KUNSTENFESTIVALDES ARTS

kfda1

En mai, chaque année, fleurit le muguet, ainsi que, à Bruxelles, le « Kunstenfestivaldesarts », du 02 au 24 de ce mois, sous la direction artistique de Christophe Slagmuylder. Au programme, pas moins de 170 représentations (dont 17 premières mondiales), 3 expositions et 8 événements festifs (comme les premier et dernier soir, à partir de 23h.00, dans l’ancien « Cinéma Marivaux »).

Ce lieu, fort bien préservé, sera, pour la première fois, le centre vital du « Kunstenfestivaldesarts », conçu fondamentalement comme un projet bilingue, d’où l’origninalité de l’appellation de ce festival, contribuant à encourager le dialogue entre les deux principales communautés présentes dans notre capitale. 

A l’occasion de sa 19ème édition, 17 autres lieux, néerlandophones ou francophones, accueilleront représentations théâtrales, chorégraphies, films, installations, débats, ateliers, … Ainsi, nous pourrons vivre intensément ce festival au « 140 », à la « Balsamine », au « Beurschouwburg », à « Bozar », aux « Brigittines », au « Cinéma des Galeries », aux « Halles de Schaerbeek », au « Kaaïtheater », au « KVS », au « Théâtre National », à la « Raffinerie », aux « Tanneurs », au « Varia », …, les artistes représentant 16 pays.

Dès ce 02 mai, redécouvrons notre capitale, aux « Halles de Schaerbeek », avec « 100% Brussels », du collectif « Rimini Protokkoll », selon un projet créé à Berlin, où, ici, cent Bruxellois brossent un portrait peu conventionnel, ludique et subtil d’une ville complexe, loin de toute médiocrité. Etant en pleine campagne électorale, après chaque représentation, un débat public est proposé, des personnes, interagissant avec Bruxelles de manière spécifique, nous proposant leur vision de leur ville. Ainsi, le dimanche 04 mai, dix candidats issus de nos grands partis politiques se réuniront autour de la table pour évoquer leur ressenti de notre capitale. Représentations les 02, 03, 08 et 09 mai, à 20h.00; les 04 et 11 mai, à 15h.00; le 10 mai, à 17 et 20h.00 (110′, entrées à 16 et 20€00). Rencontre avec les acteurs, après le spectacle, le 03 mai.

« La politique, ici comme ailleurs, donne de plus en plus l’impression de se réduire à un spectacle. Elle peine à défendre des idées de fond. Elle semble agir de l’extérieur » (Christophe Slagmuylder, directeur artistique).

Mais, tout en demeurant en contact avec la politique, quittons donc cet ici, afin d’aller ailleurs, en Hongrie, par exemple – les prochaines élections n’étant pas que régionales, mais aussi européennes – avec « The Party », d’Árpád Schilling et sa Cie. « Kretakor », qui nous offre un questionnement sur la fragilité de la démocratie et la nécessité de l’éducation face à un régime autocratique, la première ayant eu lieu à Budapest, à la veille d’élections controversées, avec la mise-en-scène d’une petite ville anti-Europe, sur fond de démagogie, de corruption et de discrimination. Nous sommes, ainsi, témoins de la fragilité d’une démocratie qui oblige à choisir entre la sécurité et la liberté. Par sa colère palpable, le metteur en scène (déjà présent au « Kunstenfestivaldesarts » en 2012, avec « The Priestess ») prend une position artistique urgente. A voir les 10, 11 et 12 mai, à 20h.15 (100′, entrées à 12 et 16€00). Concert  donné par « The Party Band », après la représentation du 10 mai.

Bien sûr le « Kunstenfestivaldesarts » ne se limite pas ni à l’Europe, ni à la politique, ni au théâtre. Ainsi, Tsai Ming-Liang – réalisateur taïwanais ayant obtenu le « Lion d’Or », en 1994, avec son deuxième long métrage, « Vivre l’Amour », ainsi que le « Grand Prix du Jury », en 2013, également à la « Mostra » de Venise, avec le dernier film qu’il réalisa, « Stay Dogs » – nous propose, au « Cinéma des Galeries », son installation « Walker », où nous découvrons, via des vidéos, un moine bouddhiste se déplaçant, avec une extrême lenteur, dans des environnements urbains saturés. Ses mouvements hypnotisants, comme dictés par la nécessité, en viennent à incarner la solitude de l’être dans notre société hypermatérialiste.  En juxtaposant l’individu et la ville, la concentration et la vitesse, c’est vers nous-mêmes que le réalisateur dirige notre regard… Visible jusqu’au 24 mai, du mardi au dimanche, de 12 à 18h.00.

A la recherche de la pureté absolue, Tsai Ming-Liang, l’une des figures centrales de cette édition, met également en scène « The Monk from Tang Dynasty », qu’il crée à Bruxelles, à l’ancien « Cinéma Marivaux », les 03, 04, 06 et 07 mai, à 20h.30 (100′, entrées à 12 et 16€00). Avec son acteur Lee Kang-Sheng, Tsai Ming-Liang nous propose une performance lente et silencieuse, construite autour de la figure de Xuanzang, un moine bouddhiste chinois du VIIe siècle que nous suivons pendant son légendaire pèlerinage sur la route de la soie. Un spectacle hors du temps, une authentique ode au silence, un moment de repos et de concentration, un appel à vivre le présent. A noter que nous pouvons rencontrer les artistes après la représentation du dimanche 04 mai.

Après l’Europe et l’Asie, l’Amérique latine, avec, en apothéose cette 19ème édition, « Batucada » (nom d’une batterie à percussion utilisée pour la « Samba »), du chorégraphe brésilien Marcelo Evelyn, qui nous propose une procession urbaine, un défilé anti-olympique, une fête païenne, une procession déguisée, une déflagration d’une révolution intérieure, interprétée par 50 « performers » originaires de 16 pays. Déjà présent en 2012 (« Matadouro ») et en 2013 (« Derepente fica tudo preto de gente »), Marcelo Evelyn a été invité à créer une parade bigarée, où les instruments sont des corps singuliers emportés par les rythmes impétueux de sa chorégraphie. Rendez-vous au « Marivaux », les 22 et 23 mai, à 21h.00, et le 24 mai, à 22h.00 (80′, entrées à 12 et 16€00). Rencontre avec les acteurs, le 23 mai, après le spectacle.

Le « Kunstenfestivaldesarts », … un festival à ne manquer sous aucun prétexte! … Et, déjà, rendez-vous à l’an prochain, pour la 20ème édition!

kfda2

Programme complet sur : www.kfda.be


Yves Calbert.

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s