Le 21ième « Brussels Short Film Festival », à Charleroi, Liège, Namur et Tournai

Le 21ième « Brussels Short Film Festival » (« BSFF »), qui se déroula à Bruxelles et à Ixelles, du mercredi 25 avril au dimanche 06 mai, se rend, en décentralisation, à :
  • Namur, au « Caméo », le lundi 28 mai, à 20h15 ;
  • Liège, au Sauvenière, le mercredi 30 mai, à 20h00 ;
  • Tournai, à l’ « Imagix », le jeudi 31 mai, à 20h00 ;
  • Charleroi, au « Quai 10 », le jeudi 07 juin, à 20h30.
… Cette décentralisation est organisée par le « BSFF », depuis son édition 2000. permettant aux spectateurs résidant en Provinces, de découvrir une programmation inédite de courts métrages primés, une sélection « best-of », nous présentant le travail de jeunes réalisateurs, avant qu’ils ne se lancent dans la réalisation de longs-métrages, le plus souvent avec de jeunes acteurs, qui débutent dans la profession.
A noter que, « cerise sur le gateau », ce sera l’occasion, pour le public, de rencontrer des membres des différentes équipes des films projetés.
Au programme, par ordre alphabétique :
  • « Dispersion » (Nikita Trocki/Bel./fiction/2017/18’/Prix National du Publicen Compétition « Next Generation »).
Synopsis : « Avec un père débordé, une jeune fille séductrice, un fils maniaque et « maman » soigneusement attachée sur la banquette arrière… »
A noter que ce film ne sera pas projeté au « Sauvenière », à Liège.
  • « Make Aliens Dance » (Sébastien Petretti/Bel./fiction/2017/24’/Prix d’Interprétation Masculine, pour Calvin Dean, en Compétition Internationale, et Prix de la « Fédération Wallonie-Bruxelles », en Compétition Nationale).
Synopsis : « Gillingham, Royaume-Uni, 2017. Mike est un producteur de musique en chute libre. Dan, son ingénieur du son est fatigué. Murphy, son frère s’isole, suspendu jour et nuit à ses écouteurs, tandis que Lilli, leur mère, semble sortir de la réalité… »
  • « Si-G » (Frederike Migom/Bel./documentaire/2017/16’/Prix de la Critique « UPCB »/ »UCC », en Compétition Nationale).
Synopsis : « Cansu, 13 ans, rappe sous le pseudo de ‘Si-G’. Elle rêve de gloire mais n’a jamais cru pouvoir arriver à quelque chose en rappant. Quand le rappeur ‘Omar-G’ décide d’écrire une chanson avec elle, Cansu s’approche un peu plus de son rêve… »
  • « The Voice Over » (Claudia Cortés Espejo, Lora D’Addazio & Mathilde Remy/Bel./animation/2017/4’44 »)
Synopsis : « C’est l’histoire d’un homme qui vivait dans une petite maison, dans une petite rue, au centre d’une petite ville. Il vivait une vie simple, à un détail près : l’inlassable voix dans sa tête… »
  • « Vihta » (François Bierry/Bel./fiction/2017/20’58/Prix du Public, en Compétition Nationale).
Synopsis :n« Serge et ses quatre collègues sont salariés d’une petite entreprise, fraîchement rachetée par un grand groupe. En cadeau de bienvenue, ils sont conviés par leur nouvel employeur à une journée détente dans un centre thermal…
Film projeté uniquement au « Sauvenière », à Liège, en remplacement de « Dispersion » :
« Wildebeest » (Nicolas Keppens et Matthias Philips/Bel./animation/2017/19’08/Prix « Canal + » et Mention spéciale du Jury, en Compétition Nationale).
« Synopsis » : « Partir en safari est un rêve pour beaucoup. Pour Linda et Troyer, il se transforme en une aventure horriblement réelle quand ils sont laissés dans le désert… »
… Ainsi donc, à Liège et à Namur, dans deux complexes cinématographiques  des « Grignoux », ainsi que dans le Hainaut, à Charleroi et à Tournai, cette projection – qui sera complétée d’un ou de plusieurs autre(s) film(s), afin d’obtenir une séance complète d’environ 1h30′ – ne se limitera pas aux fictions, abordant deux autres genres : l’animationet le documentaire.
