Point d’accalmie pour la SNCB #Mobilité #Train #Galant

SNCB

Lundi 16 mars, des accompagnateurs de train de la région du Hainaut ont arrêté leur travail, pour soutenir quatre de leurs collègues victimes d’agression ce week-end dans la région de Tournai et de Mouscron. En tout, 40 trains on été supprimés, provoquant de nombreux retards et des perturbations à Charleroi, Mons, Liège…
La direction avait d’ores et déjà annoncé du renfort de personnel sur la ligne Tournai-Mouscron, ainsi qu’un renforcement de la sécurité. Une multitude de caméras de surveillance avaient déjà été installées dans les gares belges. De plus, les nouveaux trains desiro sont déjà préalablement équipés de ce matériel.

Mercredi 18 mars, comme si cela ne suffisait pas à ternir l’image du transport ferroviaire belge, un énième préavis de grève de la SNCB a été déposé pour le 31 mars et le 1er avril. Le Syndicat autonome des Conducteurs de Trains (SACT) réclame « un autre système de primes et une révision des barèmes », le montant demandé s’élevant à environ 40 millions d’euros.

La Ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, se dit « en colère » contre cette grève, qu’elle qualifie d’ « irresponsable et disproportionnée ». La SNCB est, dès lors, appelée à « donner de nouveau toutes les chances à la concertation sociale ».

Anastasiya Tretyak

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s