Yacob Mahi n’est plus écarté #anderlecht #enseignement #justice

Jacob MAHI, professeur de religion islamique

Jacob MAHI, professeur de religion islamique

Yacob Mahi, le professeur de religion islamique mis en mesure préventive d’écartement pour trois mois par la ministre de l’Education de la Fédération Wallonie-Bruxelles Joëlle Milquet a vu ce vendredi la suspension de l’exécution de cette mesure par le Conseil d’Etat.

Dans un arrêt rendu vendredi dernier, le Conseil d’Etat qui a considéré que « la demande de la Communauté française de mettre en oeuvre le mécanisme de la balance des intérêts en présence ne se justifiait pas eu égard au cas d’espèce ».

Pour rappel, l’enseignement est une compétence de la ministre Joëlle Milquet.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s