Grandiose Feu d’Artifice et Plaisirs d’Hiver à Bruxelles

Place Ste-Catherine (c) David Weytsman

En ce 31 Decembre, à minuit, pour fêter l’An Neuf, un grandiose feu d’artifice sera tiré à Bruxelles.

… Et contairement à ces dernières années, le lieu de RDV de ce tant attendu événement, intégralement gratuit, ne sera pas la Place De Brouckère, en travaux, mais bien le plateau du Heysel, au pied du “Palais 5” (construit à l’occasion de l’ “Exposition Universelle” de 1935) de “Bruxelles-Expo”, … et ce, pour fêter dignement le 60ème anniversaire de l’emblème de l’ “Expo ’58”, pour laquelle, il fut construit…

Aussi, ses 2.970 lampes “led” s’éteindront, l’espace d’une vingtaine de minutes, afin de laisser la place à ce qui devrait être le plus exceptionnel feu d’artifice jamais tiré en Belgique, nous offrant deux fois plus de bombes que l’an dernier. A l’issue de ce merveilleux moment familial de bonheur, le DJ nous permetra de danser à nouveau, pour la première fois en 2018.

Jardin des Anges” (c) “Theater Tol”

Soulignons qu’avant ce spectacle pyrotechnique, dès 22h30, nous serons invités à danser, sur les tubes intemporels ou de l’année écoulée, au pied de l’ “Atomium”, des projections lumineuses colorées mettant en valeur la majestueuse architecture du “Palais 5”. Ensuite, à 23h, la “Compagnie Theater Tol” (site web : http://www.theatertol.com) nous offrira son spectacle “Jardin des Anges” (48′), un opéra moderne, en lumière, un spectacle aérien nous présentant des personnages féeriques. Ainsi brilleront dans le ciel du Heysel, des anges, des danseurs, des musiciens, des mariés, …

Enfin, à 23h48, la musique du DJ se fera plus festive encore, afin que l’ambiance soit à son comble au moment où un décompte enjoué fera vibrer les dix dernières secondes de 2017

Le site ne sera accessible qu’à partir de 22h, uniquement par les entrées suivantes : Av. de Bouchout (accès A), Av. de l’Atomium (accès B) et Bvd. du Centenaire, via la Place Louis Steens (accès C), le dernier retour au Centre-Ville, via la ligne de métro 6, quittant la Station “Heysel” à 1h50, des bus et trams étant également disponibles, tous les véhicules de la “STIB” étant gratuits, à partir de minuit… Et si, malgré ces facilités, des spectateurs veulent venir en voitures, le “parking C” sera accessible, au prix de 5€, via l’accès du ring et/ou de la Chaussée Romaine.

A noter que pour des raisons de sécurité, des contrôles sont prévus aux trois entrées. Sont interdits : les sacs à dos, les effets encombrants, les bouteilles en verre, ainsi que l’usage privé de pétards et feux d’artifice. Site web : http://www.brusselsmajorevents.be/events/soiree-du-nouvel-an.

… Et n’oublions pas qu’en ce dimanche 31 décembre, de 12h à 22h, tous les chalets de “Plaisirs d’Hiver” s’offrent, une dernière fois cette année, à notre attention, ainsi que sa patinoire de la Place de la Monnaie, et sa “Grande Roue”, tout au fond de Place Ste. Catherine, sans oublier que, dès 17h, nous pouvons assister aux dernières représentations d’un somptueux “spectacle son et lumière“, … à 360°, puisque pour le première année, tous les bâtiments de la Grand’ Place y participeront… A (re)découvrir, aussi, “The Museum of the Moon”, dans la cour intérieure de l’Hôtel de Ville, cette installation étant une lune de sept mètres de diamètre, chaque centimère de cette oeuvre représentant 5 km de la surface lunaire, ses images provenant de la “NASA”, reproduites à une échelle approximative de 1:500.000. Plus traditionnel, à côté de la crêche, en guise de sapin de Noël, nous (re)trouvons, offert par la Région Wallonne, un épicéa commun de 22 m de haut, nous provenant du domaine “Osthertogenwald”, d’Eupen.

Manneken Pis Mongol (c) Ville de Bruxelles

A noter la présence, aux “Plaisirs d’Hiver” (site web : http://www.plaisirsdhiver.be) de deux invités d’honneur : installée au pied de la “Tour Noire”, la Ville de Tirana (capitale de l’Albanie), et, présente au début de la rue Orts, face à la “Bourse de Bruxelles”, la Mongolie, le “pays au bleu éternel”, aves ses 250 jours d’ensoleillement (un peu plus qu’en Belgique, non ?), avec ses quatre yourtes (à vendre, pour les éventuels amateurs), dont la plus grande abrite en accueilant restaurant, nous proposant quelques mets mongols du terroir, notre “Manneken Pis” ayant reçu un costume typique mongol, ces deux invités d’honneur ayant chacun leur podium, afin de nous présenter les chansons, musiques et danses traditionnelles.

Enfin, à la “Bourse de Bruxelles”, jusqu’au 15 avril, de 09h30 à 17h30, en semaine, et de 10h à 19h, les week-ends et jours fériés (dernières entrées à 16h ou 17h30), nous pouvons visiter “Pompéi, the immortal City”, une intéressante exposition didactique nous plongeant au coeur du drame  et des ruines de l’ancienne cité. Outre diverses reconstitutions et les restes présumés du réputé naturaliste Pline l’Ancien, mort lors de la catastrophe, cette exposition, scénographiée par “Tempora”, nous présente une centaine de pièces archéologiques, tels des bijouteries en argent et en or, retrouvées à Pompéi et prêtées par le “Musée archéologique de Naples, les prix d’entrée, incluant l’indispensable audio-guide, allant de 1€25 (“Article 27′) à 16€ (adultes et seniors), en passant par 12€ pour les jeunes de 6 à 25 ans inclus. Site web : http://www.expo-pompeii.be.

Yves Calbert.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s