ART, CULTURE

DON’T MOVE ! PORTRAITS DE CINÉMA DE PATRICK SWIRC

Roman Polanski © Patrick Swirc / m o d d s

Roman Polanski © Patrick Swirc / m o d d s

Don’t move! – Portraits de cinéma de Patrick Swirc est une exposition présentée en 2016 à la Maison du diable à Sion et réalisée par la Fondation Fellini pour le cinéma (Sion) en partenariat avec l’agence modds (Paris).

Photographe français réputé et prolifique, Patrick Swirc a débuté sa carrière artistique à Paris en réalisant dès les années 80 des portraits de stars du cinéma, de la mode et de la scène musicale offrant ses services aux plus grands magazines avec lesquels il collabore régulièrement.

Oscillant depuis toujours entre le monde du show-biz, les reportages photographiques (carnets de voyage, photos documentaires) et les projets plus intimes, le photographe français, dont le style notamment vestimentaire lui a valu le surnom de «Corto Maltese de la photographie», traque ses différents sujets avec énergie et talent, mais sans compromis.

J’ai fait connaissance avec l’oeuvre de Patrick Swirc pour la première fois en 2014 à l’Abbaye de Montmajour durant les Rencontres d’Arles, ce festival de Cannes de la photographie. L’exposition présentait une série de portraits de personnalités tirés en grand format sur des « wallpaper » et collés pêle-mêle

Martin Scorsese (c) Patrick Swirc  / m o d d s

Martin Scorsese (c) Patrick Swirc / m o d d s

sur les murs de la bâtisse. Etrange vision que cette grande fresque de nos icônes modernes affichées au coeur d’un lieu dédié originellement à la recherche spirituelle… Cependant, pas d’espace à une forme de sacralisation dans les images de Patrick Swirc. Au contraire, sous son regard, la star cesse d’être une «étoile», lumineuse, policée, «arrangée», elle devient une image sombre, mélancolique, presque fantomatique… Une esthétique particulière qui, de l’aveu même du photographe, est de plus en plus difficile à défendre dans les magazines peoples.

Deux ans après Arles et pour la première fois en Suisse, la Maison du diable, espace culturel de la Fondation Fellini, présente en partenariat avec l’agence modds (Paris) et le laboratoire Picto (Paris) l’exposition Don’t move ! qui réunit une soixantaine de portraits liés au cinéma de ce très grand photographe.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

RSS Bruxelles-news

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

%d blogueurs aiment cette page :