Outre les Prix déjà cités, voici le Palmarès 2018 du « BSFF » :
*** Compétition Internationale :
Grand-Prix : « Uno » (Javier Marco Rico/Esp./2018/10′)
Résultat de recherche d'images pour "court-métrage espagnol UNO photos"
« Uno », de Javier Marco Rico, Grand-Prix de la Compétition Internationale
Prix du Jury « Min Börda » (Niki Lindroth von Bahr/Suè./2017/13′)
Prix d’Interprétation féminine Sonia Sanjari (dans « Retouch », de Kaveh Mazaheri/Iran/2017/20′)
Prix du Public « Fast Alles » (Lisa Gertsch/Sui./2017/24’43)
Mentions Spéciales du Jury :
* « Ceata »(Adi Voicu/Rou./2017/27′)
* « Girl at the Door »  (Song Joosung/Corée du Sud/2017/11’39)
*** Compétition Nationale :
Grand-Prix « Icare » (Nicolas Boucart/Bel./2017/27’09)
Synopsis : « Sur une minuscule île couronnée de falaises abruptes, se dresse face à la mer une seule et unique maison. Obsédé par le rêve que l’homme puisse un jour voler à l’image de l’oiseau, un inventeur expérimente ses machines sur ce morceau de terre abandonné. Pour cet homme, seule une âme pure, légère, naïve est capable d’un tel exploit. Recruté du continent, Joseph, onze ans, semble être le parfait candidat… »
Résultat de recherche d'images pour "Icare court-métrage cinéma photos"
« Icare », de Nicolas Boucart, Grand-Prix de la Compétition Nationale
Prix d’Interprétation Féminine : Alice De Lencquesaing (dans « Lâchez les Chiens », de Manue Fleytoux/Bel./ 2017/21’29 »)
Prix d’Interprétation Masculine : Eryk  Maj, dans « Deer Boy », de Katarzyna Gondek/Bel./2017/16′)
Prix B TV : « The Glorius Peanuts » (Fred de Loof & Fred Labeye)
Prix de la Trois : « Lost in the Middle » (Senne Dehandschutter/Bel./2017/16’42)
*** Compétition « Next Generation » :
Grand-Prix : « Dogmeat » (Kseniya Tischenko/Rus./2017/30′)
Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles : « La dernière Meute »/Morgane Thibaut/Bel./2017/19’08)
Prix international du public : »Sab Theek Hain/Inde-USA/2017/17’39 »)
Prix du Jury jeune : « Augenblicke – A Blick of an Eye »/Kiana Naghshineh/All./Z017/3’55)
Mentions Spéciales du Jury :
* « Skolstartssorg » (Maria Eriksson/Suè./2017/16’36)
*« Girlhood » (Heleen Declercq/Bel./2017/14′)
Mention Spéciale du Jury Jeune : « Ondes Noires » (Ismaël Joffroy Chandoutis/Fra./2017/19’59)
A noter que pas moins de cinq jurys ont délibéré pour nous offrir le présent palmarès, pour les trois Compétitions déjà mentionnées, mais avec, aussi, le « Jury Jeune » de la Compétition « Next Generation » et un « Jury Presse ». Parmi les membres de ces jurys, soulignons le côté particulièrement international du Jury National , composé de Sud-Coréen Myungsoo Suh  Professeur à l’Université et directeur du « Festival de courts-métrages », à Seoul, il a obtenu le grade de docteur en lettres et arts, en 1992 après sept ans d’études en France ; de la Suissesse Julia Schubiger, programmatrice du « Festival International de Films », à Fribourg ; ainsi que du Français Guy Astic, enseignant de Lettres et de Cinéma au « Lycée » et à l’ « Université de Provence« , il est le directeur des « Editions Rouge Profond », il assure, depuis 2017, les fonctions de président du « Festival Tous Courts« , à Aix-en-Provence.
… Alors, avis à tous les cinéphiles, venez découvrir ou revoir, à Charleroi, Liège, Namur ou Tournai, quelques-uns de ces films primés par ces différents jurys, en ayant l’opportunité de rencontrer quelques-uns de leurs différents acteurs et réalisateurs…  Une occasion unique de découvrir l’univers cinématographique de nombreux nouveaux talents, en n’oubliant pas que les films lauréats des Grands-Prix des Compétitions Internationales et Nationales sont automatiquement repris parmi les candidats à l’attribution de l’ « Oscar du meilleur Court-Métrage, en 2019 !
Yves Calbert

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s