Notre éditeur vous parle: Tragédie de l’immigration clandestine. Viser les vrais responsables. #immigration #italie #mediterranee #asile

Miguel-Damien DESNERCK, éditeur du quotidien brussels-star.com

Miguel-Damien DESNERCK, éditeur du quotidien brussels-star.com

Un des navires pourris utilisés par les trafiquants pour amener leur cargaison d'êtres humains.

Un des navires pourris utilisés par les trafiquants pour amener leur cargaison d’êtres humains. (c):henry BORZI

La Sicile n’en finit pas d’accueillir des morts, d’enterrer des cadavres de pauvres hères déracinés et pris dans les rets de trafiquants sans foi ni loi.

Le reportage que réalise actuellement notre rédacteur en chef Henry BORZI en Sicile démontre à satiété l’urgence d’une situation devenue intenable, tant pour l’Italie que pour ces hommes qui meurent par milliers dans des sarcophages flottants sur la Méditerranée.

Mais ne nous laissons pas submerger par l’émotion. Ne cherchons pas les mauvais coupables. Regardons la situation en face.

Bien sûr on reproche à l’Union Européenne de ne pas en faire assez mais elle n’est pas l’origine du problème.

L’origine du problème: ce sont des filières maffieuses qui demandent

L'Italie fait un travail coûteux et extraordinaire pour accueillir ces escalves modernes poussés dans la Mediterranée par des individus sans foi ni loi. (c): Henry BORZI

L’Italie fait un travail coûteux et extraordinaire pour accueillir ces escalves modernes poussés dans la Mediterranée par des individus sans foi ni loi. (c): Henry BORZI

des montants considérables (environ 3000€ à 4000€) à des individus de tout acabit (demandeurs d’asile, réfugiés économiques, repris de justice, djihadistes) pour embarquer sur ces navires pourris qu’on mène à la dérive, espérant que la Marine Italienne les secourra. Les responsables ce sont les trafiquants d’êtres humains qui font garder les candidats au voyage par des gardes armés dans l’attente de la traversée. Une fois dans le bateau, certains sont enfermés dans les cales qui deviendront leur cercueil en cas de naufrage.

Comme le signale le quotidien italien Il Giornale dans son édition de ce jour, deux super-trafiquants ont été démasqués:  Ermias Ghermay et Medhane Yehdego Redae. Ces hommes opérant depuis la Lybie et recherchés par les autorités italiennes sont à la source d’un commerce juteux leur rapportant des sommes considérables en usant de la désespérance d’êtres humains et de leur volonté de venir à tout prix en Europe.

Pour qu’y faire? Sombrer dans la misère ou y vivre d’allocations que nos pays leur donnent généreusement car ils ne parlent pas nos langues, n’ont pas le background éducationnel requis pour travailler et ne sont pas adaptés aux sociétés européennes. Ou même constituer des recrues pour les forces islamistes.

Si nous ne mettons pas aujourd’hui le hola à ces pratiques maffieuses, le réservoir d’êtres humains à transporter contre monnaie sonnante et trébuchante est illimité, vu la démographie de l’Afrique.

Face à ce trafic international d’êtres humains ou certains sont traités comme des esclaves dans cette machine infernale qui rapporte tant aux trafiquants sans foi ni loi, voici les solutions qui s’imposent:

– rechercher et arêter les trafiquants d’êtres humains au moyen d’une action européenne concertée qui doit prendre pied sur le sol lybien -dont soit dit en passant- le chaos a été provoqué par l’action désordonnée de la France et des USA pour remplacer Khadafi par l’anarchie

– couper immédiatement les pompes aspirantes de l’immigration que représentent les allocations et l’assistance données sans condition à des centaines de milliers de gens dont très peu sont de vrais réfugiés

– abolir les dispositions du traité Schengen qui permettent aux demandeurs d’asile d’aller partout en Europe une fois qu’ils mettent le pied sur le sol italien.

– aider par des moyens maritimes et policiers supplémentaires la marine italienne à ramener vers leur point de départ les navires de migrants.

La situation actuelle, intenable, qui cause un préjudice considérable à l’Italie pays d’entrée dans l’Union, ne peut perdurer.

On remarquera que les trafiquants d’êtres humains n’amènent pas les navires depuis les ports lybiens vers les ports de la mer rouge ni vers les pays du golfe. Ces pays, à la politique d’immigration bien plus dure que la nôtre n’offrent pas d’allocations facilement, n’offrent pas de titre de séjour, emprisonnent les illégaux et protègent leur territoire. L’Union Européenne est prise pour cible par les trafiquants car elle est une passoire. Même dans l’illégalité, on y reste, on y reçoit allocations et soins médicaux. Voilà pourquoi l’Europe est préférée par les trafiquants sans foi ni loi qui en font un commerce juteux sur le dos des citoyens européens qui en définitive payent la note.

L’immigration massive déracine des êtres, détruit la cohésion sociale, abîme notre identité et notre vie en commun, bouleverse nos comptes sociaux et fait de la Méditerranée un cimetière à ciel ouvert. Assez ! Assez de morts, assez d’individus déracinés esclaves modernes ! Assez de laxisme de l’Union Européenne entretenu par des hommes politiques avides de voix ! Assez de malgouvernance ! Assez de sacralisation de l’immigration massive comme une chance pour l’Europe alors qu’elle détruit son tissu social et déracine profondément les individus !

Agissons avec des propositions concrètes telles que celles décrites plus haut

 

MD DESNERCK

éditeur

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s