Bruxelles

46ème « Foire du Livre », que du « Bonheur »

Plus ancienne « Foire du Livre » francophone au monde, celle de Bruxelles, qui en est sa 46ème édition, nous attend, jusqu’au 22 février, porteuse d’un thème important – d’autant plus vu l’actualité récente, qu’elle nous vienne de Sousse, de Paris, d’Ankara ou d’ailleurs -: le « Bonheur », mis en scène, pour la 1ère fois par une toute nouvelle équipe, sur le site, désormais habituel, de « Tour et Taxis ».

Quant à la séance académique d’inauguration, plus sobre que ces dernières années, elle s’est déroulée en l’absence de Joëlle Milquet, Ministre régionale de la Culture, retenue par d’autres obligations, Fadila Laanan, qui la précéda ce poste, prit la parole, avec son enthousiasme habituel, en sa qualité de Ministre-Présidente du Gouvernement francophone bruxellois, la Luxembourgeoise Martine Reicherts, directrice générale Education et Culture à la Commission Européenne et … professeur de yoga, lui succédant, soulignant le besoin de montrer, ici, en cette « Foire du Livre » et avec le programme « Erasmus », le visage humain de l’Europe, elle tint à citer  Arnaud Desjardins: « Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait ».

(C) "L'Avenir"

(C) « L’Avenir »

Au Royaume-Uni, suite à une longue enquête, le « National Literacy Trust » a récemment écrit dans son rapport: « Lire pour le plaisir s’est révélé être le moteur le plus important des futures chances d’un enfant », … Hervé Gérard, le Président du C.A. de cette « Foire du Livre » et Gregory Laurent, son Coordinateur général ajoutant: « Lire pour le plaisir, c’est changer de monde! Un défi majeur doit être relevé, celui de la joie de lire, … la littérature (ayant) un lien indéniable avec le bonheur et le succès d’une personne ».

« Tournons les pages du grand livre des cultures pour y puiser cette sérénité que nous méritons tous. « Mille milliards de mille Sabords », on peut encore rêver au bien-être du corps et de l’esprit, si bien écrit par des plumes enthousiastes. Nous avons voulu … nous ouvrir à toutes celles et ceux qui, comme nous, ont fait de la culture et de la liberté la substance de leurs projets, pour atteindre le public des oubliés, pour développer chez les plus jeunes cette soif de lire jamais rassasiée ».

« La « Foire du Livre » de Bruxelles ne se réduit pas à une gigantesque librairie, elle s’inscrit dans les enjeux socio-culturels liés aux livres et aux pratiques de lecture. (Cette « Foire  du Livre ») est une immense vitrine pour les auteurs mais aussi un accès supplémentaire à la connaissance pour beaucoup de personnes. C’est une machine à faire rêver, basée sur la rencontre, l’échange et la transmission. Il s’agit de faire vivre la lecture, en compagnie des lecteurs et des non-lecteurs, des familles et des amis, des enseignants et des amoureux de la langue ».

Et Grégory Laurent d’ajouter: « … Tout à la fois francophone, internationale et libre, plus que jamais la « Foire du Livre » devient une grande fête. En route vers la culture ! Place aux artistes, place aux lecteurs… Quand je lis, je deviens à mon tour metteur-en-scène, acteur, j’adore ça. Parfois, il m’arrive de devenir plus intelligent et de comprendre davantage ce qui m’entoure, alors pourquoi me refuser à cette joie de lire? J’apprends toujours grâce à la lecture, c’est jouissif, parfois compulsif. Je prends beaucoup de plaisir à partager mes lectures avec mon entourage, puis à échanger avec lui, à communiquer mon enthousiasme et à m’embarquer dans d’interminables et passionnantes discussions. Echanges de points de vue ou échanges de goûts ? Enfin, échanges tout court. Je n’y peux rien, c’est dans ma nature. Quand j’aime, je partage« ! …

… Et pour partager, rien de mieux que d’assister à l’une ou l’autre des très nombreuses conférences présentées, comme chaque année, dans plusieurs espaces, dont un « petit » nouveau: la « Place de l’Europe », proposant un cycle de débats européens sur les thèmes de la littérature et du bonheur, mais aussi, bien entendu, de la politique et de l’économie en Europe, son programme et ceux des autres espaces de conférences, tout comme la programmation des nombreuses séances de dédicaces, se trouvant sur le site http://www.flb.be.

Bien dans la thématique 2016, nous notons deux conférences proposées par « Psychologie Magazine », l’une donnée par Thierry Janssen, qui – le dimanche 21, à 14h., à la « Grand Place du Livre » – insistera, comme il l’écrit, sur: « l’importance de pouvoir éprouver du plaisir, tout en donnant un sens à notre existence… Or ce qui apparaît donner le plus de sens à la vie est la possibilité que nous avons d’exprimer nos meilleures capacités, en lien avec les autres. Le bonheur devient alors synonyme d’épanouissement et d’accomplissement ».

