Echos du « Festival International Nature-Namur », jusqu’au 24 Octobre, à la Citadelle et à Jambes

Content Image
© « FINN »

A Jambes, ce vendredi 15 octobre, le Gala d’Ouverture du « FINN » (« Festival International Nature-Namur ») permit à Tanguy Dumortier, le président de cet attachant Festival, et Philippe Taminiaux, son co-fondateur et premier président, de dire, au micro, toute leur joie de pouvoir retrouver un si nombreux public, dans la salle 4 de l’« Acinapolis », après un Festival 2020 qui avait dû être organisé dans des « conditions épiques » (sic), sous un chapiteau peu chauffé, avec du vent qui, par moment, agissait sur l’écran, … l’essentiel étant que le « FINN » avait pu, malgré tout, être organisé, juste avant la fermeture forcée des salles, nous permettant, cette année, de nous retrouver pour la 27è édition consécutive.

Résultat de recherche d'images pour "Roi Philippe au Festival Nature-Namur photos"
Rencontre de 3 Philippe, le Roi et les 2 fondateurs du « FINN », Blérot et Taminiaux © « L’Avenir »/2019

Entre deux séjours au Sénégal – où il a créé deux superbes lodges, munis d’affûts, offrant les meilleures conditions de prises de vues aux photographes et cinéastes, amateurs et professionnels -, pour le magazine « Confluent », nous avions rencontré Philippe Taminiaux, qui, avec son ami d’enfance, Philippe Blerot, avait eu cette merveilleuse idée de créer un concours pour cinéastes amateurs.

« Cecil : l’Héritage d’un Roi » (Peter Lamberti) © « Lion Mountain Media » (Ma.19/20h & Sa. 23/17h30)

Lisons donc ce que Philippe Taminiaux – nous montrant son « Canon », vieux de plus de 60 ans, auquel il reste particulièrement attaché – nous confia, il y a quelques mois : « Dès mes six ans, mes parents m’ayant ouvert au goût de la nature, je photographiais des mésanges avec mon ‘Instamatic Kodak’. Ses clichés tirés sur papier, je ne voyais que des points noirs dans le ciel, faute que ces petits appareils ne possédaient pas de téléobjectif. A 14 ans, je m’offrais un ‘Canon’ de valeur, que j’équipai spécialement, tel un fusil, pour pouvoir réaliser d’authentiques chasses photographiques. »

« Big – Bend-La Frontière sauvage de l’Amérique » (John Murray & Jamie Fitzpatrick) © Lee Hoy (Ma. 19/17h & Je.21/20h)

En venant au « FINN », qui accueille les réalisations photographiques et cinématographiques de professionnels et d’amateurs, issus des cinq continents, il poursuivait : « La première édition de ‘Nature-Namur’ n’était ouverte qu’à des cinéastes amateurs, passionnés par la nature … Amateurs, cela vient du mot amour. Ceux-ci, contrairement à des professionnels, tenus par des impératifs de rentabilité, donnent davantage de temps dans leurs affûts, pour réaliser leurs petits ‘bijoux’ (sic), de 12 minutes la première année, de 8’, dès la seconde année, alors qu’ils sont maintenant limités à 5’, avec même, depuis peu, une section ‘ultra-courts’, mettant en compétition des films … d’une minute. »

« Olimba, la reine des léopards » © Will & Lianne Steenkamp (Lu. 18/14h30 & Ve. 22/20h)

« La première année, 12 films belges furent projetés, en une seule soirée, dans l’ ‘Auditorium Pedro Arrupe’ des ‘Facultés Notre-Dame de la Paix’ (devenues l’ « UNamur »/ndlr). Une connaissance, Francis Staffe (1956-2015), m’avait encouragé à organiser ce qui, à l’époque, n’était qu’un modeste événement. Il fut notre premier lauréat, avec son film ’Gracieux’, mettant en scène des chevreuils. »

« Les Réseaux de la Nature » (Susanne Lummer & Andreas Ribarits) © Matt Hamilton/« Terra Mater Factual Studios » (Ma. 20/20h & Ve. 22/14h)

« ‘Nature-Namur’, la seconde année déroula en deux soirées, la première au ‘Théâtre Royal’ et la seconde au ‘Caméo’, des lieux qui nous accueillirent durant quelques années, avant de pouvoir offrir à notre public, durant dix jours, deux grandes salles, de 400 places chacune, à l’ ‘Acinapolis’, 800 spectateurs assistant à la soirée des films amateurs. »

« La Rivière de mon Enfance » (Dagmar Hilfert & Georg Rüppell © Georg Rüppell (Dim. 17/14h30 & Me. 20/17h)

« Avec le développement de notre autre compétition réservée aux films professionnels, nous étions devenus le ‘FINN’, aujourd’hui deuxième plus important Festival européen dédié à la nature, le seul, en Europe à offrir la qualité du ‘Dolby’, ceci jusqu’en 2019, puisque, ‘Covid’ oblige, nous avons dû émigrer en deux lieux, la Citadelle, où nous organisions déjà nos ‘4 Jours Photos’, et le ‘Delta’. »

« Slovénie sauvage » (Matej Vranis) © « Fotokom » (Me. 20/20h & Ve. 22/14h)

« L’essentiel , en 2020, est que notre événement ait pu se dérouler, juste avant le second confinement, tous les budgets promis ayant été confirmés, ce qui est à nouveau le cas pour notre future 27è édition, la décision d’un retour à l’ ‘Acinapolis’ restant en suspens (à l’époque/ndlr), sachant que mon but est de pouvoir offrir le meilleur confort à notre public, que je tiens à vivement remercier, vu que c’est grâce à lui que nous existons. »

« Voyage au Cœur des Alpes : le Printemps » (Otmar Penker) © « Terra Mater Factual Studios-Wild Nature Film » (Lu.18/17h30 & Ma. 20/20h30)

Maintenant, c’est avec plaisir que j’ai cédé la présidence du ‘FINN’ à Tanguy Dumortier, le bien connu animateur du ‘Jardin Extraordinaire’, que j’ai assisté à l’occasion de ses prises de vues au Tchad, par 50° à l’ombre, développant ainsi une bien sympathique amitié intergénérationnelle. »

« Nouvelle Calédonie, l’Île sauvage » (Rémi Laugier) © « Cosmopolitis Productions » (Di. 17/17h30 & Je. 21/14h)

Comme il venait d’évoquer l’Afrique, devenue sa seconde résidence – alors que l’entreprise « Eggo », qu’il a développée, bien présente en Europe, se tourne maintenant vers l’Egypte et le Moyen-Orient – nous lui demandions de nous en dire davantage concernant son implantation sur ce continent : « De fait, je suis passé des mésanges namuroises de mon enfance aux lions sénégalais, venant d’ouvrir le ‘Niokolodge’, au cœur du ‘Nioko Kobal’, alors que Tanguy Dumortier a réalisé deux reportages au départ de mon premier lodge sénégalais, ‘Les Manguiers de Guéréo’. »

Le « Niokolodge », au Sénégal © Philippe Taminiaux

Tel est Philippe Taminiaux, incroyable entrepreneur namurois, pour qui la nature compte plus que tout au monde, lui qui a offert à Namur, un renommé Festival cinématographique et photographique, qui eut le privilège d’accueillir le Roi Philippe, en 2019, à l’occasion de sa 25è édition.

« Les Manguiers de Guéréo », au Sénégal © Philippe Taminiaux

A nous tous de découvrir les films que Tanguy Dumortier et son comité de sélection ont retenu cette année, qui seront projetés dans les salles 4 et 5 de l’ « Acinapolis », jusqu’au dimanche 24 octobre, alors que la Citadelle, dans le même temps, nous propose de découvrir, gratuitement, 5 expositions de photographies, à l’extérieur :

  • « Best of Rambouillet » (une sélection des 1.600 photos reçues par le Festival de Rambouillet), dans les « Jardins de la Parfumerie Delforge »
  • « Bourse des Jeunes » (pour la 3è année, le « FINN » offre une exposition de leurs photogaphies à deux jeunes de moins de 21 ans, le Turinois Gabriele Calcagno et la Dijonaise Clara Magnier), dans les « Jardins suspendus »
  • « Concours Photo du Festival Nature-Namur » (le meilleur des 5.422 photos venues du monde entier, réparties dans 10 thématiques), également dans les « Jardins Suspendus » (ainsi qu’à l’ « Acinapolis »)
  • « Concours Photo AgriNature » (sur le thème « Ici commence un Monde durable », illustrant la faune, la flore, le monde rural et les paysages de la Walonie), dans l’ « allée des remparts »
  • « Ecole des Devoirs » (pour sensibiliser les enfants, de cinq écoles des Provinces de Luxembourg et de Namur, au respect de la nature, leur apprendre à l’observer et à la photographier, dans les annexes du Logis comtal
Affiche 2021
Exposition dans les Jardins de la Parfumerie Delforge © « Festiphoto de Rambouillet »

Mieux encore, pendant cinq jours, du jeudi 21 jusq’au dimanche 24, de 10h à 18h, 21 autres expositions seront accessibles, gratuitement, à l’extérieur. Nous les présenterons dans un prochain article.

Toujours à la Citadellesur le site de « Terra Nova », le « Village Nature » nous sera proposé, du mercredi 20 jusqu’au dimanche 24dans différentes salles et sous un chapiteau, des rencontres nous y étant proposées, le tout étant libre d’accès. Programmes de ces conférences :

  • le jeudi 21 :

** « Sélection des 15 Films Amateurs » (en rétrospective de la 26è édition, en 2020), par le « FINN », à 12h30

** « Bécassine des Marais, Escale en Dordogne », par Frédéric Dupont et Emmanuelle Roger, à 14h

** « Couleurs guêpières : les Dessous d’une Image », par Séveret Rochet, à 15h30

** « Toundra, Escales autour du Pôle Nord », par Olivier Larrey, à 17h

  • le vendredi 22 :

** « Sélection des 15 Films Amateurs » (en rétrospective de la 26è édition, en 2020), par le « FINN », à 12h30

** « Gardiens des Prairies », par Favien Gréban, à 14h

** « Les Lions du Marais », par Dominique Haution & Laurent Renaud, à 15h30

** « Les Comportements de l’Humain moderne sur la Nature : Pistes d’Evolution », par François Laviolette, à 17h

  • le samedi 23 :

** « La Nature en Ville », par Thomas Jean, à 11h

** « Koba, les premières Fois », par Julien Deper, à12h30

** « Les Insectes sur le Bord du Chemin », par François Lassere, à 14h

** « Le Renard au Fil des Saisons », par Anton Legrain, à 17h

  • le dimanche 24 :

** « À la Rencontre du Macareux Moine », par Damien Hubaut, à 11h

** « Cohabiter avec le sauvage ? », par Adrien Favre, à 12h30

** « De la Camargue au Grand Nord », par Thierry Vezon, à 14h

** « Nature : Le Regard féminin » (projection de 2 films, « Appel à la Nature » {France/2021/20′} et « Escalade en Montagne » {France/2021/1′}, réalisés par Jacqueline Farmer & Emma Tyrell), à 15h30

Namur, par Franz Kegeljan © « Comité Animation Citadelle »

Signalons, par ailleurs, que le « Comité Animation Citadelle » nous propose, jusqu’au jeudi 21 avril 2022, une exposition extérieure gratuite : « 1921 – 2021 L’Oeuvre de Franz Kegeljan vue par cinq Photographes namurois » (Marc Antoine, Vincent Ferooz, Philippe Piraux, Sébastien Roberty & Florian Tourneux), mettant en relation 15 oeuvres du peintre namurois Franz Kegeljan (1847-1921) avec 15 photographies, datées de 2021, prises du même angle que celui de chacune des peintures.

Du mercredi 20 jusqu’au dimanche 24, durant les cinq jours consacrés au « Village Nature », à la photographie et aux conférences, afin de faciliter nos déplacements de l’ « Acinapolis » à la Citadelle, le « FINN » nous proposera des navettes gratuites, circulant durant les heures d’ouverture, de 10h à 18h, un départ étant assuré toutes les 15 minutes, avec des arrêts sur l’Esplanadeà « Terra Nova », devant la « Parfumerie Delforge » et devant l« Acinapolis », où un vaste parking gratuit nous attend, de même que sur l’Esplanade de la Citadelle, où nous pouvons également arriver par téléphérique, au départ du Centre-Ville de Namur, de la Place Maurice Servais, sise en bord de Sambre.

Tanguy Dumortier, président du « FINN » © « RTBF »

Retraversons la Meuse, pour signaler aux nombreuses personnes qui, chez eux, regardent régulièrement « Le Jardin extraordinaire », que son animateur et président du « FINN », Tanguy Dumortier, a présenté, dans une salle pleine, le dimanche 17, à 20h, en avant-premières, sur l’un des grands écrans de l’ « Acinapolis », trois de ses derniers reportages, de 30 minutes chacun : « L’Auberge espagnole », « Smartfaune » et « Le Territoire du Loup ».

Ce fut l’occasion pour Tanguy Dumortier – en présence de son équipe du « Jardin extraordinaire », de plusieurs responsables de la « RTBF » et du peintre animalier Yves Fagniart, de remercier tous les téléspectateurs, cinéastes amateurs, qui lui envoyèrent des images de leurs propres jardins, prises à l’aide de leurs smartphones, contribuant ainsi, en pleine pandémie, à réinventer la plus ancienne émission de notre télévision nationale francophone.

Soulignons que pour le tournage du « Territoire du Loup », en Finlande, par grand froid, Tanguy Dumortier, Frédéric Riche et Yves Fagniart vécurent 15 jours, en silence, dans un affût, ne s’étant autorisés que deux sorties d’une dizaine de minutes, afin de régler leur matériel extérieur, ne consomant aucun repas chaud, ne pouvant se réchauffer qu’avec quelques cafés pris à heures fixes, des couchettes et sanitaires faisant partie de cet affût.

D’ici quelques semaines, ce film sera, bien sûr, programmé par la « RTBF », avant de se retrouver sur « Auvio », nous permettant de (re)découvrir cette aventure humaine particulière.

Lynx
Gala d’Ouverture : « Lynx » © Laurent Geslin © « Gebeka Films »
A l’issue du « Gala d’Ouverture », rencontre avec Laurent Geslin, réalisateur de « Lynx » © Photo : Murielle Lecocq

Ce samedi 16, le court-métrage « Ailes de Feu » (Sébastien Guery/France/2021/3’26), remportait le « Grand Prix » de la Compétition des Films Amateurs, Caroline Veyt et Tanguy Dumortier, ayant présenté cette Soirée de Gala, se déplaçant sans cesse de la salle 4 à la salle 5, près de 800 spectateurs remplissant les deux salles, alors qu’en avant première nationale, le vendredi 15, le réalisateur animalier français Laurent Geslin avait présenté son film, réalisé en … 12 ans, « Lynx » (France/2021/87′).

Peut être une image de 2 personnes, personnes debout et intérieur
Caroline Veyt & Tanguy Dumortier, présentant le Gala des Films Amateurs © Photo : Murielle Lecocq

Rappel des prochaines soirées :

  • Ma. 19 : « Grands Félins » (« Cecil : l’Héritage d’un Roi » {Peter Lamberti/Afrique du Sud/2020/44′} & « Le Royaume glacé de la Panthère des Neiges » {Frédéric Larrey/France/2020/50′}, en salle 4, à 20h), ainsi que, en salle 5, à 20h : « Le Lac de Königsee, un Joyau alpin en Bavière » {Jan Haft/Allemagne/2021/48′} & « Le Murmure des Abres » {Rita Takacs/Hongrie/2021/78′}
  • Me. 20 : « Biodiversité » (Les Réseaux de la Nature » {Susanne Lumer & Andeas Ribarits/Autriche/2020/51′}) & « Slovénie sauvage » {Matej Vranic/Slovénie/2021/83′}, en salle 4, à 20h30, ainsi que « Montagnes sauvages » {« Voyage au Coeur des Alpes : le Printemps » {Otmar Penker/Aut.-All.-Fra./2020/51′} & « Le Temps d’une Vie » {Anne, Erik & Véronique Lapied/France/2020/52′}, en salle 5, à 20h30
  • Je. 21 : « Grands Espaces américains » (« Big Bend-La Frontière sauvage de l’Amérique » {Jamie Ftitzpatrick & John Murray/2020/51′} & « Le Puma, Légende des Montagnes de Glace » {Beverly & Dereck Joubert/Aut.- Afrique du Sud/2020/50′), en salle 4, à 20h, ainsi que « Nos Voisins, les Animaux » {« Le Voyage épique d’un Hérisson »/Guillaume Poyet/France/2020/50′} & « Les Renards de Berlin » {Roland Gockel & Rosie Koch/ Allemagne/2019/52′}), en salle 5, à 20h30
  • Ve. 22 : « Afrique » (« Mawindo : le grand Drame du Serengeti » {Juan Luis Santos/Espagne2020/50’/} & « Olimba, la Reine des Léopards » {Liliane & Will Steenkamp/P.-B.-Aut./2020/46′}), en salle 4, à 20h, ainsi que « Le Monde des Pôles » (« L’Articque américain, un Refuge en Péril » {Martin Mészaros/Autriche/2020/ 50′} & « Antarctique » {Fredi Devas/UK-Canada/2020/46′}), en salle 5, à 20h30

Quant au « Gala des Films professionnels et du Concours Photos«  (Prix octroyés & Projection dextraits des films primés, ainsi que de l’intégralité du film lauréat du « Grand Prix »), qui sera présenté par Philippe Soreil, il est programmé en salle 4, le samedi 23, à 20h, différents films récompensés étant projetés le dimanche 24, à 11h, 14h et 17h.

Notons qu’en cas de petite soif, un chapiteau est à notre disposition, à l’arrière de l’ « Acinapolis », entre 18h et 22h30, des tirages du « Concours Photos du FINN » y étant, également, exposés.

Evelyne Poll (Comité de Gestion), Christophe Boux (Coordinateur) & Philippe Taminiaux (Vice-Président) © Photo : Murielle Lecocq

Pour prendre connaissance du programme détaillé des projections de films professionnels, ainsi que des balades dans la nature, consultez le site web : http://www.festivalnaturenamur.be.

Prix par séance à l’ « Acinapolis » (à l’exception du « Gala des Films professionnels et du Concours Photos ») : 8€ (4€, pour les moins de 12 ans / 1€25, pour les « Art. 27 »). Prix d’accès au Gala : 16€Prix d’un Pass (8 séances au choix, hors Galas) : 35€Accès aux Expositions de Photosau « Village Nature » et aux conférences, ainsi que Carnet-   Programme de 108 pages : 0€Consignes sanitaires : présentation obligatoire de son « Corona Safe Ticket » , le port du masque n’étant pas nécessaire, en salle et sous le chapiteau. Vente en ligne :  http://www.festivalnaturenamur.be/billetterieContacts (7 j./7, de 13h à 18h) :  081/98.09.82. 

« La nature est un spectacle », profitons en et respectons là !

Yves Calbert. 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s