« La Fille inconnue » ouvre le « FIFF », le 30/09

fiff-16-logo

C’est avec le 10ème long-métrage de Jean-Pierre et Luc Dardenne – projeté dans une nouvelle version après sa présentation en compétition officielle au « Festival de Cannes » 2016 -, « La Fille inconnue »  (Bel.-Fra./2016/ 106′), que s’ouvrira, à Namur, ce vendredi 30 septembre, la 31ème édition du « Festival International du Film Francophone » (« FIFF »).

cameo-la-fille-inconue

Simultanément projeté dans 5 salles, il sera ouvert au grand public à l’ « Eldorado » 2 (20h.45) et, de l’autre côté de la Meuse, à Jambes-Namur, à l’ « Acinapolis » 7 (21h.15), les 3 autres salles étant réservées aux nombreux invités venus de toute la francophonie (57 Etats et gouvernements membres, ainsi que 23 pays observateurs).

fiff-16-chevaliers-blancs

A noter que, en ce même vendredi 30, 5 autres films seront projetés, dès 09h.30, dans 3 salles du « Caméo » – fraîchement rénové, notamment afin de pouvoir accueillir, à nouveau, le « FIFF » – et 2 salles de l’ « Eldorado », un cinéma qui, malheureusement promis à la fermeture, accueillera ce Festival pour la dernière fois, avec au programme, entre autres, à l’ « Eldo » 1, dans le cadre du « Focus Cinéma belge francophone »: « Les Chevaliers blancs » (JoachimLafosse/Bel.-Fra./2016/112’/avec Vincent Lindon), 4 films étant projetés à 13h., dont, au  « Caméo » 4, « Les premiers, les derniers » (Bouli Lanners/ Bel.-Fra./2016/98’/avec Albert Dupontel et Bouli Lanners), tou jours programmé au sein de ce même « Focus ».

Mais revenons à « La Fille inconnue », en prenant note de l’appréciation du quotidien français « Le Monde », signée Isabelle Regnier: « Plus posée qu’à l’ordinaire, plus classique en un sens, la mise en scène fait la part belle au soin, à l’écoute, aux liens qui se tissent entre les gens. L’émotion vive affleure quand la caméra s’attarde sur les gestes du médecin, sur la douceur qu’elle dispense à ses patients; on retrouve là toute la force du cinéma des frères Dardenne ».

3 Magritte du Cinéma en 2015

3 Magritte du Cinéma en 2015

… Et notre collègue française d’évoquer les frères comme étant les « Maîtres incontestés d’un cinéma humaniste, naturaliste, révolté, dont les récits se nourrissent du terreau de la misère sociale européenne. Le style qu’ils ont développé jusqu’à la fin des années 2000 – caméra vissée à la nuque des personnages, éthique de l’image importée du documentaire – est devenu la signature de leur tandem, ayant influencé le cinéma d’auteur du monde entier, avec plus ou moins de bonheur ».

Adèle Haenel (c) Christine Plenus

Adèle Haenel (c) Christine Plenus

Synopsis: « Un soir, après l’heure de fermeture de son cabinet, Jenny, jeune médecin généraliste, entend sonner mais ne va pas ouvrir. Le lendemain, elle apprend par la police qu’on a retrouvé, non loin de là, une jeune fille morte, sans identité ».

Parmi les interprètes choisis par les frères, notons: Adèle Haenel – « César de la meilleure actrice dans un second rôle » (« Suzanne »/ Katell Quillévéré/Fra./94’/2013) et « César de la meilleure actrice » (« Les Combattants »/Thomas Cailley/ Fra./2014/96′) –Jérémie Renier – 2 fois « Magritte du meilleur acteur dans un second rôle » 2012 (« Potiche »/François Ozon/Fra./2010 /103′) & 2015 (« Saint Laurent »/Bertrand Bonello/Fra.-Bel. /2014/157′) – et Olivier Gourmet – primé comme meilleur acteur en République tchèque, à Shangaï et à Téhéran, il reçoit, en 2012, un « César » et un « Magritte »  (« L’exercice de l’Etat »/Pierre Schoeller/Fra./ 2011/112′).

