Licenciement d’employés « radicalisés » à la STIB #stib #mivb #terrorisme

stib

La société des transports intercommunaux (STIB) a récemment licencié plusieurs de leurs employés considérés comme islamistes radicaux. Certains auraient effectué des voyages en Turquie et en Syrie lors de leurs congés maladies pour rejoindre Daesh.

La situation, qui pour le moment ne concerne que 4 à 5 travailleurs, est délicate car le renvoi d’un employé pour voyage à l’étranger ou pour radicalisation n’est pas valable. Le patron de la STIB, Brieuc de Meeûs, refuse d’ailleurs de s’exprimer à ce sujet.

Rappelons que la STIB est considérée en Belgique comme une des cibles potentielles des terroristes.

 

Bonnie DUBOIS

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s