 à 30′, en compétition  pour l’obtention, le 4 février 2017, du « Magritte du Court-Métrage de Fiction » et du « Magritte du Court-Métrage d’Animation », voici le détail de leur programmation, les 3 jours, à 17h., à « Bozar »:

– Mardi 27: « A l’arraché » (Emmanuelle Nicot/22’50), « La Valse mécanique » (Julien Dykmans/ 5’47), « Les Dauphines » (Juliette Klinke/13’47), « De longues Vacances » (Caroline Nugues-Bourchat/16′) et C »Complices » (Mathieu Mortelmans/30′).

– Mercredi 28: « No-go Zone » (« Atelier Collectif de Zorobabel »/10′), The Hidden Part (Caroline D’Hondt & Monique Marnette/19’41), « Toutes nuancées » (Chloé Alliez/5’46), « Pornography » (Eric Ledune/24′) et « Les Amoureuses » (Catherine Cosme/27′).

– Jeudi 29: « Totems » (Paul Jadoul/9′), « Renaître » (Jean-François Ravagnan/23′), « Estate »  (Ronny Trocker/7’26), « L’oeil silencieux » (Karim Ouelhaj/24’59), « Pour une Poignée de Girolles » (Julien Grande/74′) et « Le plombier (Méryl Fortunat-Rossi & Xavier Seron/15′).

… Une programmation nous préparant aux 7èmes « Magritte du Cinéma », dont la Maîtresse de Cérémonie sera Anne-Pascale Clairembourg et la Présidente, Virginie Efira, … ainsi qu’au 20ème « Brussels short Film Festival », organisé, comme le « Be Film Festival », par Céline et Pascal , qui nous fixent, dès à présent, un nouveau rendez-vous, du 27 avril au 07 mai.

"Low Notes"

« Low Notes »

En attendant, ils vous attendent, avec leur sympathique équipe, à « Bozar » et à la « Cinematek », pour fêter ensemble, dans une excellente ambiance, le Cinéma belge, notamment en assistant à la projection d’une dernière Avant-Première, en présence du réalisateur et du producteur, le vendredi 30, à 19h., à « Bozar »« Low Notes » (Laurier Fourniau/Bel./2016), un film indépendant s’étant fait remarquer au « L.A. Underground Film Forum » (mention honorable) et au « L.A. Indie Film Festival » (« recognition awards » du second rôle, de la musique et de la voix off).

Synopsis: « Leon, s’installe à Los Angeles, après avoir quitté sa côte Est natale et son premier amour de collège, Eva. Pourri gâté par sa mère, il ne s’encombre ni de travailler ni de faire des études. Les quartiers résidentiels calmes et ensoleillés sont le décor parfait d’une vie oisive et opulente. Très vite, Alexis, étudiant excentrique d’origine chilienne, endosse le rôle de mentor dans sa nouvelle vie. Avec lui, virées frénétiques et rencontres nocturnes s’enchaînent dans la mégalopole tentaculaire, théâtre de leurs névroses ».

Billetterie: par séance: 7€, à « Bozar » et 4€, à la « Cinematek » (pas de pré-vente), pass: 28€. Site: http://www.befilmfestival.be.

Yves Calbert.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :