La tension entre les Pays-Bas et la Turquie

Rotterdam

Le chef de la diplomatie turc a été empêché de se rendre à Rotterdam, où il comptait participer à un meeting sur le référendum constitutionnel turc. Il est arrivé, samedi soir à Metz, pour se rendre à une réunion similaire, autorisée par la préfecture.

 

On pensait la tension entre les Pays-Bas et la Turquie à son comble après l’interdiction d’un meeting pro-Erdogan du ministre turc des Affaires étrangères à Rotterdam.

Alors que le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, devait se rendre samedi à Rotterdam dans le cadre de la campagne du référendum prévu en Turquie le 16 avril, le gouvernement néerlandais avait fait savoir dès jeudi son opposition à cette visite.

Le ministère turc des Affaires étrangères a annoncé le 11 mars que l’ambassade et le consulat néerlandais avaient été bouclés, rapporte l’agence de presse Reuters. La résidence de l’ambassadeur des Pays-Bas, du chargé d’affaires et du consul général ont connu le même sort.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s