Bruxelles

20ème « Tapis de Fleurs » de la Grand’ Place

La file pour accéder au balcon de l’Hôtel de Ville était particulièrement longue, dès midi, ce vendredi 12 août. Mais l’attente se voyait récompensée par la vision du 20ème « Tapis de Fleurs » créé, à Bruxelles, sur sa célèbre « Grand’ Place », figurant sur la liste du « Patrimoine mondial de l’Unesco ».

Un "Patrimoine mondial de l'UNESCO" fleuri (2015)

Un « Patrimoine mondial de l’UNESCO » fleuri (2015)

« L’édition 2016 rend hommage à la nature dans la tradition japonaise en présentant de nombreux thèmes: les fleurs, les oiseaux, le vent et la lune, qui symbolisent la beauté naturelle (‘kasho-fugetsu’, en japonais); les ‘koïs’ (carpes japonaises), qui représentent la force et la croissance; les pins et les bambous, qui sont signe de bon augure; sans oublier, évidemment, les fleurs de cerisiers », nous confiait son Excellence Masafumi Ishii, l’Ambassadeur du Japon en Belgique, se réjouissant que cette année 2016, marque avec brio le 150ème anniversaire des relations amicales entre son pays et le notre.

En 2016, le Japon (c) Wim Vanmaele

En 2016, le Japon
(c) Wim Vanmaele

Double anniversaire, puisque ce « Tapis », glorifiant l’art floral japonais, est le 20ème, … même si le 1er fut réalisé dès 1971, le second ne l’étant qu’en 1976, cet événement étant organisé, désormais, tous les 2 ans. A noter que des photos de grands formats (6 m carrés) des 19 « Tapis » précédents nous  sont présentées, jusqu’au 31 août, aux « Galeries Royales St.-Hubert ».

Par contre, l’oeuvre florale éphémère (75 m sur 24) de la Grand’ Place ne peut être vue que jusqu’au soir de ce lundi 15 août, le balcon de l’Hôtel de Ville étant accessible, chaque jour, de 10h. à 22h. Ce superbe « Tapis de Fleurs », d’une superficie de 1.800 m carrés, a été réalisé – avec pas moins de 600.000 bégonias (300 par m carré), des dahlias, de l’herbe et, selon une technique espagnole, de … l’écorce de bois, notamment tintée en … violet – ce dernier vendredi 12 août, par 2 équipes de bénévoles, se relayant de 05 h. à 09 h. et de 09 h. à 12 h., chacune incluant la présence de 20 Japonais.

La réalisation (c) Wim Vanmaele

La réalisation (c) Wim Vanmaele

Au préalable, quelques jours avant l’inauguration, un dessin grandeur nature, réalisé sur du plastique micro-perforé, était déposé sur les pavés de la Grand’ Place, sur le modèle agrandi de la maquette réalisée par Madame Fuji Suzuki. A souligner, la robustesse du bégonia tuberosa grandiflora, originaire des Antilles, résistant aux caprices de la météo, se déclinant en une vaste palette, des couleurs les plus vives aux tons pastels délicats, la Belgique en étant devenue le plus important producteur au monde, avec 60 millions de bulbes par an, à 80 % dans la région de Gand, et ce depuis 1860.

"Nomura" par Fuji Suzuki

« Nomura » par Fuji Suzuki

… Et comme le dit Philippe Close, Echevin du Tourisme, Vice-Président de l’asbl « Tapis de Fleurs de Bruxelles »: « Tout Bruxelles embaume du délicieux parfum de ce ‘Tapis de Fleurs’ aux couleurs du Japon, les Japonais étant de véritables esthètes en art floral. Que du bonheur »! … Un bonheur que nombre de touristes, venus des 5 continents n’hésitent pas à partager avec les Bruxellois, fiers de savoir que leur « Tapis de Feurs » est le plus célèbre au monde!

Et le Coordinateur Technique de cette asbl bruxelloise, Koen Vondenbusch, impliqué depuis 24 ans dans ce projet floral, d’ajouter qu’il s’est rendu au Japon, cette année, avec une dizaine de membres de la dite asbl, afin d’y coordonner la réalisation de 3 « Tapis de Fleurs » aux dimensions certes plus modestes, mais dont l’un se situait à 441 m d’altitude, au sommet du « Skytree », l’ immeuble le plus élevé de Tokyo. Auparavant, le savoir faire belge n’étant plus à démontrer dans ce secteur, il nous confia s’être rendu, pour réaliser d’autres « Tapis », en Chine, en Inde, …, à Berlin, à Berne et même au … Vatican

L'entretien (c) Wim Vanmaele

L’entretien (c) Wim Vanmaele

Mais, pour en revenir à Bruxelles, Koen Vondenbusch nous dit qu’en 1971, quelques 200 horticulteurs avaient unis leurs compétences pour réaliser le 1er « Tapis de Fleurs » de la  Grand’ Place, alors même qu’aujourd’hui, l’expérience aidant, ils ne sont plus que 9, faisant appel à de nombreux bénévoles pour le montage minutieux, qui doit se réaliser rapidement, afin de garantir la fraîcheur des fleurs.

Devenu un événement des plus importants pour la Capitale de L’Europe, l’inauguration officielle donne lieu, désormais, à l’organisation d’un spectacle son et lumière… Et ce vendredi 12 août, c’est l’opéra « Madame Butterfly », de Giacomo Puccini, qui servit d’illustration sonore, avant que ne soit tiré le traditionnel feu d’artifice.

Feu d'Artifice 2015

Feu d’Artifice 2015

Prix d’accès au balcon de l’Hôtel de Ville: 5€ (gratuité pour les moins de 10 ans).

Yves Calbert.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :