THE ART OF THE BRICK A LA BOURSE

ArtBrick
Des briques qui permettent de toucher (de près ou de loin) à l’art, voilà ce que nous offre Nathan Sawaya, pour quelques jours encore, jusqu’au 21avril,  à la « Bourse »! Que l’on aime ou non les copies d’oeuvres d’art, l’on ne peut rester indifférent au travail de cet avocat de formation qui nous présente plus de 60 réalisations en briques  « Lego » (de 273 briques, pour le personnage ci-dessus, à 80020 pièces, pour le dinosaure, et jusqu’à 2m29 de hauteur, pour un crayon géan), sur une superficie de plus de 1300 m2. Comme il l’écrit : « les rêves se construisent brique par brique ». Intéressant pour des enfants belges, puisque l’on dit des Belges qu’ils « ont une brique dans le ventre ».
La plus imposante est la représentation d’un dinosaure en 3D : 80020 pièces (180 x 101 x 59, 70). Notons quelques copies en 3D : le « David » (1501-1504), de Michel-Ange : 16349 p. (190 x 66 x 41); la « Venus de Milo »(130-100 av. J.-C.), d’Alexandros d’Antiode : 18483 p. (189 x 51 x 58); le « Sphynx de Giseh » (2500 av. J.-C.) : 2604 p. (éch. 1/50); le « Penseur » de Rodin (1902) : 4332 p.; le « Discobole » (450 av. J.-C.) : 5821 p. (94 x 64 x 30); l' »Auguste de Prima Porta » (an 14) : 22300 p.);  la « Victoire de Samothrace » : 5646 p. (112 x 63 x 66), un « Bouddha » assis, en position de « bhumisparsha mudra » (« prise de la terre à témoin ») : 2333 p. (66 x 41 x 21), « La petite Danseuse » (1878-1881), d’Edgar Degas : 7100 p. (107 x 48 x 51), le »Manneken-Pis » (1619) : 2928 p.; sans oublier une oeuvre controversée : « The Fountain » (1917), de Marcel Duchamp : 2680 p., un urinoir exposé comme oeuvre d’art, qui, ici, demanda davantage de travail, puisqu’il est réalisé avec près de 2700 briques « Lego ». A noter, aussi, un très réaliste violoncelle : 7695 p. (140 x 46 x28), un nageur en action : 10980 p. (33 x 198 x 75) et un vitrail en rosace de la cathédrale de Chartres (1230) : 17842 p. (165 de diam., éch. 1/6).
 
Une approche intéressante en « Légo », offrir les 3D à des copies de peintures. Ainsi, le « Portrait d’Arnolfini », de Jean Van Eyck (7023 p.) et « Le Baiser » (1908-1909), de Gustav Klimt (18893 p.). Par ailleurs, avec une réussite pas toujours évidente, notamment au niveau des couleurs ou des courbes, comme pour la « Joconde » (1503-1506), de Léonard de Vinci (4573 p.), nous trouvons, outre un portrait de « Mickey », des copies d’oeuvres de nombre de peintres célèbres : Klee, Modigliani, Monet, Rembrandt, Van Gogh, Vermeer, Wahrol, … Remontant dans le temps, nous découvrons, aussi, la représentation d’une infime partie des peintures rupestres des grottes de Lascaux (17000 av. J.-C.) et de la tapisserie de Bailleux (870).
Notons que si vous souhaitez garder un souvenir de votre passage dans cet univers de briques, vous pouvez photographier vos enfants, assis sur un banc aux côtés d’un personnage en briques, posant avec ses jambes croisées. Libre à vous de prévoir du temps, afin que vos enfants puissent créer librement ce qu’ils souhaitent avec les briques qui sont mises à leur disposition dans un espace qui leur est réservé.
Mais ce qui est à retenir de cette exposition, c’est son côté pédagogique. De fait, nombre d’enfants présents reçoivent un authentique cours d’histoire de l’art, en découvrant toutes ces copies, réalisées avec des briques qu’ils ont utilisé, pour la plupart, chez eux. En outre, des photos des oeuvres originales, avec leur époque de création, sont placées à côté de chaque réalisation. Et puis, ma foi, sur le plan ludique, cela peut donner des idées pour réaliser, à la maison, avec ses briques « Légo », autre chose que ce qui se trouve illustré sur les boîtes qu’ils ont reçues.
… Et imprégnons-nous de ce que Nathan Sawaya a écrit : « L’art rend les hommes meilleurs, il nourrit les pensées, il rend les gens heureux et est nécessaire pour comprendre le monde. Indéniablement, l’art n’est pas facultatif … Il faut suivre ses rêves … Crée ce que tu vois, ce que tu sens, ce que tu n’as jamais vu, crée, tout simplement »!
Prix d’entrée : du lundi au vendredi : 13€50 (seniors + 65 et étudiants : 11€00; enfant 04 à 16 : 08€50), w.-e. + j. férié : 15€50 (seniors + 65 et étudiants : 12€50; enfants 04 à 16 : 09€50); – de 4 ans : gratuit; famille 2 ad. + 2 enf. = 36€00 (semaine) et 41€00 (w.-e. + j. férié). Ouvert du lu. au ve. de 10 à 18h.00, les w.-e.  j. férié de 10 à 18h.30. Catalogue broché : 18€00. Pour plus d’informations :
Yves Calbert.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s