La tournée des Iles Baléares avec le Star Flyer. #voyage #tourisme

starclippers

Le yacht royal du roi Harald V de Norvège y est amarré, Michael Douglas y dispose d’une propriété qui a déjà reçu la visite de Woody Allen et de Jack Nicholson, feues la princesse Diana et l’impératrice Sissi y ont séjourné et la top-modèle Claudia Schiffer y exhibe chaque été sa beauté : les Baléares, puisque c’est d’elles qu’il s’agit, constituent la destination de vacances préférée des grands de ce monde. Vous rêvez de faire partie vous aussi de ce cercle de privilégiés ? Grâce au Star Flyer, ce rêve est à votre portée. Le quatre-mâts partira cet été en croisière dans la partie ouest de la mer Méditerranée, entre les îles des Baléares et le continent espagnol.

Cette croisière offre un programme qui vous séduira par sa variété. Elle s’élancera de Majorque, dans la capitale Palma de Majorque, pour effectuer une boucle d’une semaine qui la ramènera à son lieu de départ. Palma de Majorque, c’est une ville où il fait bon errer dans les petites rues avec leurs boutiques, leurs demeures de notables couleur sable avec cours intérieures, leurs arcades et loggias, ainsi que le long des traces du modernisme catalan inspiré par Antonio Gaudi. À propos de Gaudi, il est amusant de savoir qu’il a fait cuire sur l’île les carreaux colorés qu’il a utilisés pour ses mosaïques à Barcelone. La croisière vous offrira par ailleurs largement assez de temps pour visiter l’intérieur de l’île, où Valldemossa vaut assurément le détour. Valldemossa, c’est une petite ville où le compositeur Chopin passa jadis l’hiver avec l’écrivain George Sand mais qui doit surtout sa notoriété au fait que Michael Douglas y a acheté une imposante maison de vacances.

  

De l’intimité des îles au cosmopolitisme urbain

Le deuxième jour de la croisière, le Star Flyer mettra le cap sur Formentera, son intimité, ses plages de sable blanc et sa nature qui invite à la promenade. Direction, ensuite, Ibiza, où vous découvrirez bien d’autres facettes que celle de l’île qui fait la fête tous les soirs sous l’impulsion de DJ d’envergure internationale. Une petite balade sur les plages d’Ibiza vous permettra ainsi de faire le plein de vitamine D. À moins que vous ne préfériez partir à la recherche de grottes ou peintures murales séculaires ? Après cette escale à Ibiza, le Star Flyer reprendra sa route en direction de Valence, sur le continent espagnol. Valence, c’est une ville cosmopolite qui offre de multiples visages : elle vous épatera par la beauté de ses parcs municipaux, de ses jardins et de ses musées tout en vous offrant le choix entre six plages. Son architecture témoigne d’influences maure et arabe et vous y trouverez également des manifestations de l’Art nouveau, en plus des créations contemporaines de l’architecte Calatrava.

 

L’île du gin

Le lendemain, le Star Flyer continuera de longer les côtes espagnoles pour amarrer dans le village de pêcheurs de Sant Carles de la Rapita. Le navire reprendra ensuite le large pour atteindre Mahon, sur l’île de Minorque.

Si vous adhérez sans réserve à la frénésie actuelle autour du gin, vous serez heureux d’apprendre que c’est sur cette île de Minorque que cette boisson a été distillée pour la première fois au départ de baies de genévrier.

 

L’autre visage de Majorque

Le Star Flyer bouclera son parcours là où il l’a entamé, à Majorque, en jetant tout d’abord l’ancre à Soller, sur la côte nord de l’île, où vous serez agréablement surpris par le calme ambiant, aux antipodes du sud de l’île, populaire et qui grouille d’hôtels et de plages touristiques. À ne pas rater : le tram qui relie depuis des siècles Port de Soller au village portuaire éponyme. De là, un saut de puce vous permettra d’atteindre la Costa Nord, le littoral septentrional de l’île avec ses falaises abruptes et sa nature sauvage, ainsi que le massif de Tramuntana. Un bon conseil : prenez le temps de visiter Fornalutx, un petit village idyllique complètement enclavé par ce massif montagneux et qui bénéficie de ce fait d’un microclimat se traduisant par la présence de palmiers, de cyprès, de cactus, de platanes et d’orangers arrivés à pleine maturité. La croisière prendra fin le lendemain à l’ombre de l’imposante cathédrale de Palma de Majorque.

 

Vol direct

La croisière s’élancera de Palma de Majorque et s’y achèvera toujours un samedi, ce qui permet d’avoir de bonnes correspondances. Jetairfly, Thomas Cook Airlines et Ryanair, entre autres, vous proposent des vols directs à destination de Palma de Majorque ce jour-là.

 

Info : www.starclippers.com

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s