L’ expo « La Nature autrement » s’invite au Creative District #schaerbeek #creativedistrict #culture #art

 

12696425_10208369414575225_1584095503_o

“Jeudi 4 février, le Creative District accueillait l’artiste français, Jules Feta dans le cadre de son exposition ‘La Nature autrement’.”

 Jeudi dernier, l’exposition, organisée par le « Creative District », lieu de co-working, networking, espace de création culturelle sis Bd Reyers 70 à Schaerbeek proposait les photos uniques de l’artiste photographe Jules Feta.

M.  Feta, passionné par la photographie en est à sa troisième exposition : «  La première s’est faite à Seret. C’était ma première expérience, je me sentais confiant parce que j’étais entouré de mes proches et de mes amis. La deuxième s’est déroulée à Andorre, dans le cadre d’un grand concours. Cette troisième expérience était unique car elle s’est tenue à Bruxelles. La soirée s’est déroulée dans une bonne ambiance, le public était sensible à mes photos et j’ai rencontré des gens très intéressants. Que demander de plus ? »

 Le photographe français utilise la nature comme source d’inspiration. « La Nature autrement » s’ouvre à toute personne sensible à l’art et à la Nature. «  Je veux que tout le monde puisse apporter un regard critique à mes œuvres. Je veux aussi amener les gens à respecter l’environnement. »

« J’ai commencé la photo fin des années 80. J’habitais à l’époque dans la banlieue parisienne et je travaillais avec du papier argentique. Par la suite, j’ai déménagé dans les Pyrénées où j’ai commencé à travailler en numérique. J’avais la possibilité de jongler avec les couleurs et la lumière. Je m’intéresse maintenant à l’art abstrait. »

 L’artiste a pris la suite de son père, qui, dès le plus jeune âge, lui enseignait la passion pour la photographie. « On passait des journées à regarder des diapos, on faisait beaucoup de randonnées. Mon père m’a transmis l’amour de la photographie. Quand il m’a légué son appareil photo, j’ai tout de suite commencé mes premières photos. » raconte Mr Feta.

La carrière du photographe n’est pas prête de se terminer. « Par la suite, j’espère continuer à faire des expositions. Je n’ai pas encore terminé mon travail à Bruxelles que j’ai déjà des projets pour le mois de mars. Une amie m’a proposé d’exposer certaines de mes œuvres dans une exposition qui se tiendra à Bordeaux »

 Djemma SIMONYAN

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s