50 Ans de Relations diplomatiques entre la Chine et la Belgique

« Dans leur regard 50 ans Chine-Belgique » © « URTI »

En cette année 2021, ce lundi 25 octobre, l’  l’ « URTI » (« Union internationale des Radios et Télévisions chinoises »), associée au « CMG » ( « China Media Group ») célébraient le 50è anniversaire des relations diplomatiques entre la République Populaire de Chine et le Royaume de Belgique.

A cette occasion, une série de courts-métrages documentaires nous est proposée, nous racontant l’histoire de trois Belges vivant en Chine (à Pekin, Shanghai et Shenzhen) et trois Chinois domiciliés en Belgique (à Bruxelles, Gent et Liège).

Cette série documentaire, intitulée « Dans Leur Regard, 50 ans Chine-Belgique », retrace la route de six personnes, dont le fondateur d’une entreprise culturelle et un responsable dans le secteur gastronomique, cette série reflétant la nature des relations amicales entre Chinois et Belges.

A Bruxelles, Wang Haichen, patron d’« Atlas Hiseas » et sa famille belgo-chinoise © « URTI »

Lun des six épisodes raconte l’histoire d’un homme, Wang Haichen, né à Shanghai. A 19 ans, il arrive en Belgique sans connaître un mot de la langue française. Aujourd’hui, marié à une Belge, ils ont la joie de participer à l’éducation de leurs deux enfants belgo-chinois, ce fondateur d’une entreprise du secteur culturel s’exprime, désormais, couramment en français.

Illustation sportive de l’Amitié belgo-chinoise © « URTI »/ »Star »

S’étant d’abord domicilié à Mons, il y obtient son diplôme de « Master en Sciences Informatiques ». Se découvrant une vocation pour les Relations Internationales, il contacte l’ « Awex » (« Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers »), et crée « Atlas Hiseas », sa propre société événementielle. Devenu un authentique ambassadeur économique et commercial de la Wallonie, il accompagna, en Belgique, de nombreuses délégations chinoises, et, en Chine, nombre de missions économiques belges.

A Bruxelles, inauguration de « Shanghai Living Room », par Wang Haichen, assisté de Xuan Tan © « URTI »

Impacté de plein fouet par la crise sanitaire, il vient tout juste de rebondir avec « Shanghai Living Room », une exposition consacrée au design de sa ville natale, Shanghai. Cet entrepreneur, passionné de nouvelles technologies, a mis la Belgique sur la carte de nombreux hommes d’affaire chinois. Bruxelles étant la capitale de l’ « Union Européenne », il est persuadé que notre pays est l’un des mieux situés au monde sur la planète business. C’est donc avec conviction qu’il compte continuer à vivre en Belgique.

A l’occasion de l’inauguration de son exposition, il déclara, en chinois, cet événement étant retransmis en Chine, et en français : « Je suis très chanceux d’avoir joué, à travers mon travail, un rôle dans le développement des relations culturelles entre la Chine et la Belgique, ainsi qu’entre la Chine et l’Union Européenne. Espérant que pandémie puisse bientôt prendre fin, je tiens à exprimer ma confiance pour l’avenir des relations sino-belges. »

Depuis Shenzhen, un Belge, Giani Girolami, aide une start-up chinoise à vendre ses produits en Europe © « URTI »

Dans une autre vidéo, nous nous retouvons dans le sud de la Chine, à Shenzhen, ou un Belge, Gianni Girolami, aide une start-up chinoise de stockage à vendre ses produits en Europe.

Giani Girolami, son épouse chinoise et leur enfant, dans le sud de la Chine © « URTI« 

Cette série documentaire – produite conjointement par le « China Media Group » et l’ « Union internationale des radios et télévisions chinoises »est diffusée sur une trentaine de chaînes médiatiques belges et chinoises, dont les chaînes belges « BX1 », « RTC Liège » et « TVCom » et les chaînes chinoises « CCTV9« , « CGTN French », « CGTN English New Media ».

Exposition de 50 photographies de l’agence de presse « Xinhua » © « Centre culturel de la Chine »

Par ailleurs, à l’occasion de ce 50è anniversaire et de sa réouverture au public, sous le titre «Towards Win-win Cooperation and Friendly Relations », le « Centre culturel de Chine », à Bruxelles, nous propose, depuis le mardi 26 octobre, une exposition de 50 photographies historiques, organisée par par l’agence de presse « Xinhua » et l’Ambassade de la République populaire de Chine.

Yves Calbert.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s