Marine Le Pen pour une « planification écologique »

Marine Le Pen a défendu dimanche une « planification écologique » par opposition à la « mondialisation sauvage » aux conséquences néfastes pour l’environnement, lors d’une visite surprise à Gardanne (Bouches-du-Rhône), sur le site de l’usine Altéo, dont les rejets de « boues rouges » dans la Méditerranée ont fait polémique.

En reprenant l’expression de « planification écologique » chère à Jean-Luc Mélenchon, la candidate du Front national a une nouvelle fois tendu la main aux électeurs de La France insoumise, qu’elle avait invités vendredi à « faire barrage à Emmanuel Macron », son adversaire du second tour dimanche prochain.

« On veut nous faire croire que soit on fait le choix de la santé de nos compatriotes et de l’environnement soit on fait le choix de l’emploi », a déclaré la présidente en congé du FN au micro de BFMTV et LCI lors de ce déplacement qui ne figurait pas à son agenda.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s