Tomber amoureux de robot?

robot-woman

Des drones aux robots industriels, la robotique et l’intelligence artificielle font de plus en plus partie de notre quotidien. Dans un rapport adopté ce janvier en commission des affaires juridiques  de Parlement européen, les députés demandent la mise en place d’un cadre légal à l’échelle européenne.

« L’émergence de robots de plus en plus autonomes nécessite une réflexion autour de nouvelles solutions. Dans ce rapport, nous demandons à la Commission européenne de se pencher sur certaines pistes », – a dit MEP Mady Delvaux, députée démocrate socialiste luxembourgeoise en charge du dossier. – « L’une d’entre elles serait de conférer aux robots une ‘personnalité électronique’ limitée, au moins pour les cas où une compensation est nécessaire. Il s’agirait du même principe que celui dont nous disposons actuellement pour les entreprises. Cette solution mettrait néanmoins du temps à voir le jour. Ce dont nous avons besoin dès maintenant, c’est un cadre légal pour les robots actuellement disponibles sur le marché ou qui le seront au cours de la prochaine décennie ».

Il faut rappeler aux gens que le robot n’est pas un être humain et qu’il n’en sera jamais un. S’il peut montrer de l’empathie, il n’en ressent pas. Nous ne voulons pas de robots qui ressembleraient de plus en plus aux humains, comme c’est le cas au Japon par exemple.

MEP  a proposé la création d’une charte visant à empêcher les personnes de devenir émotionnellement dépendantes à leurs robots.

(Source: EP)

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s