12èmes « Epicuriales », à Liège, du 12 au 16 Mai

Du 12 au  16 mai, pour bien profiter du week-end de la Pentecôte, les « Epicuriales de Liège », nous attendent, de ce jeudi 12, à 18h., à ce lundi 16, à 24h., pour parcourir l’allée gastronomique de l’ « Espace Tivoli », fort bien situé, entre la Place St-Lambert  et la Place du Marché, à proximité immédiate de la gare ferroviaire de « Liège Palais ».

L' "Espace Tivoli" en Fête (c) "mamina.fr"

L’ « Espace Tivoli » en Fête
(c) « mamina.fr »

 

« La cuisine rend humble, c’est un apprentissage, un métier qu’il faut vivre avec humilité. Ce qui compte, c’est le goût et il est important de comprendre d’où viennent les saveurs », nous confie l’invité d’honneur parisien, Jean-Marc Notelet, chef du réputé « Caïus », originaire du Nord, ayant étudié en faculté, à Anderlecht, poursuivant en ces termes: « Je cuisine par goût, par envie, par passion. Le jour où ces trois mots perdront sens dans ma tête, je m’arrêterai ».

A Liège, durant 5 jours, il nous fera profiter de ses connaissances en chimie alimentaire, qu’il acquit au contact d’un ami parfumeur, et de sa passion des épices, lui qui juge de la capacité de ses élèves en leur demandant d’abord de préparer, simplement, un bon bouillon, sans plus, tout juste équilibré par un clou de girofle, soulignant l’ « importance de la mémoire olfactive, afin depouvoir comprendre les produits par le nez. Trop de cuisiniers sacrifient à l’une ou l’autre mode, ne cherchant pas à comprendre, oubliant de réfléchir avant de cuisiner et ne donnant pas assez d’importance à la répétition du geste. Quant à moi, j’ai besoin de voir la production chez les agriculteurs, de voyager, ainsi ai-je découvert la fève de Tonka, en Amérique latine, et acquit 1 ha. de terrain de culture du safran produit pour le Roi du Maroc, moi qui prend plaisir à caresser, à torturer, les fruits et légumes que j’aime choisir personnellement… Quant à ma route des épices, elle commence sur mon bureau, par la lecture de celle des Indes, … de la Sonde néerlandaise, … de la cuisine du bon Roi Henry, … pour se terminer par un plaisir à partager« .

Sous la Tente des Chefs

Sous la Tente des Chefs

Partageons donc ce plaisir à l’ « Espace Tivoli », en prenant d’abord soin de consulter le site http://www.epicuriales.be, à la rubrique « animations », afin de pouvoir réserver l’une ou l’autre activité de la « tente des chefs », comme le « business lunch » du vendredi 13, le « brunch » du dimanche 15, de savoureux repas à 6 mains, sans oublier d’ inoubliables « battles » culinaires (joutes gastronomiques entre des chefsréputés, voire étoilés, partant d’un panier de produits alimentaires, ceux-ci étant cuisinés, avec créativité, avant d’être soumis au vote du public), ainsi qu’une animation ludique, éducative et gastronomique, pour nos enfants de 06 à 12 ans, en collaboration avec « Kidibul », le dimanche 15, de 14h. à 15h.

Animation encore, le dimanche 15, avec le 1er « Beer Lovers Marathon », inspiré du célèbre « Marathon du Médoc », le champagne étant, ici, remplacé, pour la 1ère fois dans le monde, par des ravitaillements en bière, … à consommer, néanmoins, avec modération, si l’on veut terminer les 42km195 du parcours liégeois, tracé par le « Beer Lovers Festival », avec départ et arrivée sur la dalle de la Place Saint-Lambert. Pour toute inscription (65€), parmi les 1.500 coureurs admis au départ, consultez le site: http://www.beerloversmarathon.be.

… Et, en trait d’union avec ce festival de la bière, les « Epicuriales » nous proposent une tente occupée par la brasserie « Leffe » (« Ruby » & « Royale » à 2 « épis » le verre), dont la 1ère bière d’Abbaye fut proposée dès 1240, étant, aujourd’hui encore, brassée dans le respect de sa tradition séculaire, un « Beer Master » pouvant nous conseiller, sous la tente, en fonction de nos goûts.

