Des mariages forcés, aussi en Belgique ! #belgique #begov #politique

BELGIQUE

mariage-forcé

La problématique des mariages forcés ou arrangés ne touche pas que les pays étrangers. En Belgique également cette pratique existe. Trois associations se sont regroupées pour évoquer cette réalité au cours d’un colloque, ce mardi 24 mars.

De 2009 à 2013, 3.400 demandes d’asile invoquant comme motif les mariages forcés ont été traitées par le Commissariat général aux réfugiés et apatrides. Parallèlement, 56 plaintes relatives à un ont été enregistrées entre 2010 et fin 2013 dans notre pays. Mais selon l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, l’ et , ces chiffres sont en dessous de la réalité car la majorité des victimes ne souhaitent pas porter plainte contre leur propre famille.

Sur base d’entretiens menés en 2013 et 2014 avec des professionnels de terrain (associations ou policiers par exemple), l’ICRH a constaté que les mariages forcés concernent aussi bien « les minorités ethniques installées depuis longtemps en Belgique, par exemple turques et marocaines, que les nouveaux migrants, dont les serbes et les tchétchènes ». Les communautés Roms et les Afghans sont tout particulièrement confrontées aux mariages précoces, impliquant des , « parfois de 12 ou 13 ans », précise l’ICRH.

Les associations ont élaboré un « Plan d’action national 2015-2019″ reprenant des recommandations en la matière, qui doit être bientôt soumis aux politiques des différents niveaux de pouvoir.

MVL (avec Belga) source: www.infocatho.be

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s