Au salon du tatouage 2014: voyeurisme sans exhibition

BRUXELLES
IMG_7880
Plus qu’une découverte le salon du « tatoo » dans la capital de l’Europe a retenu toute mon attention !
Voisin ou en marge de la Foire Musulmane, cette dernière partageait le même bâtiment, mais d’une superficie légèrement inférieure.
Très étonnant de voir les deux styles se côtoyer a l’entrée de Tours & Taxis et se diviser au vu des entrées différentes de ce même bâtiment.
Ce dimanche c’était jour d’affluence ! La queue d’attente pour l’entrée était réellement impressionnante, on n’y rentrait qu’au compte goutte. La clientèle de tous les âges, la balade était même familiale ! Les parents en compagnie de leurs bambins, en poussette ou non, se pressaient dans la furie du salon au son des machines des tatoueurs.
Le vrombissement des engins donnais une autre dimension des lieux. La musique métal, n’arrivait pas a couvrir ce son envoûtant et persan.
Les ranger de tatoueurs était aligner ! Tel une boucherie humaine prêtre a ce faire marquer le corps de symboles et dessin, pour le vie la plus part. Un minimum de séparation aurait été plus sympathique et cela n’aurai en rien gâcher le cadre du salon.
IMG_7866Moi même je suis tatoué, mais l’envie de me refaire un tatouage dans de telles conditions ne me traverse même pas l’esprit. La clientèle cherchait a l’occasion se cacher des paparazzi du dimanche venus a la recherche de la « pièce rare » pour exhiber a ses amis lors d’un dîner ou sur son mur facebookien ! 
De nombreux visiteurs acceptent de ce laisser prendre en photo sans en avoir le choix !
Les animations, concerts et autres divertissements vont dans le sens du sensationnel ! Voitures de collection avec « jolies poupées », moto hybrides toutes droits sorties des films à grand spectacle, avaleurs de sabre, transformiste et vieux routard se fondent  dans une foule compact.
La clientèle plus modeste chine les bons plans dans les étals venus d’Espagne, d’Angleterre, de Hollande ou d’ailleurs. Le marché du macabre se porte bien, têtes de morts à toutes les sauces même en chocolat pour vos fêtes.
Constat d’une mode de plus en plus insoumise au code de bonne conduite. Bonne ou mauvais chose ? Le « bad boy » bon chic bon genre & la « bad girl » version « Barbie » sont au RDV peu importe le lieu !
Le salon du tatouage version « made in Brussels » a été une réussite pour les organisateurs, tout comme la Foire Musulmane qui si tenait a côté.
Une expérience dominicale unique,  mais certainement pas en famille.
Reportage (texte et photos): Richard Blin 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s