3è « Parcours lumineux » et Expositions de Noël, à Namur

« Géométrée », rue Saint_joseph ⓒ « La Clic » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Jusqu’au dimanche 08 janvier, tous les jours, de 17h à minuit, la Ville de Namur nous propose de découvrir son « Parcours lumineux », nous présentant 9 oeuvres lumineuses originales, créées par le collectif namurois « La Clic », qui, en 2020, avait déjà été en charge de la création du 1er « Parcours lumineux ».

« Dans le Vent », rue Rupplémont « La Clic » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

« Dans le Vent », rue Rupplémont « La Clic » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

« Nous voulons retrouver un effet ‘waouh’, afin que le public ait des étoiles dans les yeux. Ce qui est important, c’est d’avoir un parcours artistique original, qui couvre différents lieux du centre-ville et met en avant le patrimoine, ainsi que les nouvelles technologies au service de l’art », déclarait l’Echevine des Fêtes et des Animations urbainesAnne Barzin, le vendredi 09 décembre, à l’occasion de l’inauguration de ce « Parcours lumineux ».

« Dans le Vent », rue Rupplémont « La Clic » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Quant à Mathieu Collard, le coordinateur de ce projet, il précisait : « Sur un parcours de moins de 3 km, nous présentons des compositions originales. L’enjeu était de passer par des lieux connus et spacieux, comme la Confluence (où 80 citernes composent la structure lumineuse « Sapin »/ndlr), mais aussi par des endroits moins connus comme la rue Rupplémont (« Dans le Vent »/ndlr) ou la rue Saint-Joseph (« Géométrée »/ndlr), ainsi que sur la place Maurice Servais, récemment rénovée (où des « Balançoires », générant des sons et lumières, nous attendent, en n’oubliant pas une sculpture lumineuse de 5 m de hauteur, « L’Homme qui marche face au Vent », sur le balcon du Palais Provincial/ndlr). »

« Boule à Neige », place du Marché aux Légumes « La Clic » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Concernant la place du Marché aux Légumes, aussi appelée « place du Vieux », dont l’origine remonte à 1779, notre photographe, Murielle Lecocq, nous révèle que c’est au pied de la pompe à eau, surmontée d’une oeuvre en pierre, représentant une corbeille de fruits, que retentit pour la première fois, en 1313, le cri de guerre des Namurois enfiévrés : « Nameur po tot! Namur pour la vie! », sachant que, sous les actuels pavés, se trouve l’ancien cimetière de l’église baroque Saint-Loup, édifiée entre 1621 et 1645, sous la conduite de l’architecte, frère jésuite, Pieter Huyssens (1577-1637). Ainsi, lieu de morts, autrefois, elle est devenue un lieux de vie intense et de réjouissances, dont la pompe à eau est, actuellement, surmontée d’une énorme sphère lumineuse, sorte de « Boule à Neige » géante.

« Under the Bridge », son et lumière sous un pont, sur la Sambre « La Clic »

« Under the Bridge », son et lumière sous un pont, sur la Sambre  « La Clic »

« Rise », évoquant le soleil levant, sur le quai Ferdinand Courtoy ⓒ « La Clic »

Le « Parcours lumineux » de 2021 ayant été démonté plus tôt que prévu, la qualité de cette 2è organisation n’ayant pas donné satisfaction, à l’issue d’une procédure de marché public, cette année, pour sa 3è édition, la Ville a redonné confiance à l’association « La Clic », qui fit appel à une trentaine d’artistes pour mener à bien ce beau projet.

« Balançoires », musicales, sur la place Maurice Servais « La Clic »

« Sapin », structure lumineuse de 80 citernes, sur la Confluence « La Clic » ⓒ Ph. : Margaux Voglet

Les cinq membres du collectif namurois/2020 ⓒ « La Clic »

Par ailleurs, rappelons que la « Galerie du Beffroi », nous invite à une découverte de l’exposition « D’hiver, divers »,  nous présentant des livres de jeunesse, réalisés par douze illustratrices et illustrateurs belges, la fort jolie scénographie étant réalisée par une vingtaine d’étudiants de la section « Vente & Étalage », de l’Institut Saint-Joseph, de Jambes, sous la coordination artistique de leur professeur d’arts plastiques, étalage et décoration, Yves Henry, qui, ayant suivi des études classiques aux « Académies des Beaux-Arts » de Namur, puis de Bruxelles, s’est formé en autodidacte à de différentes disciplines artistiques, qui l’ont conduit vers la décoration et l’aménagement de l’espace.

« D’Hiver, divers » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Pour décrire le travail de ces étudiants, il écrit : « Un sac rempli d’idées, une ou deux feuilles de papier, des montagnes de cartons et deux trois morceaux de bois. Il n’en faut pas plus pour que, du bout des doigts, nous repoussions toujours plus loin les frontières de notre imagination. »

« D’Hiver, divers » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Chaque décor donne vie à une scène extraite d’un livre, des traces de pas dans la neige relient les différentes saynètes. Ainsi, nous découvrons un grand livre ouvert, d’où s’échappent trois petits cochons dodus, sous l’œil gourmand du grand méchant loup, un arbre enroulé d’une immense écharpe colorée, un lapin, qui réchauffe ses petites pattes devant une cheminée garnie de cadeaux, un bonhomme de neige qui entame sa longue et inexorable fonte, sans oublier Saint Nicolas et Père Noël, surpris en pleine bisbrouille.

« D’Hiver, divers » © Photo : Murielle Lecocq

Associé au froid et à la neige, l’hiver permet d’aborder, avec douceur et poésie, une kyrielle de thèmes, comme la séparation, la solitude, la rivalité, mais aussi la réconciliation, l’amitié, l’entraide, la générosité et la joie des retrouvailles en famille ou entre amis.

« D’Hiver, divers » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Chaque artiste se révèle à travers les planches originales d’un livre, exposées aux cimaises de la « Galerie du Beffroi ». Comme par magie, les animaux et les personnages de papier sortent de leur cadre pour égayer ce lieu, dans des décors inventifs, mêlant, joyeusement, les ambiances feutrées et la palette bleutée, saupoudrée de blanc, de l’hiver.

Point commun entre toutes ces saynètes : l’hiver, source d’inspiration de nombreux livres pour les enfants et, ici, de décors, qui donnent envie de se blottir au coin du feu en se racontant de belles histoires !

« D’Hiver, divers » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Les douze artistes sont Emile Jadoul, Sabine De Greef, Philippe de Kemmeter, Noémie Favart, Philippe de Kemmeter, Bénédicte Quinet, Monique Martin, Sarah Parmentier, Catheine Pineur, Marie-José SacréMarine SchneiderMichel Van Zeveren.

Quant aux 23 étudiants, ils sont quatre de la 4è « Vente & Etalage » (Lucas Chiliade, Manon Dandois, Mathys Dohet &  Madisson Golard), douze de la (Aylin Aygun, Léa Baune, Manon Bigot, Maximilien Bottes, Arthur Detry, Kylian Hassen, Jordan Lemaire, Romain Pochet, Mattheo Randazzo, Sihana Redzepi, Adelissa Tichon & Isabelle Trinaux) & sept de la (Aynur Ali, Léna Droes, Julien Dupuis, Zineb Ejrhaf, Clément Grignac, Thomas Monjoie & Chawan Rachid).

« D’Hiver, divers » ⓒ Photo : Murielle Lecocq

Ouverture : jusqu’au mercredi 11 janvier, du mardi au samedi, de 11h à 18h, & le dimanche de 12h à 18h. Femeture : les samedis 24 & 31 décembre, ainsi que les dimanches 25 décembre & 01 janvier 2023. Entrée libre. Contacts : 081/22.84.76.

Féerie de Noël ⓒ « Musée des Arts décoratifs »

Autre lieu à découvrir, sis au sein du « Pôle des Bateliers », le « Musée des Arts décoratifs », où, dans les pièces de l’ « Hôtel particulier de Groesbeek-de Croix », où nous découvrons ses fastueuses décorations de Noëlinstallées, avec goût, comme chaque hiverpar Fabrice Giotle conservateur de ce musée, qui accueille régulièrement des  tournages de films, comme ce fut le cas pour « Les Visiteurs – La Révolution », réalisé, en 2016, par Jean-Marie Poiré, avec Christian ClavierFranck Dubosc, Jean Reno & Sylvie Testud.

Féerie de Noël ⓒ « Musée des Arts décoratifs »

En cette période de Noël-Nouvel An, il s’agit bien de la meilleure période pour découvrir toutes les richesses de cet « Hôtel particulier », édifié au XIIIè siècle, réaménagé au XVIIIè siècle et acheté, en 1935, par la Ville de Namur.

ⓒ Ville de Namur

Ouverture : du mardi 27 jusqu’au vendredi 30 décembre & du mardi 03 jusqu’au dimanche 29 janvier 2023.  Entrée libre. Contacts : museeartsdecoratifs@ville.namur.be & 081/24.87.20

Yves Calbert.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s