35ème « Anima » dès le 05 février #ixelles #culture

35 éditions, 21 longs métrages retenus en sélection officielle (dont 8 en compétition internationale, 6 en compétition internationale jeune public » et 7 hors compétition, 18 longs métrages étant présentés en avant-première), 37 courts métrages en compétition internationale, 27 courts métrages d’étudiants en compétition internationale, 30 courts métrages en compétition nationale, 40 courts métrages sélectionnés pour la « Nuit animée », telle est la programmation du 35ème « Festival international du Film d’Animation » (« Anima »), à « Flagey », du 05 au 14 février.

Un Festival dont le Gala d’Ouverture vaudra assurément le déplacement, vu que, une fois n’est pas coutume, c’est un long métrage belge,en 3D, qui est programmé: « Robinson Crusoë » (86’/sortie en salles prévue le 20 avril), que son réalisateur, Vincent Kesteloot, viendra présenter, le vendredi 05 , à 20h., accompagné de Ben Stassen, qui, en 1994, fonda le studio bruxellois « nWavre Pictures », devenu le leader mondial dans la production et la distribution de films en 3D, attestant de notre savoir-faire à 100% belge. Pour ceux qui n’auront pu être présent ce soir là, une séance de rattrapage est prévue le 06 février, à 16h.

Notons que, le samedi 13, à 17h., Vincent Kesteloot & Ben Stassen reviendront à « Flagey », dans le cadre d’ « Anima », afin de répondre à vos questions sur leur dernier film, pour ceux qui auront eu la chance d’assister à la projection, mais aussi afin de nous révéler pourquoi ils persistent avec la 3D (conférence-débat de 90′).

Anima Robinson

En compétition internationale des longs métrages, nous découvrirons:                                                                                                        * « Anomalisa » (Charlie Kaufman & Duke Johnson/USA/ 90’/tendre, étrange, à l’humour noir, tourné en « stop motion),           * « Adama » (Simon Rouby/Fra./82’/de l’Afrique à Verdun, en pleine 1ère guerre mondiale),                                                            * « Hana & Alice mènent l’Enquête » (Sunji Iwaï/Jap./100’/entre 2 voisines, l’histoire d’un lourd secret),                                  * « Little from the Fish Shop » (Jan Balej/Rép. Tch./72’/libre et réaliste adaptation de « La petite Sirène »),                                  * « La Montagne magique » (Anca Damian/Fra.-Pol.-Rou./90’/aux côtés du commandant Massoud, en Afghanistan),                * « Miss Hokusai » (Keiichi Hara/Jap./93’/adaptation d’un manga des années ’80, sur le destin d’un peintre japonais),                  * « Psiconautas » (Alberto Vazquez & Pedro Rivero/Esp./75’/avec 2 jeunes survivants d’une catastrophe écologique),                  * « Le Garçon et la Bête » (Mamoru Hosoda/Jap./119’/un garçon se perdant dans un monde d’animaux).

A lire les mini-synopsis de ces 8 films, nous constatons à quel point le dessin animé ne se limite pas à « Mickey Mouse », « Donald Duck », « Popeye », « Tom et Jerry », « Snoopy », « Astérix », « Lucky Luke » ou »Tintin », mais peut traiter de grandes thématiques (Verdun, l’Afghanistan, une catastrophe industrielle, la biographie d’un peintre, …), certaines productions n’étant pas recommandées avant 16 ans, ce qui est précisé dans le programme offert gracieusement à l’accueil. D’où l’intérêt de ce Festival qui, en 2015, durant le congé scolaire du Carnaval, attira quelques 40.000 spectateurs.

Par contre, durant les après-midis, 9 nouveaux longs métrages et 4 séances de courts métrages spécialement adaptés aux tout petits sont programmés, de même que des ateliers gratuits d’initiation au dessin animé, des animations (dont plusieurs séances de grimages), une exposition -« En sortant de l’Ecole » – et même des … crêpes. Programme détaillé sur http://www.animafestival.be.

Parmi les 6 films de la compétition internationale « jeune public », notons:                                                                                               * « Tout en Haut du Monde » (Rémi Chayé/Fra.-Dan./80’/Prix du Public du Festival d’Annecy/à St.-Petersbourg, en 1882),   * « Zootopie » (Byron Howard & Rich Moore/USA/85’/dernier né des studios « Disney/sur une ville peuplée d’animaux).

