Fête de l’Iris: la question arménienne perturbe le PS bruxellois. #ps #bruxelles #politique #begov

BRUXELLES

charles-picque-web

 

Lors de la fête de l’Iris ce samedi à Bruxelles, le président du parlement bruxellois Charles Picqué s’exprimait pour la première fois en tant que président du parlement.

Celui qui a été longtemps ministre-président a exprimé son malaise face à la manière dont certains au PS ont traité la commémoration du génocide arménien.

On sait qu’il y a dans les socialistes d’origine turque à Bruxelles des négationnistes avérés, téléguidés par Ankara qui ont quelque difficulté à reconnaître le génocide arménient.

3 de ces députés au parlement bruxellois, d’origine turque, ont demandé que la minute de silence prévue par Charles Picqué ne se fasse pas uniquement par rapport aux arméniens. Charles Picqué était aussi mal à l’aise face à l’attitude d’Emir Kir.

Charles Picqué se dit mal à l’aise face à cette situation.

Elle est la conséquence directe de la composition sociologique et de l’attitude communautariste du PS bruxellois d’aujourd’hui et de sa direction. On reconnaîtra à Charles Picqué ses distances par rapport à ces pratiques.

 

MDD

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s