Soulignons que les frères Dardenne font partie des grands habitués du « FIFF ». En 1988, ils y présentaient déjà leur court métrage « Il court…il court le monde », avant de revenir à Namur, en 1992 avec leur long- métrage « Je pense à vous ». En 1996, « La Promesse » remporte le « Bayard d’Or du meilleur film » et le « Prix du Public », le « Bayard d’Or du meilleur comédien » revenant à l’un de ses interprètes, Olivier Gourmet. Par ailleurs, à l’occasion des 15 ans du « FIFF », en 2001, ce dernier film remporte le « Bayard des Bayards ».

fiff-16-la-promesse

En 2002, le Festival présente « Le Fils », alors qu’en 2003, ces 2 talentueux réalisateurs sont de retour dans la capitale wallonne, en tant que producteurs de 3 films: « Stormy Weather » (Solveig Anspach), « Le Soleil assassiné  » (Abdelkrim Bahloul) et « Le Monde vivant » (Eugène Green). Enfin, lors des 30 ans du « FIFF », en 2015, nous assistions à la projection de leur avant-dernier film, « Deux jours, une nuit », ainsi qu’à celle de « L’âge de raison, le cinéma des frères Dardenne » (Bel./2013/61′), un documentaire, 4ème film de la collection « Cinéaste d’Aujourd’hui », signé Luc Jabon et Alain Marcoen, ces derniers nous proposant un autre angle d’approche, une analyse pointue du cinéma des frères Dardenne, à travers le regard de proches collaborateurs, et ce, sans la moindre apparition à l’écran des 2 réalisateurs, … qui, par contre, le 30 septembre, seront bien présents, physiquement, à Namur, accompagnés d’une partie de l’équipe de leur dernier film, « La Fille inconnue ». Un rendez-vous à ne manquez sous aucun prétexte!

Primés à Namur dès 1996, à Cannes, en 1999, il faut attendre 2011 pour qu’ils soient enfin reconnus à Bruxelles, à l’occasion des  5èmes « Magritte du Cinéma », où leur film « Deux Jours, une Nuit » (Bel.-Fra.-Ita./2014/95’/avec Marion Cotillard & Fabrizio Rongione) remporte 3 « Magritte », à savoir ceux du « Meilleur Film », de la « Meilleure Réalisation » et du « Meilleur Comédien »Fabrice Rongione, ce dernier étant, en 2016, Président d’Honneur du « FIFF » pour la seconde année consécutive.

fiff-16-deux-jours-une-nuit-2

Au palmarès de Jean-Pierre & Luc Dardenne, élus « Commandeurs du Mérite Wallon », figurent également:

    • à Cannes: 2 « Palmes d’Or » (« Rosetta »/1999 & »L’Enfant »/2005), 1 « Prix du Scénario » (« Le Silence de Lorna »/2008), 1 « Grand Prix du Festival » (« Le Gamin au Vélo »/2011), 1 « Mention spéciale du Jury oecuménique » (« Deux Jours, une Nuit »/2014), 1 « Prix de la meilleure Actrice » (Emilie Dequenne/ « Rosetta »/1999) & 1 « Prix du meilleur Acteur » (Olivier Gourmet/ »Le Fils »/2002)
    • « Prix LUX du Parlement européen » 2008 (« Le Silence de Lorna »)
    • « Prix Lumière du meilleur Film francophone » 2015 (« Deux Jours, une Nuit »)
    • « Prix David di Donatello du meilleur Film de l’Union Européenne » 2006 (« L’Enfant »)
    • « European Award du meilleur Scénario » 2011 (« Le Gamin au Vélo »)
    • « Sydney Film Prize » du « Festival de Sydney » 2014 (« Deux Jours, une Nuit »)
    • « Prix du meilleur Film en Langue étrangère » de la « Ceremony of the San Diego Film Critics Society Awards » 2012 ( » Le Gamin au Vélo »)
    • « Prix Robert Bresson », à la « Mostra de Venise » 2011 (« Le Gamin au Vélo »)
    • « Prix André-Cavens » de l’ « Union de la Critique du Cinéma » du meilleur Film belge 1996 (« La Promesse »), 1999 (« Rosetta »), 2002 (« Le Fils ») & 2005 (« L’Enfant »)
    •  « Prix Joseph Plateau » du meilleur Film et de la meilleure réalisation 2002 (« Le Fils ») & 2006 (« L’Enfant », également primé comme meilleur scénario)
    •  Prix de la « Ligue Belge des Droits de l’Homme » 2008 (« Le Silence de Lorna »).

« La Fille inconnue » et bien d’autres films vous attendent, à Namur, du 30 septembre au 06 octobre, à l’occasion du 31ème « FIFF »! Bon Festival à tous!

Deux fois "Palme d'Or", à Cannes

Deux fois « Palme d’Or », à Cannes

Prix d’un « FIFFPass » quotidien: 8€ (1€25 pour les « Article 27 »). « FIFFPass » hebdomadaire: 30€ (25€ jusqu’au 29/09 inclus, ainsi que pour les étudiants, demandeurs d’emploi et seniors. A noter, la gratuité, de 15 à 20h., pour les jeunes de 15 à 20 ans, sur présentation d’un bracelet, à retirer au stand « Solidaris », sous le chapiteau.

Yves Calbert.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s