Robert Hendrick, fondateur de l’UDRT-RAD n’est plus. #politique #bruxelles #brabantwallon

BRUXELLES

DION-LE-VAL (CHAUMONT-GISTOUX)

UPDATE

10984477_954904727876685_4936466694010695982_n

Robert Hendrick n’est plus.

Les plus anciens d’entre nous se souviendront de sa passion de la politique et de sa volonté de changer la vie des indépendants en créant le parti UDRT-RAD (Union démocratique pour le respect du travail-Respekt voor arbeid en democratie).

Robert Hendrick, né en 1945, issu d’un milieu d’indépendants était un être pugnace, un lutteur passionné.

Il fut élu député UDRT de Bruxelles en 1978. Réélu en 1981 et en 1985 ainsi qu’en 1987 sur une liste de cartel PSC-APB (Alliance pour Bruxelles). A son firmament en 1981, l’UDRT a compté trois députés: Robert Hendrick, Pascal de Roubaix et l’avocat à la Cour de Cassation Thomas Delahaye et un sénateur: le notaire JP de Clippele.

Brisé par les luttes intestines et la tentation de la particratie, l’UDRT n’a pas pu grandir encore plus. Une déception très certainement pour un homme qui y avait consacré beaucoup de son talent et de son énergie.

Lisons le beau témoignage de Pascal de Roubaix, ancien député et ancien secrétaire général de l’UDRT qui a connu intimement Robert Hendrick:

« Il y a trente-sept ans, j’avais rencontré à Ixelles, dans un bureau au-dessus de son bistrot, un curieux personnage qui voulait changer la politique. Quelques jours après notre première rencontre, il m’invitait à une réunion de son tout nouveau parti alerté par les hésitations du gouvernement Tindemans. Ce fut le début d’une collaboration de tous les jours qui dura une douzaine d’années et se transforma en une amitié profonde et pleine d’humour, faite de confiance, de gratitude et d’admiration réciproque.
Ce fut sans aucun doute le soutien inconditionnel de Victor Pauwels, le pape des milieux indépendants de l’époque, et les 70.000 abonnés à « la défense sociale » qui, en pariant sur son énergie naturelle et sur un charisme incontestable, lui permirent d’être élu député six mois à peine après la création de l’UDRT.
Après cet exploit assez unique dans les annales de la politique belge, ce furent près de sept années de combat de tous les jours qui vit ce petit parti attaquer tous les sujets auxquels, aujourd’hui encore se heurte avec impuissance la classe politique qui ricanait de lui à l’époque. Doué d’un talent de tribun naturel, d’une énergie communicative et d’un don d’organisateur exceptionnel, Robert Hendrick s’assura la collaboration militante d’un grand nombre de compétences qui fit en quelques mois, de ce groupuscule, une redoutable machine politique. Et ce fut sans doute cette force, armée de trop de franchise, qui fut sa perte. L’UDRT s’aliéna progressivement toutes les composantes de la particratie naissante et son Président refusant toute compromission, dut faire face aux attaques les plus basses. Après 1985 nous n’avons plus réussi à confirmer les percées des premières années et Robert Hendrick finit par renoncer à la politique en 1991.
C’est tout naturellement que le jeune député honoraire se mua alors en patron de PME. Il mena jusqu’il y a peu, cette deuxième carrière avec tout autant de brio et d’humanité que la première.
Depuis quelques années nos échanges avaient pris de la profondeur et le tribun véhément s’était mué en un philosophe chrétien d’une humanité souriante mais plus lucide que jamais, toujours généreux, toujours passionné et engagé toujours.
Il vivait à Dion dans un modeste petit paradis, entouré de ses chiens, ses moutons, ses oiseaux et ses chevaux et soutenu par l’amour discret et farouche de son épouse Pascale que j’embrasse ici de tout cœur.
Robert Hendrick est entré la nuit dernière dans la plénitude de cette lumière qu’il a tant cherchée et dont ses yeux pétillaient déjà de son vivant. Il me parait impensable que de là-haut, il ne nous en fasse pas un peu profiter. »

A l’épouse de Robert Hendrick et à sa famille, nous présentons nos condoléances émues

 

MD DESNERCK

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s