Palmarès du 35è « Festival International du Film de Mons »

Prix du Public : « Felicità » (Bruno Merle) (c) Unité de Production

A Mons, ce vendredi 13 mars, le « Théâtre Royal » étant fermé – pour éviter tout rassemblement d’un trop nombreux public, à quelques heures de l’interdiction fédérale de l’organisation de tout événement culturel -, le « Gala de Clôture » du 35è « Festival International du Film de Mons » a été annulé.

Faute d’une remise publique des Prix aux lauréats, en l’absence d’acteurs, réalisateurs, producteurs, …, c’est dans la salle 2 du complexe cinématographique « Imagix », devant une dizaine de journalistes, en présence de l’Echevine de la Culture, Catherine Houdart, qu’en moins de cinq minutes, une simple lecture du Palmarès nous fut offerte, que nous vous livrons ci-dessous.

***« Grand-Prix »,« Prix Cineuropa » et« Prix d’Interprétation féminin » et« Prix d’Interprétation masculin » :

« Oray » (Mehmet Akif Büyükatalay/All./2019/97 min./film lauréat de nombreux Prix, dont, en 2019, à la « Berlinale », celui « du meilleur premier Long-Métrage »), le« Prix d’Interprétation féminin » revenant à  Deniz Orta et le « Prix d’Interprétation masculin » à Zejhun Demirov.

Synopsis : « Lors d’une dispute, Oray répète trois fois le mot ‘talâq’ à sa femme, Burcu, ce qui, dans la loi islamique, signifie la répudiation. Fervent pratiquant, il va chercher conseil auprès de l’imam de sa ville qui lui impose une séparation de trois mois. Il profite de cette décision pour partir vivre à Cologne et y construire une nouvelle vie pour Burcu et lui. L’imam de sa nouvelle communauté, ayant une vision plus rigoriste de la loi islamique, lui intime de divorcer. Oray se retrouve alors tiraillé entre son amour pour sa femme et sa ferveur religieuse… »

*** « Prix de la meilleure Mise en Scène » :

Carlo Sironi, pour « Sole » (Carlo Sironi/Ita.-Pol./2019/90 min./film lauréat, en 2019, de l’« Amilcar du Jury » au « Festival du Film italien de Villerupt »).

Synopsis : « Le jeune Ermanno vit dans une Italie sans futur. Lena, 22 ans, enceinte, arrive tout juste de Pologne. Elle porte l’enfant que l’oncle d’Ermanno et sa femme adopteront à la naissance. Alors qu’il est chargé de veiller sur elle, Ermanno commence à s’attacher à Lena et à s’imaginer père de ce futur enfant… »

*** « Prix du meilleur Scénario » :

Itsaso Arana & Jonás Trueba, pour « The August Virgin » (Jonás Trueba/Esp./2019/122 min.).

(c) « Bendita Film Sales »
Synopsis : « Pendant les chauds mois d’été, le centre de Madrid est désert. Eva a décider de passer le mois d’août en ville, dans un appartement prêté par une connaissance, le temps de réfléchir à ce qu’elle peut devenir réellement. Les jours s’écoulent doucement dans une torpeur madrilène festive et joyeuse et sont autant d’opportunités de rencontres pour la jeune femme… »

*** « Prix du Public » (offert par la Ville de Mons) :

« Felicità » (Bruno Merle/Fra./2019/82 min.).

(c) Unité de Production

Synopsis : « Pour Tim et Chloé, le bonheur c’est au jour le jour et sans attache. Mais demain l’été s’achève. Leur fille, Tommy, rentre au collège et cette année, c’est promis, elle ne manquera pas ce grand rendez vous. C’était avant que Chloé ne disparaisse, que Tim vole une voiture et qu’un cosmonaute débarque dans l’histoire… »

*** « Prix de la Compétition parallèle »  :

« La dernière Vie de Simon » (Léo Karmann/Fra.-Bel./2019/103 min.).

La Dernière Vie de Simon : Photo Albert Geffrier, Simon Susset, Vicki Andren

Synopsis : « Simon a 8 ans, il est orphelin. Son rêve est de trouver une famille prête à l’accueillir. Mais Simon n’est pas un enfant comme les autres, il a un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée… Et vous, qui seriez-vous si vous pouviez vous transformer ?… »

*** « Prix du meilleur Court-Métrage belge » :

« Je serai parmi les Amandiers » (Marie le Floc’h/Bel./2019/21 min.).

Je serai parmi les amandiers

Synopsis : « Demain, Maysan a un rendez-vous administratif important pour sa famille. Mais Iyad, son mari, a une question qu’elle n’est pas prête à entendre… »

*** « Prix de la Presse pour le meilleur Court-Métrage belge » :

« Détours » (Christopher Yates/Bel./2019/18 min./film lauréat, en 2020, du « Prix du Court Métrage le plus dérangeant », au « Ramdam Festival », à Tournai).

Détours, de Christophe Yates

Synopsis : « Simon doit ramener son bébé à son ex-femme, qui menace de lui retirer la garde s’il arrive en retard. Dans l’urgence, il percute le rétroviseur d’une voiture garée et décide de fuir. Tandis que son bébé essaie, tant bien que mal, de s’endormi dans les embouteillages du matin, Simon comprend qu’il est suivi… »

Motivation du Jury de la Presse : “Il s’agit d’un court métrage haletant et percutant. Pendant 18 minutes, nous avons retenu notre souffle pour suivre la mésaventure du personnage principal joué par (le très convaincant) Yannick Renier. La tension est palpable et monte progressivement grâce à la maîtrise technique qui est également au service du rythme très efficace. De plus, nous nous sommes identifiés au rôle de ce père qui heurte par inadvertance le rétroviseur d’une voiture et qui continue sa route après avoir douté de ce qu’il devait faire! Il y a un petit côté « Spielberg » à l’image de son fameux Duel. Pour toutes ces raisons, nous avons trouvé que ce court métrage sortait du lot et que nous n’avions aucun moment de répit.“

Compositions des différents Jurys :

  • de la Compétition internationale :

Description de cette image, également commentée ci-après

Le Président du Jury de la Compétition internationale, Richard Anconina

Richard Anconina (acteur/France/Président du Jury), Anne Girouard (actrice/France), Jacky Ido (acteurréalisateurscénariste/FranceBurkina Faso), Finnegan Oldfield (acteur/France), Elena Tatti (productrice/Suisse) et Phlippe Van Leeuw (réalisateurscénariste/Belgique).

  • de la Compétition « Cineuropa » :

Valerio Caruso (directeur général de « Cineuropa »/Belgique) et Deny Grillo (plasticienne/Albanie).

  • de la Compétition paralèlle (Jury belge) :

Charlie Dupont (acteur/Président du Jury), Daan Stuyven (acteur-compositeur), Stéphanie Crayencour (actrice-chanteuse), Kadija Leclere (actrice-réalisatrice-scénariste) et Micha Wald (réalisateur-scénariste).

  • de la Compétition des Courts-Métrages belges :

Tizian Büchi (réalisateur/Suisse), Arnaud Demuynck (réalisateur-scénariste-producteur/Belgique) et Fanny Yvonet (productrice/France).

  • de la Presse belge, pour un Court-Métrage (« UCC-UFK » & « UPCB-UBFP ») :

Constant Carbonelle, Pierre Raemdonck et François Sabeau.

Monty Python, la vie de Brian : Photo Graham Chapman

« Monthy Python, la Vie de Brian » (c) « Carlotta Films »/Photo : Graham Chapman

Notons que la programmation de trois films avait été maintenue, à « Imagix », à l’occasion de cette dernière journée, la projection du film « Monthy Python, la Vie de Brian » (Terry Jones/UK/1979/94 min.) – devant seulement moins de 15  spectateurs, vu la situation sanitaire actuelle – étant précédée d’une conférence, illustrée d’extraits des films des « Monthy Python », sur la caricature dans l’écriture cinématographique.

Quant à Rita Merle, la jeune actrice vedette de « Felicità », film récompensé du « Prix du Public », elle attendait à la sortie de la salle 2, étant félicitée par les quelques spectateurs qui avaient pû apprécier la qualité de son interprétation.
Rita Merle, la jeune actrice de « Felicità » (Bruno Merle), « Prix du Public »

A 17h30, un dernier film était projeté, en salle 4 : « Jouliks » (Mariloup Wolfe/Canada/2019/114 min.)

Rendez-vous en 2021, pour la 36è édition du « Festival International du Film de Mons »

… En nous réjouissant que ce « Festival » – à l’image de la « Foire du Livre de Bruxelles » – ait eu la chance de pouvoir se dérouler, ne voyant, exclusivement ce vendredi 13, que quelques projections supprimées, au « Théâtre Royal » et à l’ « Auditorium Abel Dubois », tous les cinémas, centres culturels, théâtres, … belges devant garder leurs portes closes jusqu’au vendredi 03 avril inclus.

Ainsi, le 12è « Festival Millenium », qui devait se dérouler, à Bruxelles, du vendredi 27 mars au samedi 04 avril, voit son organisation reportée du mercredi 23 septembre au jeudi 1er octobre.

Aussi, pour le 38è « BIFFF » (« Brussels International Fantastic Film Festival »), programmé, à « Bozar » (« Palais des Beaux-Arts »), du mardi 07 au dimanche 19 avril, ses organisateurs devraient, sous peu, nous informer de son report à de nouvelles dates.

De même, la « Caravane du Court » a vu son périple s’arrêter à mi-parcours, ce vendredi 13, à Philippeville, sa 2è semaine, qui devait l’emmener, successivement, à Virton, Bastogne, Huy, Habay-La-Vieille, Liège, Gembloux et Namur, devant être supprimée.

A Liège, le « Festival ImagéSanté », qui devait se dérouler dimanche 22 au samedi 28 mars, est lui aussi, forcément, reporté,… à des dates non encore définies…

Yves Calbert.

 

 

 

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s