La Culture en Danger: Vente aux Enchères au « Musée de la Photographie »

Des seaux devant des Rubens (c) "L'Avenir"

Des seaux devant des Rubens (c) « L’Avenir »

Alors que tous, nous avons un grand besoin de nous cultiver, nos grands musées, qu’ils soient fédéraux ou régionaux, sont dangereusement mis en difficulté par différentes restrictions au niveau de leur budget.

Ainsi, à Bruxelles, les « Musées Royaux des Beaux-Arts » prennent l’eau, des oeuvres ayant du être évacuées dans les précieuses réserves du musée, alors que des seaux faisaient leur apparition, en février 2016, dans la salle consacrée aux prestigieuses peintures de Pierre-Paul Rubens, et ce alors même qu’en novembre 2013, déjà, une exposition temporaire, « L’Héritage de Rogier van der Weyden », avait du être fermée, pour cause d’infiltration d’eau, sans que cela ne débloque un minimum de fonds fédéraux pour l’entretien de cet important musée d’art, mondialement réputé.

De même, pour un autre musée de haute réputation internationale, le « Musée de la Photographie »(6.000 m2), à Mont-sur-Marchienne, qui doit faire face à plusieurs restrictions budgétaires émanant de la « Fédération Wallonie-Bruxelles » (suppression du budget d’acquisition de photographies et d’ouvrages, un comble pour un musée de cette importance, et réduction du rythme des périodes d’expositions temporaires, passées de 3 à 2 par an, depuis 2014), ce qui fit dire à son Directeur, Xavier Canonne, lors d’une récente conférence de presse: « Je ne suis pas arrivé ici pour faire moins d’expositions. D’autre part, cela signifie des espaces en moins pour les photographes. Il n’y a rien de pire que de dire à un photographe : j’aime beaucoup ton travail, mais je ne peux pas t’exposer avant 2020« …

Cet important musée de la banlieue carolorégienne ne disposant plus de moyens proportionnels à sa réputation, Xavier Canonne organise, ce dimanche 12 mars, la vente aux enchère de 184 photographies qui lui ont été offertes par plus de 80 photographes américains, italiens, mexicains, …, belges ayant déjà exposé au sein de cette superbe institution muséale.

photo affiche

Lauréat, en 1998, du prix national « Photographie Ouverte », notre compatriote Philippe Lavandy, licencié en journalisme et communication sociale (« ULB »), réalisateur et critique de cinéma, tient à défendre l’importance de ce lieu de Culture: « C’est ici que j’ai eu ma première exposition personnelle, il y a quinze ans. Je ne savais même pas ce que ça représentait à l’époque. C’est donc légitime, aujourd’hui, de faire un geste pour la maison… Je suis né grâce à ce lieu« .

Et Xavier Canonne d’ajouter: « Je pense que cela témoigne d’un certain soutien envers l’institution. Après tout, notre musée est la maison des photographes. C’est le seul lieu en Belgique où l’on voit, de façon constante, non seulement des expositions sur la photographie, mais aussi une histoire de la photographie. C’est pour ça qu’il est important de le maintenir« .

Winston Churchill, « himself », ne répondit-il pas à celui qui lui suggérait de diminuer l’argent octroyé à la Culture pour participer à l’effort de guerre: « Alors, pourquoi nous battons-nous »? … Ne dit-on pas qu’ « un Etat qui n’investit pas dans la Culture court à sa perte ».

Découverte des Photos mises en Vente © Sarah Heinderyckx/"RTBF"

Découverte des Photos mises en Vente © Sarah Heinderyckx/ »RTBF »

Alors, si vous voulez aider Xavier Canonne dans son combat, qui est aussi celui de son accueillante équipe, ne fusse, au pire (mais, rassurez-vous, l’on n’en n’est pas encore là) que pour préserver l’emploi, si vous croyez en l’importance de la Culture dans notre société actuelle, notamment pour participer à l’éducation de nos jeunes, trop souvent en perte de repères, n’hésitez pas à vous rendre, dès 10h., ce samedi 22 mars, au « Musée de la Photographie », à Mont-sur-Marchienne, la vente aux enchères se déroulant de de 14h.30 à 17h.30, suivie, dès 18h., d’une vente à l’aveugle pour les oeuvres n’ayant pas trouvé acquéreurs (à 300€ le billet, toujours gagnant), cette opération de « fundraising », réalisée par « Cornette de Saint-Cyr », ayant été initiée par Clélia Colombani et Fabienne Vacher, passionnées d’art en général et de photographie en particulier.

Cette vente cataloguée est accessible sur http://www.cornettedesaintcyr.be et sur http://www.drouotlive.com, avec possibilité d’enchérir en ligne pendant la vente, via ce dernier site web.

Pour ceux qui le souhaitent, ce sera, également, l’occasion de (re)découvrir l’exceptionnelle collection permanente du musée, ainsi que ses expositions temporaires: « Génération Tahrir » de Pauline Beugnies, « Commandes photographiques du Group Lhoist » (Roy Arden, Bernd & Hilla Becher, Elliott Erwitt, Rodney Graham, Jan Henle & Josef Koudelka), « Wait and see » de F. & D. Cartier, sans oublier la « Galerie du Soir » (Justine Montagner) et la « Boîte noire » (« Moshé », de Sandrine Lopez), ces accrochages étant accessibles jusqu’au 22 mai.

Entrée libre ce samedi 12 mars, dès 10h. Site: http://www.museephoto.be. GPS: Place des Essarts.

Yves Calbert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s