Bruxelles

15ème « Festival du Cinéma méditerranéen », du 04 au 11/12/2015. #cinema #bruxelles

Botanique Méd.

Pour sa 15ème édition, le « Festival du Cinéma méditerranéen », devenu annuel, continue sa progression en proposant une partie de sa programmation au « Cinéma Aventure », 2 films étant également programmés à « Bozar ».

Bien sûr, comme chaque année, le coeur du Festival demeure au « Botanique », avec, pour le « Gala d’Ouverture », le 04 décembre, à 20h.30, un film en compétition: « Méditerranéa » (Jonas Carpignano/Ita.-Fra.-All.-USA-Qatar/2015/107′), une réalisation brûlante d’actualité, sur la tragédie des traversées clandestines, ici entre le Burkina Faso et le sud de l’Italie, avec « Ayiva » comme personnage principal, qui, rapidement confronté à l’hostilité de la communauté italienne, reste déterminé dans sa nouvelle vie, qu’il veut meilleure, quel qu’en soit le prix. Cette fiction sera, également, projetée le 08 décembre, à 21h.30, au « Cinéma Aventure », et le 16 décembre, à à 20h., au « Cinéma L’Ecran », à Ath.

 

Huit autres films en compétition, projetés chacun à 2 reprises, au « Botanique » et au « Cinéma Aventure » (« Sivas » à « Bozar »):

  • « Anama » (Asier Altuna/Esp./2015/103′), s’attachant aux racines, sur fond de conflits familiaux
  • « A peine j’ouvre les Yeux » (Leyla  Bouzid/Fra.-Tun.-Bel.-E.A.U./2015/102′), « Bayard d’Or de la 1ère Oeuvre », au « FIFF »
  • « Babai » (Visar Morina/Kosovo-All.-Macédoine/2015/90′), Prix de la meilleure Mise-en-Scène, au Festival de Munich
  • « Enclave » (Goran Radovanovic/Serbie-All./2015/92′), pacifique et sensible, sur l’amitié, l’amour et le pardon
  • « Madame Courage » (Merzak Allouache/Alg.-Fra.-Quatar/2015/89′), sur des adolescents en banlieue
  • « Sivas » (Kaan Müjdeci/Tur./2014/97′), dans les campagnes d’Anatolie, Prix du Jury du Festival de Venise
  • « Tikkun » (Avishai Sivan/Isr./2015/120′), méditation sur la liberté, la lumière et l’obscurité
  • « Ungiven » (Branko Schmidt/Croatie/2015/83′), vie quotidienne d’un couple âgé, après la guerre des années ’70

Hors compétition, la section « Panorama » propose 11 films, dont un nous venant de Malte, « Simshar » (Rebecca Cremona/2014/101′), une fiction relatant le quotidien des migrants qui, débarquant sur les côtes maltaises, sont placés par les autorités dans des centres fermés. En parallèle, nous suivons un pêcheur, son père, son fils et un immigré, à bord d’un bateau qui s’enflamme. Parmi les pays non représentés dans la compétition, d’autres fictions présentées dans cette section nous viennent d’Albanie, d’Espagne, d’Egypte, du Kosovo, du Maroc et de la Palestine.

Si vous avez manqué leur sortie en salle, 5 films vous sont proposés au sein de la section « A voir ou à revoir ». Parmi eux, le « Valois d’Or » du « Festival d’Angoulème »: « Much loved » (Nabil Ayouch/Mar.-Fra./2015/108′), un plongeon dans le Marrakech de la prostitution, dévoilant sans voyeurisme le comportement odieux de cheikhs arabes fictifs. Un film « coup de poing », interdit au Maroc avant même d’être distribué, qui permit à Loubna Abidar de remporter, le « Valois de la meilleure actrice » à Angoulème, de même qu’un « Bayard d’Or », au « FIFF », tout en devant s’exiler en France, étant devenue, comme elle l’écrit dans « Le Monde », « la honte des femmes marocaines », poursuivant: « « Au fond, on m’insulte parce que je suis une femme libre, dans un pays où les femmes libres dérangent, où les homosexuels dérangent, où les désirs de changement dérangent… (mais) je suis fière d’avoir enfin donné la parole aux filles des quartiers, devenues prostituées ».

La section « MeDoc », quant à elle, propose 15 documentaires, chacun n’étant projeté qu’une seule fois, la plupart étant suivis d’une rencontre-débat, souvent avec la participation des réalisateurs. Parmi eux, notons un film grec: « Je lutte donc je suis » (Yannis Youlountas/2015/80′), un voyage palpitant, en musique, d’un bout à l’autre de la Méditerranée, en terres de luttes et d’utopie. Dans un tout autre domaine, un film israélien: « Sacred Sperm » (Ori Gruder/2014/60′), brisant le tabou de la masturbation masculine, au sein du monde opaque des ultras orthodoxes juifs. De ce monde masculin passons au féminisme arabe, avec un film tunisien: « La Révolution des Femmes » (Feriel Ben Mahmoud/2014/52′), retraçant l’histoire des luttes des femmes arabes depuis plus d’un siècle. Abordons l’enfance, avec une co-production égypto-jordanienne: « The Council » (Yahia Alabdallah/2014/107′), nous montrant, de manière émouvante, voire hilarante, la vie, en Jordanie, de jeunes réfugiés palestiniens découvrant la dure réalité de la corruption  et l’absence d’institutions crédibles. Filmé avant, pendant et après les « printemps » arabes: « The Dream of Shahrazad » (François Verster/Egy.-Afr. du Sud-Jor.-P.B.-Fra./2014/107′), un hymne à l’art et à la démocratie, transcendé par une exceptionnelle bande-son.

Dans cette même section, 2 longs métrages turcs: « Remake, Remix, Rip-off » (Cem Kaya/2014/93′), un portrait touchant et lucide de l’histoire du cinéma turc, un éloge désopilant de l’art du copiage et de la débrouille, ainsi que: « Bakur » (Cayan Demirel & Ertugrul Mavioglu/2015/92′), une immersion totale dans la vie quotidienne des combattants kurdes du PKK, nous permettant de voir quelle est la perception par les Kurdes, de l’Etat, de la justice et de l’autorité. Une autre manière de ressentir la Turquie en cette année d’ « Europalia Turkey »!

A cette occasion, justement, et au vu de la richesse de la production cinématographique turque, le Festival propose un « Focus Cinéma turc ». Outre « Sivas », « Bakur » et « Remake, Remix, Ri-off », déjà évoqués, 4 autres films, réalisés entre 2006 et 2015, sont projetés, dont l’un, le 06 décembre, à 20h.30, à « Bozar »: « Les Climats » (Nuri Bilge Ceylan/2006/101′), précédé, à 19h., d’une discussion avec le réalisateur et Kerem Ayam, directeur du « Festival d’Istambul, ainsi que celui prévu pour le « Gala de Clôture », au Botanique », le vendredi 11 décembre, après, dès 20h.30, la remise des Prix aux lauréats: « Limonata » (Ali Atay/Tur./2014/105′), un « road-movie » qui s’amuse, de la Macédoine à Istanbul, des différences et des ressemblances enre 2 frères, de cultures différentes, qui viennent de se rencontrer.

… Mais le 15ème « Festival du Cinéma méditerranéen », ce sont, aussi, des séances scolaires à Anderlecht, Berchem-Ste.-Agathe, Evere, Jette, Schaerbeek, à l’ « Espace Magh » et au « Botanique »; une séance internationale de courts métrages, au « Botanique »; en ce même lieu, un après-midi familial, avec un long métrage, suivi par l’intervention d’une conteuse de la « Maison du Conte », Corinne Pire; des séances associatives, présentées en matinées, à Evere, Jette, Schaerbeek et au « Botanique »; en ce dernier lieu, également, un atelier d’éducation à l’image, accessible à partir de 14 ans, organisé en collaboration avec l’ « IAD » et l’association « Smala Cinema »; sans oublier, au « Botanique » encore et toujours, 3 concerts aux rythmes du Brésil, d’Europe de l’Est et du Moyen Orient, et une soirée dansante, avec l’italien « DJ Grissino », cette dernière clôturant le Festival, le 11 décembre, à partir de 23h., au « Witloof Bar ».

« Last but not least », une exposition photographique, avec textes et sons, de Najat Mimouni et Bertrand Vandeloise:  «  Les migrants aux portes de l’Europe », nous est proposée par Festival, dans la 1ère serre du « Botanique », où il fait bon vivre, entre 18h.30 et 21h., en déambulant parmi les différentes échoppes du « Marché Med », nous invitant aux tatouages au henné, à la calligraphie et à la … gourmandise aux saveurs méticées de la Méditerranée.

Comme chaque année, une brochure-programme est disponible gratuitement dans différents lieu de Culture, une programmation détaillée que vous retrouvez, aussi, avec les différents prix d’entrées, sur: http://www.cinemamed.be.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

V

 

 

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Brussels Star on WordPress.com

Pages et Articles Phares

BRUSSELS ECONOMIC

le quotidien militant de l'entrepreneuriat et de l'entreprise / militante dagblad voor ondernemerschap en onderneming

BRUSSELS DIPLOMATIC

daily newspaper for international affairs, diplomatic affairs and european affairs in Brussels.

RSS LA LIBRE BELGIQUE

%d blogueurs aiment cette page :