DEBAT DE BONNE TENUE SUR L’IMMIGRATION

Lampedusa

A l’ULB se tenait ce samedi matin un débat sur la question brûlante de l’immigration. Il était organisé par le MR-MCC et avait pour protagonistes Denis DUCARME, député fédéral (MR) et Fred MAWET, la responsable du CIRé.

Le débat présenté par Paul GERMAIN commença très fort avec la question: « Europe forteresse ou passoire ? ». La réponse des deux intervenants fut nuancée même s’il est apparu bien sûr au cours du débat que Fred MAWET était bien plus favorable à l’immigration en général que Denis DUCARME.

Denis Ducarme a considéré que le gouvernement Di Rupo I auquel son parti le MR participe et dont la secrétaire d’Etat compétente est Maggy De Block, a fait des avancées inespérées pour limiter les abus en matière d’immigration. Il se dit partisan d’une politique équilibrée d’immigration, notamment sur le plan économique où il faut pouvoir pallier aux pénuries de certains métiers.

Frontex, l’agence européenne de lutte contre l’immigration a été sur la sellette de Fred Mawet. L’existence de ce service européen a été beaucoup plus défendu par Denis Ducarme. Fred MAWET a aussi fustigé les centres de rétention.

La question de Lampedusa a occupé une grande partie du débat et Gérard Deprez, sénateur, a demandé à Fred MAWET si elle a une meilleure solution que Frontex. Denis DUCARME s’est dit outré que des gens sortis de la mer puissent directement demander l’asile, alors qu’ils se sont mis dans une situation périlleuse.

Les questions de la formation professionnelle des primo-arrivants, des mafias, de l’ouverture de l’Europe de l’Est ont été abordés dans un questions-réponses avec la salle parfois chaud.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s