Délinquance juvénile à la cité Modèle #bruxelles #justice #criminalité

 

BRUXELLES

cité

Une nouvelle bande urbaine trouble le calme de ces logements sociaux de Laeken  depuis la mi-décembre.
Une quarantaine de jeunes sont responsables de vols à l’arraché, de dégradations de murs et des immeubles et d’insultes et menaces envers les personnes habitants la citée.

Le montant des dégâts commis se situe entre 50 000 et 60 000 euros. Une politique de tolérance zéro a été instaurée. Un dossier a été ouvert  pour une procédure d’expulsion des familles logées dans ces immeubles sociaux.

 

Simon DESGAIN

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s