BEI finance le titane aéronautique par recyclage

« La.Banque de l’Union européenne est très heureuse de financer ce projet pionnier qui s’inscrit dans notre action prioritaire en faveur de l’innovation, de l’économie circulaire et de la compétitivité en Europe » a souligné le Vice-Président de la BEI, M. Ambroise Fayolle« Avec ce nouveau financement Juncker, ce sont ainsi 89 opérations qui ont été approuvées en France à ce jour pour un montant total de financements d’un peu plus de 7 milliards d’euros. »

La société UKAD, L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie et le Crédit Agricole Centre France ont inauguré ce jour à Saint‐Georges-de‐Mons (Puy-de-Dôme) le site EcoTitanium, en présence de M. Benjamin Griveaux, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, de Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI), de Christel Bories, PDG du Groupe ERAMET. Première usine européenne d’élaboration de titane de qualité aéronautique par recyclage, EcoTitanium produit des alliages à partir de chutes et copeaux de titane collectés chez les grands constructeurs aéronautiques et leurs sous-traitants. Au cours de la cérémonie d’inauguration a été annoncé le financement de 30 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement qui est la banque de l’Union européenne en soutien à cette première filière du titane aéronautique en Europe. Ce financement intervient dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe dit « plan Juncker ».

Première filière du titane aéronautique en Europe

EcoTitanium offre à l’industrie aéronautique une nouvelle voie d’approvisionnement en titane, totalement indépendante des fournisseurs existants américains et russes.

Le projet a nécessité un investissement de 48 millions d’euros et permettra la création d’au moins 60 emplois directs hautement qualifiés, ainsi que des emplois induits. Il vient donc renforcer, au sein de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le pôle de compétences métallurgiques et le bassin d’emploi des Combrailles.

A plein régime, EcoTitanium produira plusieurs milliers de tonnes de lingots d’alliages de titane chaque année pour répondre à la forte croissance de la demande en titane des marchés aéronautiques.

Le titane et les alliages de titane présentent des caractéristiques intéressantes pour cette industrie : légèreté (44% plus léger que l’acier), excellente tenue à la corrosion et des caractéristiques mécaniques élevées.

L’inauguration d’EcoTitanium marque la dernière étape de la mise en œuvre de la première filière intégrée du titane aéronautique en Europe.

Aubert & Duval, filiale du Groupe ERAMET, a développé cette filière afin de proposer une offre complète aux clients de l’aéronautique : extraction du minerai et élaboration du titane chez UKTMP au Kazakhstan, forgeage de lingots titane chez UKAD, matriçage de pièces chez Aubert & Duval, finition chez MKAD (joint-venture avec Mecachrome inaugurée en octobre 2016) et recyclage des chutes et copeaux chez EcoTitanium.

Une démarche de développement durable

EcoTitanium permettra d’éviter le rejet de 100 000 tonnes de CO2, en consommant 4 fois moins que la filière classique d’élaboration à partir de minerais. Pour encourager la création de cette filière éco-responsable en Europe, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) a accordé un prêt de 30 millions d’euros pour le financement d’EcoTitanium.

Le financement de la BEI qui s’élève à 30 millions d’euros est garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe, communément appelé « plan Juncker ». Initiative commune du Groupe BEI et de la Commission européenne, le plan Juncker a pour objectif de mobiliser l’investissement privé dans des projets à forte valeur ajoutée et des secteurs stratégiques pour l’Union européenne tels que l’innovation.

Le projet EcoTitanium a bénéficié du soutien financier du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), du Commissariat Général à l’égalité des Territoires, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et de la Banque Publique d’Investissement (BPI).

 

Christel Bories, Président-Directeur Général d’ERAMET : « Le Groupe ERAMET est fier d’accompagner le projet EcoTitanium à travers sa filiale Aubert & Duval pour la mise en place d’une filière de recyclage qui permettra à l’Europe de disposer d’un approvisionnement en titane indépendant des grands producteurs mondiaux. EcoTitanium marque une étape dans l’engagement continu d’ERAMET en matière d’innovation industrielle mais aussi de responsabilité sociétale et environnementale. »

Denis Hugelmann, Directeur Général de la branche Alliages d’ERAMET et Président d’EcoTitanium : « Je remercie nos partenaires UKTMP, le Crédit Agricole Centre France, l’ADEME, ainsi que la Banque Européenne d’Investissement pour leur implication dans ce projet pionnier. Avec EcoTitanium, le Groupe ERAMET et sa filiale Aubert & Duval réaffirment leur attachement au bassin d’emploi des Combrailles qui va bénéficier de la création d’une soixantaine d’emplois directs, confortant ainsi sa vocation industrielle. »

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s