Palmares du « BIFFF »

Dans la superbe salle Henri Leboeuf du « Palais des Beaux Arts », ce dimanche 10 avril, le 34ème « BIFFF » (« Festival international du Film fantastique de Bruxelles ») se terminait par la Soirée de Clôture, avec la remise des « Corbeaux »et autres prix, aux lauréats, précédée de quelques mots de remerciements des organisateurs, satisfaits d’avoir pu accueillir plus de 53.000 spectateurs, … malgré les événements tragiques qui ont secoué la capitale de l’Europe.

BIFFF I-Am-A-Hero-Poster

Le « Prix du meilleur Film », gratifié du « Corbeau d’Or » 2016, est attribué à « I am a Hero » (Shinsuke Sato/Japon/2015/ 126′), adaptation cinématographique « live » d’un manga culte, aux 18 tomes édités, dessinés par le japonais Kengo Hanazawa, ayant reçu, en 2013, le  58e « Prix Shogakukan », et traduits dans 6 langues, l’éditeur de la version francophone étant « Kana ».

Après « The King of Pigs » (nominé à la « Caméra d’Or », à Cannes) et « The Fake » (grosse sensation d’Annecy et vainqueur à Sitges), Yeon Sang-ho s’attaque, cette fois,  à la lutte des classes, avec un dessin animé mettant en scène des zombies. Ainsi,  fidèle à sa noirceur proverbiale, le nouveau génie de l’animation coréenne livre avec « Seoul Station » (2016/92′), une œuvre à la fois percutante et éminemment politique, présentée en 1ère mondiale et récompensé, ici, d’un « Corbeau d’Argent ».

BIFFF Seoul Station

La Corée du Sud, fort présente, cette année, au « BIFFF », reçoit un second « Corbeau d’Argent », grâce au 1er long-métrage de Bong-joo Kim, « The Phone » (2015/114′), présenté en 1ère européenne, « un film aussi atypique que costaud, pendant la projection duquel aucun répit n’est laissé au spectateur ».

Le jury International (Jaume Balaguero, Bai Ling, Marc Caro, Luigi Cozzi et Jasna Kohoutova), outre ces 3 « Corbeaux » a décidé de décerner une Mention spéciale à « The Arti: The Adventure begins » (Taïwan/2015/102′), réalisé par Huang Wen Chang, qui, issu d’une famille de marionnettistes taïwanais, avait déjà impressionné tout le monde avec « Legend of the Sacred Stone » (2000/90′), combinant cet art séculaire aux nouvelles technologies de l’animation par ordinateur. Quinze ans plus tard, épaulés par la « Warner », il nous revient avec un film de « wuxia » (de cape et d’épée chinois), saupoudré d’humour irrévérencieux et d’éléments de science-fiction. Impressionnant!

Cette édition du « BIFFF » aura donc été marquée, d’une part, par le talent de réalisateurs asiatiques ayant pleinement confirmé leur statut de maîtres de l’horreur et du fantastique, et d’autre part, par le dessin animé, l’animation (par ordinateur ou de marionnettes) et l’adaptation « live » d’un manga.

Quant au Jury européen (Olivier Mortagne, Monique Licht, Nancy Ngoma, Freddy Thielemans, Pierre Beaudot, Manu Dacosse et Sacha Feiner), il a souhaité remettre le « Méliès d’Argent » à « Demon » (2015/94′), une coproduction israélo-polonaise mêlant mariage et découverte macabre, son réalisateur, Marcin Wrona, s’étant suicidé dans son hôtel, en septembre 2015, durant le « Festival International du Film de Gdynia », alors qu’il y présentait son film.

BIFFF Demon 2

 

Suite du Palmarès:

Le Jury « thriller » (Ana Garcia, Joëlle Baumerder, Gorian Delpâture et Michel Dufranne) a décidé de récompenser « The Photographer » (Waldemar Krzystek/Pol./2015/107′).

Quant au Jury « 7ème Parallèle » (Georges Lini, Maxime Dieu, Joost Vandecasteele et Geoffrey Claustriaux), il a plébiscité « Traders » (Rachael Moriarty & Peter Murphy/Irl./2015/90′).

Le « Prix du Public » revient, pour la 2ème fois, à Javier Ruiz Caldera, pour « Spy Time » (Esp./2015/93′), après « Ghost Graduation » (2013).

Courts-métrages belges :

  • « Grand Prix » & « Méliès d’Argent »« L’Oeil silencieux » (Karim Ouelhaj).
  • « Prix BeTV » & « Prix SABAM » & « Prix de la Presse »« XYZ  » (M. Tikal).
  • « Prix RTBF/La Trois » & « Prix FEDEX »« Voltaire » (Jan Snoekx).
  • « Prix Jeunesse » : I »Ice Scream » (Vincent Smitz).

Enfin, le Jury du « 1er Art Contest » a décidé de récompenser « Monstre » (Nathan Vranckx).

BIFFF maquillages

Mais, puisque le « BIFFF » va au-delà du cinéma, notamment avec de splendides maquillages, citons les vainqueurs des différents concours: Catherine Nicaisse (« Body Painting Contest »), Guillaume Barachin (Amateurs), Sandrine Lahou (Semi-Pros) & Tiffany Foglia (« FX »).

… Et rendez-vous en avril 2017, à l’occasion de l’organisation de la 35ème édition de « BIFFF »

Yves Calbert.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s