Notre éditeur vous parle: la manifestation de la honte !

Miguel-Damien DESNERCK, éditeur du quotidien brussels-star.com

Miguel-Damien DESNERCK, éditeur du quotidien brussels-star.com

 

manifbruxelles2La manifestation de ce samedi après-midi est réellement la manifestation de la honte. Non pas parce qu’il s’agit d’une manifestation qui défend le peuple de Gaza mais par la manière dont elle fut organisée et avec laquelle elle s’est déroulée.

Libre à chacun d’embrasser la cause palestinienne, de soutenir Israël ou de rester neutre. Force est de constater qu’il s’agissait d’un rassemblement non autorisé, ce qui est contraire à la loi. pour des raisons de police, le bourgmestre de Bruxelles aurait dû etre informé.S’il n’avait pas autorisé cette manifestation, elle aurait dû être interdite.

On aurait évité les débordements scandaleux qui ont eu lieu. Des drapeaux américains et israéliens ont été brûlés. Des appels au meurtre ont été lancés par des têtes brûlées, individus qui ont même joint le geste à la parole comme ils s’en sont pris indûment à des personnes désignées par la foule comme juifs et poursuivis. Ces gestes sont indignes et représentent la manifestation la plus ignominieuse d’une populace décérébrée qui n’en a que faire des lois et des règles démocratiques en vigueur dans ce pays.

En Belgique, on ne fait pas d’appel au meurtre, en Belgique, on ne brûle pas le drapeau de puissances étrangères, en Belgique on ne s’attaque pas à des gens désignés par la clameur publique. En Belgique, on ne casse pas au hasard des vitrines de commerçants innocents. Il faut rappeler ces éléments à ceux-là qui se targuent d’un irrespect des droits de l’homme à Gaza pour semer la zizanie chez nous.

Des violncesinnomables !

Des violences innomables !

Le bourgmestre de Bruxelles Ivan Mayeur a été faible. N’ayant pas fait l’objet d’une demande d’autorisation, la manifestation aurait dû être interdite par la ville de Bruxelles. On aurait éviter ces démonstrations hideuses de la force de la rue. Probablement le bourgmestre avait il quelques amis de parti dans cette manifestation.

Le conflit israélo-palestinien est bien loin de chez nous. Dans une ville balkanisée comme Bruxelles, on a tôt fait de désigner des coupables chez nous pour les lyncher. Nul n’est responsable en Belgique de ce qui se passe à Gaza. Toutes ces gesticulations d’énergumènes ne changeront strictement rien à la situation internationale du conflit israélo-palestinien mais déshonorent gravement l’image de Bruxelles, ville internationale de diplomatie, de congrès, de rencontres.

 

MD DESNERCK

Un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s