Alors que l’on fête, cette année, le 150ème anniversaire de l’amitié belgo-nipponne, « Anima » a choisi le Japon comme invité d’honneur 2016, un pays réputé, non seulement pour ses mangas, mais, également, pour la richesse de son cinéma d’animation, qui sera plus particulièrement mis en valeur le samedi 06, dès 16h., où nous serons accueillis, à « Flagey », au son de musiques japonaises festives, la gastronomie du « pays du soleil levant » n’étant pas oubliée, … baguettes à la main, une exposition – « Proto Anime Cut: Visions du Futur dans le Film d’Animation japonais » – présentée pour la 1ère fois en Belgique, nous plongeant au coeur du processus créatif des réalisateurs, bâtisseurs rêvant et inventant des architectures imaginaires et utopistes, à la limite du crédible, cette intéressante expo faisant écho à une rétrospective de films cultes qui seront projetés à la « Cinémathèque royale », à différentes dates, entre le 05 février, à 19h., et le 27 février, à 19h. Le programme détaillé et de courts synopsis sont disponibles sur: http://www.cinematek.be. Egalement, nous aurons une conférence, à « Flagey », le mardi 09, à 14h.30 – « Japanese Animation: An Introduction » -, donnée par Ilan Nguên, Maître de Conférences associé, à l’ « Université des Arts » de Tokyo. A 17h., ce conférencier présentera des courts métrages réalisés par las étudiants de son Université.

Pour en revenir à l’animation japonaise actuelle, à « Flagey », le samedi 06, à 17h.45, 19h.30 & 21h.30, nous aurons 3 avant-premières, celles d’un des 2 longs métrages en compétition, « Le Garçon et la Bête », ainsi que:                                                                 * « Doraemon, le Film » (Ryuichi Yagi & Takashi Yamazaki/95’/avec un chat robot aux gadgets futuristes),                                 * « Ghost in the Shell: The New Movie » (Kazuya Nomura/119’/sur Mars, en 2029, une enquête sur un assassinat),             d’autres films japonais étant également programmés dans la semaine, un karaoké spécial Japon étant gracieusement proposé dans le hall principal, le samedi 06, à 20h.30.

Autre nation mise à l’avant, le Royaume-Uni, notamment à l’occasion du 40ème anniversaire du « Studio Aardman », dont les responsables, Peter Lord et David Sproxton, seront à Ixelles, pour lancer leurs festivités sur le Continent, une séance des courts métrages réalisés par leur studio étant à l’affiche, le vendredi 12, à 19h.30, 2 autres séances de courts britanniques étant programmées, chacune à 2 reprises: « The British Touch » et « New British Gems ».

Aux côtés des conférences dont nous avons déjà fait écho, une quinzaine d’autres figurent au programme de la section « FuturAnima », accessible à tous, aux mêmes conditions que toute projection. Parmi ces dernières, celle consacrée à une film cité plus haut: « Tout en haut du Monde », animée par Rémi Chayé, qui expliquera les processus de création du 1er long métrage dont il est le réalisateur.

Venons en à la dernière soirée, le dimanche 14:                                                                                                                                             * 18h.00: Stéphanie dévoilera les résultats des compétions de la cuvée 2016 d’ « Anima », au Studio 4 (668 places);                       * 20h.00: Projection des 6 courts métrages finalistes du « Cartoon d’Or » européen, dont le lauréat: « The Bigger Picture » (Daisy Jacobs/UK/7’30 »), au Studio 5 (119 places);                                                                                                                                         * 20h.30: Film de Clôture: « Kahlil Gibran’s the Prophet » (Roger Allers, co-réalisateur du « Roi Lion »/Fra.-USA-Liban / 2014/84’/adaptation d’un recueil philosophique de 1923, « Le Prophète », du poète libanais Kahlil Gibran), au Studio 4;                     * 22h.30: Au Studio 5, projection des Films du Palmarès 2016, sachant que l’un des films primés à Ixelles pourrait devenir le « Cartoon d’Or » 2016, voire même, en 2017, à Hollywood, l’ « Oscar de l’Animation ».

Mais « Anima » ne se limitant pas à Ixelles et à la « Cinematek » bruxelloise, il prend de plus en plus d’extension en provinces, avec, cette année, des projections à Antwerpen (« Zuid »), Ath (« L’Ecran »), Charleroi (« Le Parc »), Gent (« Sphinx »), Leuven (« Zed »), Liège (« Le Parc », « Churchill » & « Sauvenière »), Mons (« Plaza Art »), Namur (« Quai 22/Caméo Nomade ») & Oostende (« Film Club 62/Kinepolis »).

Prix des places: 8€ (7€: – 16 ans/6€: 16-25 ans, + 60 ans, demandeurs d’emploi, membres « Ligue des Familles », « De Bond », Clubs « Vif », « Knack » & « Le Soir »/4€: en groupes de minimum 10 personnes, pour les séances à 10h.). Exclusivement à Bruxelles: 4€: en groupes de minimum 10 personnes, pour les séances à 10h./28€: « mini-pass » non nominatif pour 5 séances (une ou plusieurs personnes pouvant assister à la même séance), hors « nuit animée » et « masterclass Hisko Hulsing »/65€: « pass » personnel, incluant « nuit animée et conférences/20€: « masterclass » Hisko Hulsing (15€: étudiants de – 26 ans)/15€ (prix unique): 21ème nuit animée, le samedi 13, dès 21h.30, avec 40 courts-métrages, avec en 3ème et dernière partie, après minuit, une séance pour bien entamer la Saint-Valentin.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s