UN SCHAERBEEKOIS NOUS PARLE DE SON CHOIX ELECTORAL

OPINION

Monsieur Thierry VEYT de Schaerbeek nous livre son choix éléctoral pour ce dimanche. Ces propos n’engagent pas la réédaction du journal qui, dans un souci de freedom of speech publie les avis des citoyens. D’autres citoyens peuvent à leur tour nous écrire.

C’est l’heure du bon sens !

Je ne suis pas candidat aux prochaines elections de mai 2014, cela ne m’empêche pas d’avoir une vision critique mais aussi l’espérance que les choses vont changer en mieux après dix ans d’immobilisme des gouvernements Olivier. Schaerbeekois depuis 2003 et membre du comité directeur du MR de Schaerbeek depuis 2013, je soutiens la candidature de Georges Verzin (MR, 16eme effectif, Région bruxelloise) mais aussi celles de Guy Verhofstadt (VLD, 1er effectif, Europe) et de Damien Thiéry (MR, 15eme effectif, Chambre, Arrondissement de Bruxelles).

 

 

Georges VERZIN

Georges VERZIN

Ce qui m’a plu chez Georges Verzin, que je connais depuis des années, c’est son pragmatisme et sa franchise. Il fait ce qu’il dit. Il n’est pas non plus un prometteur de beaux jours ni un faiseur de pluie. Sa vision d’une société qu’il définit comme interculturelle, où chacun peut s’épanouir tout en ayant un socle de valeurs communes, s’oppose à celle d’une société ghettoïsée, qualifiée de multiculturelle, où l’affrontement des ideologies réductrices mène à la guerre civile. La guerre civile du Liban, et aujourd’hui celle de Syrie, montre bien l’échec de cette politique des ghettos. Les valeurs communes sont celles des Droits de l’Homme, de l’égalité home-femme, de la separation Eglise-Etat, de la démocratie, valeurs nécessaires au vivre ensemble.

 

La nécessité d’une relance économique à l’échelon européen sans créer d’endettement supplémentaire, voilà ce qui m’a séduit dans les propositions de Guy Verhofstadt. Cette veritable politique libérale est à l’opposé à la fois de l’endettement et de la misère socialistes mais aussi de l’austérité sans fin des conservateurs. Une veritable politique de reliance européenne entrainera une légère devaluation de l’euro par l’émission de papier monnaie, mais entrainera aussi une réévaluation de ce meme euro dès les premiers signes de reprise. L’investissement dans le savoir-faire humain, la recherché universitaire et les pépinières d’entreprises favorisera la creation de PME qui créeront les nouveaux emplois et entraineront une reliance économique. A l’opposé de la frilosité actuelle et de l’immobilisme générés par la politique conservatrice européenne actuelle.

 

 Guy VERHOFSTADT

Guy VERHOFSTADT

Enfin, Damien Thiéry refuse comme moi la fatalité d’un état Wallonie-Bruxelles (après une éventuelle scission) qui

Damien Thiery,  de Linkebek, député et dernier candidat effectif à la Chambre

Damien Thiery, de Linkebek, député et dernier candidat effectif à la Chambre

aurait le niveau de vie de la Grèce ou du Portugal. Si on change, cela doit être mieux après qu’avant et pas l’inverse.

 

 

 

 

 

 

Thierry Veyt

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s