A l' "Attrap'Sushi" (c) "Le Vif"

A l’ « Attrap’Sushi » (c) « Le Vif »

Quant aux alléchantes propositions gastronomiques, proposées pour le plus grand bonheur de nos papilles gustatives, nous les découvrons dans d’autres tentes accueillant 11 restaurateurs et traiteurs de la région liégeoise, présentant des mets les plus variés, aux origines les plus diverses. Ainsi, nous retrouvons, entre autres, la cuisine chinoise, avec le « Bégonia Chinois », de Boncelles, présentant des mets de différentes régions de cet immense pays qu’est la Chine; japonaise, avec « Attrap’Sushi », d’Angleur, dont tous les plats sont, içi, à 6 « épis » (12€) l’unité et dont l’originalité est de proposer, tous les lundis, dans leur restaurant, des ateliers préparant à la conception de « sushis »; italienne, avec « L’Atelier du Goût », occupant 2 tentes et nous proposant ses produits d’excellence et de première fraîcheur; italienne des régions du Frioul et du Piémont, avec « Antichi Sapori l’Etnoca », réputé pour ses préparations à la truffe blanche et sa sélection de vins, en dégustation dans sa « Trattoria »; basque et du sud-ouest français, avec le « Bar basque », connu pour son « magret de canard », son choix de « tapas », sa « paëlla » et son « bar à cocktails »; méditerranéenne, avec le « Bistro n’Home », fraîchement reconnu par les guides « Michelin »et « Gault & Millau »; européenne, avec « Le Bruit qui court », dont le restaurant, fêtant son 20ème anniversaire,  est installé dans un ancien bâtiment, construit en  1895, dont l’un des chefs, Aurélien Cornu, est diplômé de l’ « Ecole d’Hôtellerie de Paris »; et, « last but not least », naturelle et créative, avec « Terra Terraï », dont la fine cuisine est préparée, avec amour, par un bien sympathique couple, Julie et Jifi.

Jify, Chef du "Terra Terrae"

Jify, Chef du « Terra Terrae »

Devenu un événement incontournable de la vie liégeoise, les « Epicuriales » sont donc de retour, pour leur 12ème édition, nous proposant, dans 15 tentes, sises sur un seul site, près du célèbre « Perron » liégeois, de profiter des talents de Chefs, auteurs de plats de 1ère qualité, à des prix particulièrement attractifs, répondant ainsi aux souhaits du comité organisateur, placé sous la Présidence d’Honneur du Bourgmestre, Willy Demeyer , et présidé par le 1er Echevin, Michel Firket.

Ce dernier nous disait, lors de la conférence de presse, en présence du Consul honoraire de France: « Tous nos efforts convergent pour proposer aux visiteurs gastronomes exigeants un événement à la mesure et à la taille de leur appétit gourmand… Les « Epicuriales » donnent un beau rayonnement à la gastronomie liégeoise. C’est une vraie fête des saveurs, tant pour la bonne chaire que pour apprécier une bière de qualité ».

Pour profiter de ces bières belges, du Côte du Rhône de nos amis français, et, avant tout, de ces mets savoureux, chaque convive devra acheter des « épis », dont la valeur est de 2€ par unité, à se procurer aux caisses de la manifestation, où les cartes de crédit sont acceptées, les « épis » étant vendus par « carottes » de 5 (10€) ou 25 (50€, avec, en cadeau, une « bourse épicuriale »). A souligner, par contre, que l’entrée sur le site est gratuite, un plan situant les différents participants à ces 12èmes « Epicuriales » nous étant offert, afin de nous permettre d’effectuer nos choix culinaires en fonction de nos goûts et désirs.

De quoi alècher nos papilles gustatives (c) "mamina.fr"

De quoi alècher nos papilles gustatives
(c) « mamina.fr »

… Sachant que chez nous, sur le site http://www.epicuriales.be, à la rubrique « restaurants », nous pouvons consulter, tranquillement, les cartes des « Epicuriales », proposées par les différents Chefs, chaque restaurant proposant de 6 à 10 plats, allant de 4 à 14 « épis » (10 à 28€), de « Ravioles fraîches à la truffe et ricotta », « Scampis caramélisés au curry rouge et au gingembre » ou d’un « Wok de légumes croquants, au lait de coco », du « Bruit qui court », pour 4 «  »épis » chacun, jusqu’à un plat de « Tagliata de thon rouge, à la sauce vierge et aux herbes fraîches » (aussi servie en entrée, à 8 « épis »), de l’ « Atelier du Goût », pour 14 « épis »; le « Bruit qui court » proposant, avis aux fins gastronomes,  du foie gras (« farci de chutney d’abricot et spéculoos » ou poêlé), pour 5 « Epis » seulement, alors que, pour 6 « épis », chez « Terra Terraie », nous pourrons goûter à leurs « Noix de St.-Jacques et risotto aux poireaux et citron confit ».

L' "allée gastronomique" (c) "saveurs-régions.be"

L’ « allée gastronomique »                         (c) « saveurs-régions.be »

Bon appétit et à votre santé, au sein de ce grand restaurant éphémère à ciel ouvert, un événement à la mesure et à la taille de l’appétit gourmand des nombreux visiteurs, du vendredi 13 (et oui, un repas aux « Epicuriales » vous portera bonheur, ce jour là), de 12h. à 01h., au dimanche 16, de 12h. à minuit, et de 18h. à 01h., le jeudi 12,.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s