L’ULB CREE LE CENTRE DE RECHERCHE DU DIABETE

logo_ulb2

Il y a quelques jours, U.L.B organisait une conférence réunissant les experts-chercheurs européens de la maladie du diabète pour présenter le premier centre de recherche du diabète et l’évolution des traitements :UCDR. Les perspectives sont alarmantes. D’ici 2030, une personne sur dix sera diabétique en Europe.

20140605_121416 (1)

Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline ou quand le corps ne parvient plus à utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Il en existe deux formes:

Le type 1 est une maladie auto-immune dans laquelle notre système immunitaire produit des anticorps qui détruisent les cellules bêta du pancréas productrices de l’insuline. Ce type de diabète apparaît le plus souvent dans l’enfance ou au début de l’âge adulte, chez des personnes jeunes .

Le type 2 résulte de la conjonction de deux phénomènes étroitement liés :

  • une diminution de la sensibilité des cellules à l’action de l’insuline, comme si celles-ci « résistaient » à son action. Le mécanisme de l’insulino-résistance a une origine complexe et multifactorielle. Une prédisposition génétique ou familiale n’est pas à exclure mais le surpoids et l’obésité sont des facteurs aggravants reconnus de ce phénomène

  • une hyperinsulinémie réactionnelle : pour compenser et maintenir un état de glycémie normale, le pancréas fabrique davantage d’insuline. Mais après une évolution plus ou moins longue, il s’épuise et la sécrétion diminue avec pour conséquence un taux de glucose sanguin restant anormalement élevé.

Les chercheurs de l’UCDR (Center for Diabetes Research) étudieront les mécanismes moléculaires qui sous-tendent la réduction de la masse fonctionnelle des cellules beta pancréatiques observée dans les deux formes de diabètes. Cette connaissance est cruciale pour le développement de nouvelles approches thérapeutique, l’identification de nouvelles cibles afin d’améliorer la fonction des cellules beta et d’en réduire le taux d’apoptose (mort cellulaire) chez le patient diabétique et la découverte et la mise au point de nouveaux agents modulant ces cibles.

La faculté de Médecine de l’Université libre de Bruxelles a une tradition solide de recherche innovante de cette maladie. Plusieurs chercheurs à la Faculté de Médecine jouissent d’une reconnaissance internationale très importante, comme l’illustre notamment les prix internationaux prestigieux dans le domaine du diabète attribués ces dernières années. Ces chercheurs : Miriam Cnop, Alessandra K. Cardozo de l’unité biologie moléculaire du diabète, Françoise Ferry de la clinique du Diabète et Endocrocrinologie à l’hôpital Erasme, André Herchuelz de l’unité Parmocodynamie et thérapeutique , Laurence Ladrière de l’unité Modèle animal du diabète, Anne Op de l’unité virologie forment aujoud’hui le nouveau centre de recherche du diabète de l’ULB.

Ce nouvel institut facilitera les échanges entre des équipes de recherche scientifique, de pharmologie et du clinique et favorisera la transposition des découvertes fondamentales dans le domaine clinique.

Les collaborations universitaires et hospitalières s’étendent au délà de la région Bruxelles-capitale et des barrières linguistiques, puisque une relation solide est établie entre ULB et KUL : l’université catholique de Louvain; l’hôpital Saint-Luc et Erasme.

Des initiatives ont démarré dès le début de cette année où la région wallonne a lançé le programme “Food for good”, en clinique physique et psychologique concernant principalement le diabète viscéral. En septembre 2015 un projet clinique prendra forme.

Les chercheurs sont sur le point de dévoiler un nouveau vaccin pour soigner le diabète de type 2, maladie mutifactoriel et d »identifier de nouveaux traitements ciblés pour les deux types.

Hafida BENYACOUB

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s