Richard Ford (c) AFP/Charly Triballeau

Richard Ford
(c) AFP/Charly Triballeau

Soulignons, aussi, que l’invité d’honneur est Richard Ford (Etats-Unis/°1944), lauréat, entre autres, en 1996, du « Prix Pulitzer de la Fiction », pour son roman « Indépendance ». et, en 2013,  du « Prix Fémina Etranger », pour « Canada ». Se battant pour la liberté d’expression, l’amitié et la coopération intellectuelle entre écrivains du monde entier, la quête du bonheur étant bien présente dans ses différents romans. A noter qu’il sera également présent à « Passa Porta », ce samedi 20, à 20h. (cfr. http://www.passaporta.be).

A souligner, aussi l’agrandissement du « Quartier de la BD », laboratoire expérimental, dédié à l’imaginaire, créé, il y a quelques années par l’artiste Fabrizio Borrini. Petits et grands, profitons des spectacles multimédias étonnants offerts à la « Comix Factory ». Au programme, concocté par Philippe Jarbinet, 25 auteurs de bandes dessinées nous attendent sur l’ensemble des 5 jours; présentant 15 expériences sensorielles dessinées époustouflantes, avec des projections et des animations spectaculaires. A découvrir, également, l’atelier de dessins, avec réalisation de fresques géantes et de fanzines,  et de formation au dessins animés, sans oublier la BD numérique, avec des ateliers d’Olivier Saive, les samedi et dimanche 20 et 21, à 13h.

"Lucky Luke" (c) "Dupuis"

« Lucky Luke » (c) « Dupuis »

Et si « Lucky Luke » – sur le stand commun de ses 2 Editeurs successifs, « Dupuis » et « Dargaud » – fête ses 70 ans, en proposant, à 7€ seulement, des BD relatant ses exploits, et en offrant gracieusement, aux enfants, des chapeaux de paille de l’Ouest américain, la « Collection Poésie/Gallimard », quant à elle, célèbre ses 50 ans – ses livres, au format de poche, comptant 500 titres et plus de 17 millions d’exemplaires vendus – en présentant, sur plus de 50 m2, une exposition présentant de nombreux documents originaux issus du fonds d’archives « Gallimard », des correspondances parfois exclusives, des objets choisis, en rapport avec leur écriture poétique, par les 12 auteurs qui viennent de rentrer dans le catalogue, et se sur un fond sonore d’une sélection de poèmes qui nous sont lus.

 

Trois autres expositions nous attendent, dont d’émouvantes photos noir et blanc réalisées par 12 grands reporters-photographes belges, proposée par « Amnesty International », sous le titre: « Droits dans les Yeux », une expo itinérante (prévue pour 120 lieux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, permettant d’ouvrir les yeux du public sur les violations des droits humains de par le monde, des funérailles de Semira Adamu, en 1998, à Bruxelles, jusqu’aux crânes des milliers de victimes des Khmers Rouges au Cambodge, dans les années ’70.

"Droits dans les Yeux" (c) John Vink/"Magnum"

« Droits dans les Yeux »
(c) John Vink/ »Magnum »

Autre exposition itinérante: « 50 Years of Print », présentée à l’occasion d’un second 50ème anniversaire, celui de l’existence, en Belgique, du « Dépôt légal », révélant tout ce qui constitue l’ADN d’une publication. Quant aux plus petits, ils peuvent découvrir « Le Pays de Killiok – A quoi rêve Anne Brouillard », cette auteure et illustratrice, récompensée par le « Grand Prix Triennal de Littérature de Jeunesse » de la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous proposant   42 cadres de ses œuvres originales, deux maquettes et un diaporama.

Venant d’évoquer un prix littéraire, signalons que Corinne Boulangier, directrice de « La Première- RTBF », profitera de cette « Foire du Livre » pour remettre le 10ème « Prix Première », créé par ses soins, alors qu’elle « avait besoin d’utiliser (son) énergie à quelque chose, pendant (son) congé de maternité », nous confie-t-elle.

Notons encore la présence d’un parcours qui, citant une phrase de Guillaume Appolinaire, est intitulé « 1916-2016, Ah Dieu, que la Guerre est jolie », relatant des petites histoires du quotidien de la « Grande Guerre » via des débats, lectures, rencontres, interventions théâtrales et ateliers de cuisine.

Mais de la cuisine, quelque peu modeste, de l’époque, venons en, tout naturellement, à la gastronomie du « Jardin des Gourmandises », ce dernier nous étant proposé en partenariat avec « Chef chez soi », dans une ambiance propre aux toiles d’Edouard Manet, amis avec la présence de « food trucks », propres au 21ème siècle. N’hésitons à nous y rendre pour une petite pause … au bord d’une mare…

Enfin, il est à noter que, pour la 1ère fois, la « Foire du Livre » de Bruxelles a créé des passerelles avec le « Festival America », de Vincennes, et le « Quai du Polar », de Lyon, sans oublier que samedi 20 et dimanche 21, nous pouvons rendre une visite à notre « Manneken Pis », affublé d’un costume en rapport avec le livre et sa foire bruxelloise.

Mais surtout, regardant notre « Petit Julien », durant notre visite à la Foire, et après, n’oublions pas le propos de Paul Eluard: « Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et rien d’autre ».

Accès gratuit, via une inscription sur le site http://www.flb.be, ces jeudi 18, samedi 20 et dimanche 21, de 10h à 19h., ce vendredi 19, de 10h. à 22h.30 et ce lundi 22, de 10h. à 18h., un vestiaire (2€ l’unité) et des distributeurs bancaires étant disponibles.

Yves Calbert.

 

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :